Mar 072014
 

Cela faisait un paquet de temps que je ne vous avais pas parlé de mes amis SNCF et RATP. Et pour cause, en dessous de 1heure de retard (au lieu de 10 minutes il faut le rappeler), je considère cela comme « Trafic Normal »… Rendez-vous compte… 45 minutes de retard, c’est DU TRAFIC NORMAL!!!! Et pour cause depuis mes derniers coups de gueule, il n’y a pas UN SEUL JOUR pour lequel j’ai mis le temps normal (10 minutes) pour faire deux stations de RER A (Houilles – La Défense).

  1. RATP/SNCF ras-le-bol de leur matériel en carton et leur communication d’autiste
  2. SNCF/RATP: on touche le fond et on continue à creuser
  3. J’en ai marre, ça me gonfle
  4. Après l’énervement, la résignation
  5. Cette ville moyen-âgeuse capitale et vitrine de la France

En général, je mets entre 25 et 40 minutes… quand ça va bien. Sinon c’est plutôt du 30 minutes à 1 heures. Et ça… c’est le trafic normal… Pas de problème… SNCF/RATP, je vous conchie, je vous vomis dessus, je vous défèque dans la bouche! SNCF/RATP, des institutions qui feraient pâlir de jalousie les organismes les plus chaotiques de l’univers. Si des extraterrestres voulaient envahir la terre, il leur suffirait de pousser tous les pays à adopter SNCF/RATP et rendre n’importe quel pays aussi inoffensif qu’un pays du Tiers Monde sans ressource, dont 99% de la surface habitable est un désert et sans matière première.

La SNCF/RATP, ce sont des branquignoles, incapables de gérer quoi que ce soit. Ou alors pire, ils le laissent gérer par des ordinateurs programmés par des enfants de 5 ans, en LOGO (« avance tortue 5 »). J’aimerais comparer l’efficacité de la SNCF/RATP à des moules… questions vivacité, réaction, … mais ça serait insulter ces nobles coquillages.

Aujourd’hui la totale… D’habitude ce sont seulement une, deux heures de retard… mais là j’ai eu le droit à incivilités, agressions, vols avec violence, et coups et blessures gratuits.

Bon, contexte habituel: incident voyageur à Opera…

Un RER arrive, il va à Saint Germain, puis un autre il va à Cergy… et ainsi pendant plus d’une heure, les RER de St Germain et Cergy vont passer, sans qu’un seul de Poissy n’entre en gare. Du foutage de gueule de premier ordre. Et pire que tout, les Cergy ne s’arrêtent pas aux mêmes stations que celui de Poissy. Peut-être que pour décharger le réseau, il faudrait, exceptionnellement, faire des omnibus qui s’arrêtent partout? Mais non, ces blaireaux de SNCF/RATP ne pensent pas à ça, et c’est donc pendant une heure que je vais me voir être entassé sur le quai avec tout les entubés volontaires  (dont je fais partie) de ces arnaqueurs que sont SNCF/RATP. La vessie prête à exploser, je suis obligé de m’éclipser pour uriner dans des WC sales et putrides à 50 centimes et de rater le rare train qui s’arrête chez moi. Et donc d’attendre encore…

