Mar 042014
 

Quand un jeune Japonais découvre dans ses pérégrinations humoristiques et ironiques les travers de la vie parisienne. Il scrute et déchiffre en images notre quotidien dans ses moindres détails, et apprend à ses risques et périls les charmes de la France que nous découvrons dans ce livre comme dans un miroir.

“A nous deux Paris” (パリの迷い方 – Paris no mayoikata, Perdu dans Paris, titre original au Japon) est un manga de JP Nishi, nom de plume de Nishimura Taku.

Nom (kanji) : じゃんぽ~る西
Nom de naissance : Nishimura Taku (西村拓)
Autres écritures du nom : JP Nishi
Nationalité : Japonaise
Profession : Mangaka

JP Nishi, sous cet étrange nom de plume, Le dessinateur de manga japonais, Nishimura Taku, croque des anecdotes rapportées de séjours à Paris où il a notamment vécu en 2005, après avoir hésité plusieurs années avant de devenir mangaka professionnel. Il est l’auteur d’une série sur la vie (pas facile) d’un Japonais dans la capitale française, initialement publiée dans un magazine de manga féminin (Office you), puis en recueils (Paris no mayoikata, Paris aishiteruze). Parallèlement, Jean-Paul Nishi illustre chaque semaine de façon personnelle et décalée la chronique socio-technologique “Live Japon” publiée par Karyn Poupée sur le site français Clubic.

voir interview de Nishimura Taku: http://www.journaldujapon.com/2012/04/rencontre-avec-jp-nishi.html

blog de Nishimura Taku alias JP Nishi: http://lostinparis.jugem.jp/

Mon Avis

L’ouvrage de JP Nishi est superbe, une vraie pièce de collection, Paris est très bien dessinée et très bien décrite. Il décrit à merveille ce qui l’a fasciné, ce qu’il a moins apprécié et ce qui lui a apporté beaucoup d’expériences humaines. Et je partage sur de nombreux points certaines choses qu’il a vécu (bien que français, j’ai vécu des choses similaires à Paris, car considéré comme un “étranger”). Sous un aspectnaturel JP Nishi nous présente une réalité, sa réalité qui rejoint sur certains points la mienne, celle que je vis au quotidien. Et parfois il pardonne un peu trop facilement des comportements anormaux. Mais il a bien cerné les problèmes de la capitale et ce qui nuit à la beauté de cette ville.

Un manga très agréable à lire, très facile d’accès qui permet de se rendre compte de beaucoup de choses. Que certains problèmes nous les laissons passer car ça ne nous choque plus. Alors qu’en prenant du recul, ça devrait! Alors que JP Nishi montre parfois que les touristes en visite à la capitale sont souvent blessés par des comportements des autochtones. Et que ces comportements sont normaux à Paris. J’ai envie de dire: NON! L’intolérance n’est pas normale en France. L’impolitesse, les incivilités, la saleté, etc… ce n’est pas normal en France, ni culturel. C’est juste qu’il est tombé sur des connards, c’est tout. En France également on apprend à bien se comporter,  être poli, à être respectueux. Il ne faut pas pardonner à ceux qui se comportent mal sous prétexte que c’est typiquement français. Non, ceux qui font preuve d’incivilités, se comportent mal sont des m’as-tu-vu égocentriques qui ne méritent qu’un coup de pied dans le cul. En France également on apprend à se comporter comme on aimerait que les autres se comportent avec nous.

Mais le portrait que fait JP Nishi de Paris et des parisiens, n’est pas négatifs, loin de là, et il ne montre pas que les chocs culturels pour un japonais (vol, violence verbale, saleté, incivilités, etc.), il présente aussi de nombreuses choses positives, ce que de nombreux japonais envient de la France, mais aussi tout ce qui a fait que JP Nishi a finit par apprécier Paris et lui a donné envie d’y revenir.

L’ouvrage n’est absolument pas un recueil de plaintes. Au contraire, sous le couvert de l’humour JP Nishi présente de façon simple et naturelle ce qui ne lui a pas plu à Paris (se faire faire les poches, être pris entre deux feux dans une manifestation, l’absence de toilettes publiques gratuites ou propres), etc. Mais aussi ce qui lui a plu, et qui l’a touché, en tant qu’artiste et en tant que personne.

Outre cela, JP Nishi présente également tout un tas de choses qui sont fondamentalement différent entre la France et je Japon, par exemple dans le comportement affectif et amoureux, la coutume des bisous, etc. Et tout cela est vraiment intéressant et drôle, car présenté avec humour et simplicité. JP Nishi ne s’impose pas comme “le spécialiste de la culture française qui va montrer ce que c’est” mais plus comme un témoignage d’un an passé à Paris, avec ses galères et ses joies.

Le manga est réellement amusant. Je vous le conseille! Je le relis à chaque fois avec le même plaisir et le même intérêt et amusement. Et à chaque lecture je m’en amuse toujours autant. Merci Nishi-san pour ce petit bijou qui apporte de la joie dans une vie parfois morose.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
14 × 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.