Oct 202013
 

La jaquette du DVD a l’air attrayante… Mais en fan de nanard ayant un peu de bouteille, je sais à quoi je dois me fier quand j’achète un film qui a l’air aussi juteux que Jurassic Shark.

Donc j’ai pu me procurer il y a peu le DVD de Jurassic Shark, en version française.

Je n’ai qu’un mot: jouissif!

Du grand, du beau, du pure nanard…

L’histoire: des scientifiques oeuvrent pour le compte d’une compagnie pétrolière qui doit forer à des kilomètres sous terre pour extraire une nappe de pétrole. Mais en le faisant ils libèrent une créature qui a 80 millions d’année. Un authentique mégalodon. De 16 mètres de long, dans un lac…

Le film commence comme pour tous les films de requins, des bimbos blondes en bikini font joujou dans l’eau… et se font bequeter par le Megalodon. Dans un lac… dans 50 cm d’eau… Oui vous avez bien lu, un Megalodon attaque deux blondes décérébrées dans 50 cm d’eau, sans se faire repérer.

Puis c’est au tour de voleur qui entreprenne de traverser le lac en barque, puis de 4 étudiants venus étudier pour leur recherche de fin d’étude la-dite compagnie pétrolière.

Mais ce qui est juteux dans ce nanard, ce ne sont pas tant les dialogues pourris qui n’ont ni queue ni tête que les jeux d’acteurs grandioses qu’on ne croit pas une seule seconde, mais ce sont les décors… Tourné en environnement naturel dans un lac qui pourrait être le lac de la Madine, un lac avec une île au milieu, tellement grand que la présence d’un Mégalodon dans ses eaux est… hum… un peu louche. Même un simple silure aurait du mal à tenir. Sans compter les fameuses “plages idéales” où les bimbos se font dorer la pilule qui ressemblent plus à un petit trou de graviers pourris. La caméra et le champ ne cache même pas les minables bouleaux et les aulnes qui le bordent. Le lac donne plus l’impression d’un petit étang qu’un grand et profond lac.

Le requin est en image de synthèse et consiste en tout et pour tout de 30 secondes de mouvements répétés à chaque fois que besoin est. Tantôt le requin nage en eaux profondes, tantôt dans 20cm… oui oui… dans un lac.

Et la somme de tout ceci n’en est que plus jouissive. C’est un vrai bonheur de voir des mauvais doublage, de mauvaises traductions sur des mauvais acteurs qui eux-mêmes ne sont clairement pas convaincus…

Du grand nanard…

trailer: http://youtu.be/oehW-BRnbNk

 

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
18 ⁄ 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.