Entre temps le couple de racaille « Zyva mon frêêre, fais pas ton yinche, file moi une gââro, fais pas ton relou » et « les sales boâtârds de kondé j’l’eur nique leur race » sortent cannabis et cigarettes, et chiant sur la loi Evin et tous les passagers présents, enfument tout ce qu’ils peuvent. Je parle bien de couple, car une racaille fille et une racaille garçon, évidemment toujours les mêmes… Tant pis pour eux, ils ne font que confirmer des idées reçues et la stigmatisation de certaines minorités. S’il y a la journée de la femme demain, nulle doute, que ni l’un ni l’autre ne seront concernés. Et ça se communique à d’autres racailles, ainsi, on se serait cru lors des émeutes d’octobre 2008 (niveau fumée, évidemment… encore que… niveau population aussi). Et la police nationale? La sûreté RATP, la sécurité SNCF? Personne!!!! Ils sont là quand personne n’a besoin d’eux, quand il n’y a pas trop de monde et SURTOUT, quand il n’y a pas trop de racaille. La racaille, cette raclure de bidet, cet insecte (je n’insulterai pas les animaux) qui ne mérite qu’un bain de chaux vive, est protégée, il ne faut surtout pas la toucher… Évidemment, ces merdeux étant en surnombre commencent à se chauffer avec les cols blancs qui attendent le moyen de rentrer chez eux paisiblement. Et s’opposer à cette racaille c’est être raciste, c’est être contre le gouvernement, contre la France. Alors on ne s’oppose pas, on se fait gentiment tabasser, et en y laissant ordinateur professionnel, smartphone professionnel, et quelques euros, mais on en sort en vie. Et la police nationale? La sûreté RATP? Etc… Ben, y a pas mort d’homme à ce que je sache… ils sont tranquillou ailleurs, là où on n’a pas besoin d’eux. Puis les raclures de fond de bidet s’en vont. Mais malheureusement une jeune racaille reste dans son coin, bien caché car il est minoritaire. Et c’est à ce moment là que la Sûreté RATP arrive pour lui mettre une amende, qu’en bon insolvable de son état il ne paiera pas.

Mais c’est à ce moment qu’arrive le train salvateur, qui reste stationné en gare 20 minutes, il faut bien laisser passer TOUS LES AUTRES TRAINS qui étaient derrière… Et ainsi relâché par la sécurité RATP avec une amende aussi vite déchirée, la racaille va pouvoir déverser sa bile et sa rancoeur de cette humiliation contre toutes les personnes du wagon, en fumant tout ce qui peut se fumer, en insultant les voyageurs, voir en jouant du physique. Et trouvant écho auprès d’autres racailles présentes dans le train, se trouve le courage de vomir sa haine sur les autres passagers présents, verbalement ET physiquement. Et évidemment, pas de sécurité RATP, pas de police… Et si révolte des gens normaux il y a, ce seront eux qui auront les problèmes. Comme d’habitude en France, ce sont les honnêtes gens qui trinquent. La merde des banlieues est bien trop précieuse…

Et c’est donc 2 heures après, 2 heures pour faire 2 stations de RER A, 2 heures au lieu de 10 minutes que je peux enfin arriver chez moi.

Et les excuses? C’est de notre faute, c’est nous qui prenons le train, c’est à nous de nous excuser… J’ai autant m’acheter une caisse de cactus mexicains et me les rentrer un par un dans le fondement qu’attendre des excuses de messieurs SNCF/RATP pour leur lamentable gestion de leurs services.

Sans compter que s’ils avaient rendu les autres RER omnibus, on n’en serait pas arriver là…

Et si je rajoute que les problèmes avaient commencé à 16h30 et qu’à 20h30 c’était toujours pas fini?

SNCF/RATP, vous allez finir par me faire tomber amoureux des bouchons du périphérique… Ou prendre une année maladie pour dépression, bureauphobie  et burn-out. Je n’ai jamais autant connu le stress des transports que depuis que je vous emprunte, sans compter que vous nuisez à mon travail, car j’arrive tout le temps en retard, je ne rentre jamais à temps pour prendre mes astreintes correctementl…

Pour vous SNCF/RATP: voici mes notes…

Gestion de la crise : zéro pointé!
Sécurité des voyageurs: zéro pointé!
Intelligence: zéro pointé!
Nuisance aux passagers: 20/20
Incivilités, Irrespect: 20/20
Transformation de voyageurs en bétail humain: 20/20

Sans oublier le combat: « Racaille seule » vs « 3 Costaud de Sécurité RAPT »… round one… FIGHT… vainqueur: la racaille!!!! Joli!!!

Et j’ai beau chercher il n’existe aucun qualificatif suffisamment négatif dans tout le vocabulaire mondial pour vous qualifier et exprimer tout le bien que je pense de vos services… Grâce à vous je n’ai jamais autant détester ma vie en Île de Rance (car la France sent le Rance, par vos bons soins et ceux de nos divins politiciens quelque-soient leurs bords)

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
42 ⁄ 21 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.