Fév 132014
 

Avec ce qui m’était arrivé hier, je pensais pas qu’on pouvait faire pire. Après une soirée passée de ce type dans les transports, le genre de soirée qui se veut EXCEPTIONNELLE, mais qui arrive plusieurs fois par mois, on se dit que ça va aller mieux pour quelques temps… C’est ce que je pensais… Fol que j’ai été!!!

Ainsi donc, je me lève ce matin, tant bien que mal vers 5h30 du matin et me prépare mon mon vol pour Biarritz afin d’aller rencontrer des clients et travailler avec eux jusqu’à mon vol de retour à 20h. Jusque là, pas de problème, aller à Orly fut rapide (1h30) et sans fausse note (forcément à 6h30, y a presque personne… quand il n’y a pas de voyageur, les trains et RER fonctionnent bien).

Au retour, l’avion partit avec 15 minutes de retard arrivera au final avec 5 minutes d’avance. N’ayant pas de bagages en soute, je suis rapidement dehors, et je me dis que je vais prendre un taxi pour rentrer chez moi et que je devrais y être pour 22h15 – 22h30 grand maximum.

Mais…

Aujourd’hui c’est la grève des taxis.

Ainsi il ne me reste comme choix:

  1. Prendre le Orly-Bus qui va se taper les bouchons, traverser Paris, s’arrêter tout le temps pour rejoindre Denfert-Rochereau et son RER B qui fonctionne une fois sur dix, sale, puant et mal-famé, pour rejoindre Châtelet les Halles, lieu également puant, sale et mal-famé (un vrai coupe gorge… ah vive la sécurité à Paris… à cette heure-ci, sureté et force de police, faut oublier), puis enfin, après plusieurs dizaines de minutes d’attente, prendre le RER A de Poissy, qui marche jamais bien, et à cette heure de la nuit, sous la forme d’une bétaillère puante, sale et mal-famé pour rentrer
  2. Prendre le Orly-Val et être en 10 minutes à Palaiseau et son RER B et suivre la même route coupe-gorge que ci-dessus (ça devient grave de ne pas oser prendre certains transports en commun et passer par certains endroits passé 22h pour éviter les dangers et la violence de la faune nocturne).
  3. Prendre un bus Air-France et rejoindre la place de l’Etoile, l’arc de triomphe, les champs Elysées pour n’avoir que 3 stations de RER A
  4. Egorger un chat noir, un poulet, un bouc et faire du voodoo en souhaitant la mort douloureuse mais instantanée des syndicalistes grévistes, surtout que leur grève à la con était sans fondement, pénalisait leurs clients et en aucuns cas ce contre quoi il ce battent. Et de cette façon, ils sont loin d’attirer ma sympathie et au contraire, me font souhaiter que la cause contre laquelle ils se battent arrive, et que tous les taxis soient remplacés par les VTC. Sans ces taxi syndicalistes, et avec les VTC on sera plus emmerdés et on aura un meilleur service, avec le sourire et sans arnaque.

Finalement le manque d’aiguille pour ma voodoo-doll et le fait que je n’avais pas de bouc sous la main m’ont fait prendre la solution 3. Mais pour ça, il faut faire la queue… longtemps… très longtemps… car des bus, il y en a toutes les vingt minutes et ils sont vite pleins, et vu le nombre de voyageurs qui attendent…

Bref, l’intégrale des 9 saisons de X-Files j’arrive à 23h devant l’Arc de Triomphe, je me précipite au quai du RER A… pour apprendre qu’il n’y en a pas à cause de travaux nocturnes.

Du coup métro 1 jusque La Défense, puis train jusque Saint-Lazare (et évidemment, exceptionnellement tous les trains sont omnibus et s’arrêtent partout)… puis 20 minutes d’attente, car à cette heure-ci, il n’y a que 2 trains par heure… qui sont également omnibus. Et tout ça avec une envie d’aller au toilette qui me torture le ventre depuis plusieurs heures. Vous avez déjà essayé d’aller dans les toilettes publiques à Paris? Déjà il faut les trouver, et quand la rareté expliquant leur prix, vous tombez sur la perle rare, il faut avoir de la monnaie pour s’offrir la divine séance apaisante… Si vous parvenez à supporter la vue et l’odeur. Car il y a des gens qui arrivent à faire la grosse commission à côté des toilettes… un mètre à côté!!!! Et c’est pas nettoyé… depuis plusieurs jours. Et les gens écoeurés par ce spectacle de d’odorat en folie et de vue champêtre ne sont pas gênés pour laisser leurs commentaires gastriques sur place. Mais si par chance vous parvenez à trouver le Saint Graal: des toilettes propres, il faut savoir qu’elles le sont en apparence, il y a de fortes chances que si vous vous y asseyez, vous attrapiez la blennorragie, le chancre mou, la chaude pisse, la syphilis,  et la gastro en un seul contact rapide…

Finalement j’arrive saint et sauf à minuit et demi… pleurant de douleurs gastriques…

Puisque les taxi parisiens ne veulent pas de client… Alors comptez sur moi pour ne plus jamais en faire partie, pour plébisciter les VTC, faire aux taxis parisiens la publicité qu’ils méritent. Car ils sont rarement sympas, souvent antipathiques et agressifs, toujours de mauvaise foi.

Avec la SNCF, la RATP et maintenant les taxi… mais qu’on nous donne des chevaux!!! On arrivera enfin à circuler!!!! Ca pue, ça chie partout… Mais comme la SNCF, la RATP et les taxis!!!!

Quoi qu’il en soit bravo… SNCF, RATP et Taxi, vous  m’avez achevé. Maintenant je ne déteste plus paris, je hais profondément l’île de france et je sais que si j’y reste plus longtemps, le stresse causé par cette région pourri aura ma peau.

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
18 ⁄ 6 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.