Juil 282012
 

Radio Taiso (ラジオ体操 rajio taisō littéralement, “radio gymnastique”) se rapporte à des exercices d’échauffement et d’entrainement type gymnastique (appelés aussi exercices callisthéniques, la callisthénique est l’art de faire de beaux corps par une gymnastique adaptée) populaires au Japon, qui sont diffusés sous forme de musique par la radio NHK au petit matin.

Histoire

Rajio taisō ont été introduit au Japon en 1928 en commémoration du couronnement de l’empereur Hirohito. L’idée de diffuser des exercices callisthéniques est venu des Etats-Unis d’Amérique durant les années 1920 via la société Metropolitan Life Insurance Co. qui proposait 15 minutes de diffusion callisthénique dans la plupart des grandes villes des USA. Des visiteurs de la division japonaise des assurances postales ont ramené des morceaux d’exercices au Japon. Ces exercices ont été largement utilisés pour développer la santé des soldats japonais à la fois à la maison mais aussi sur le terrain durant les années 1930 et 1940. Ces exercices ont été aussi introduits dans beaucoup d’autres nations du pacifique comme Taiwan, Hong Kong, et l’Indonésie durant l’époque de la colonisation japonaise.

Après la défaire du Japon en 1945, la radio diffusion fut interdite par les pouvoirs d’occupation à cause de leur nature trop militariste.

Après plusieurs réécritures des exercices de routine, il a été réintroduit par la radio NHK en 1951 avec le support du ministère de l’éducation, le ministère de la santé, l’association japonaise de gymnastique et l’association japonaise récréative.

Actuellement

Radio taisō est toujours utilisé à l’école, principalement durant les activités sportives at aussi par certaines entreprises comme une façon de forger le moral et de maintenir la cohésion de groupe, mais aussi pour développer l’énergie et apporter une bonne santé.

La musique n’a pas évolué depuis, et tout japonais reconnaitra les exercices qu’il a pu faire dans on quartier ou à l’école.

Il y avait même, dans certaines villes, un responsable de quartier qui dirigeait l’exercice chaque jour pour les enfants. Chaque enfant recevait un point de présence. Et si l’enfant avait été présent tout la semaine il recevait un petit cadeau (souvent un jus de fruit) pour le récompenser de leur assiduité. Et le fait que les enfants se lèvent tôt pour participer à ces exercices, les obligeaient à se lever tôt et ne pas flemmarder au lit, et aussi à sortir du domicile pour permettre aux mamans de faire le ménage sans avoir les bambins dans les pattes.

Si vous voyez lors d’un séjour au Japon des gens faire des mouvements de gymnastique sur un morceau de musique, ni vous étonnez pas il s’agit de radio taisô.

exemple à l’école : http://youtu.be/NNTKdQjVZ2A

  2 Responses to “ラジオ体操 – rajio taisō”

Comments (2)
  1. On en a effectivement hérité à Taïwan, J’ai vu ça en vidéo à l’hôpital il y a quelques semaines, certaines personnes dans la salle d’attente suivaient et reproduisaient les exercices.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
17 + 1 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.