Oct 302014
 

Comme annoncé précédemment, ce soir a eu lieu un échange technique avec le club ami d’Aikidô qui comme nous fait partie de l’USC. Cet échange que l’on le souhaite fréquent (on vise trois fois par an) a différent but. Dans un premier temps pour montrer aux élèves des deux disciplines d’autres aspect de la pratique martiale, et surtout essayer de montrer que dans les arts japonais on peut avoir d’autres visions du combat, de la défense, et ainsi présenter les différences mais aussi les points communs. Ainsi des pratiquants qui ne sortent pas de leur discipline peuvent avoir une vision plus large et plus ouverte sur le monde martial. D’autre part, cet échange permet d’apporter des notions spécifique d’une discipline à l’autre. Par exemple les professeurs d’aikidô souhaite apporter à leurs élèves un apport sur les techniques de frappes que les pratiquants d’aikidô qui n’ont pas été voir ailleurs ne maitrisent pas forcément, et donné par des “spécialistes” du domaine. D’un autre côté les élèves du club de Uechi-ryû peuvent profiter de la richesse techniques des clefs et déséquilibre de l’aikidô ainsi que des chutes. Enfin cet échange permet aux pratiquants qui se posent des questions et qui recherchent d’ouvrir des axes de réflexions et de se trouver des clefs pour continuer à progresser.

Nous commençons donc l’échange par un échauffement dirigé par Raphaël à base de mouvement d’attaque de poing afin d’amorcer également les éducatifs de Tsuki. Puis nous passons aux éducatifs de chute arrière spécifique de l’aikidô dirigé par Jean-Philippe. Ensuite Raphaël continu avec le travail du coup de poing, la position d’attaque, s’ancrer, puis frapper, se déplacer, s’ancrer puis frapper, comment serrer correctement le poing, présenter les deux premières phalange pour l’attaque. Ensuite il démontre la dynamique du mouvement et le hakkei. Là dessus JP présente une technique de défense sur un coup de poing avec une amenée au sol et un contrôle. Raphaël enchaine sur un exercice d’amélioration du coup de poing avec une cible à toucher, donc le travail du ma-ai sur une attaque au poing.

Une des difficultés des pratiquants d’aikido est de prendre une position d’attaque et d’arriver à générer de la force. Souvent ils sont en position HANMI et de ce fait attaque en montant coude et épaule et en tournant le buste. Mais c’est un défaut qui ne se corrige pas en une séance. Ca prend un peu de temps pour comprendre et sentir le mouvement.

JP continue ensuite avec une autre technique de clef et d’amenée au sol.

Puis sur le même mouvement Raphaël enchaine avec la forme URA de la technique présentée précédemment par JP mais en utilisant des frappes.

On tourne en essayant de faire des binômes Aikidô/Uechi-ryû afin de pouvoir échanger avec tous et tout le monde.

Bref, un échange très enrichissant et très sympathique avec nos amis de l’aikidô, et surtout des sensations qui m’ont rappelé des souvenirs, notamment sur certaines clefs et certaines chutes.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.