Fév 082015
 

Titre: Real
Titre original: リアル〜完全なる首長竜の日〜 (Real: Kanzennaru Shuchō Ryū no Hi)
Réalisation : Kiyoshi Kurosawa
Scénario : Kiyoshi Kurosawa, Sachiko Tanaka, Rokurô Inui et Kazumi Matsuzawa
Photographie : Akiko Ashizawa
Montage : Takashi Sato
Musique : Kei Haneoka
Producteur : Takashi Hirano et Atsuyuki Shimoda
Producteur exécutif : Hideki Tashiro et Yoshiyuki Oikawa
Producteur associé : Akiko Ikuno
Production : Twins Japan et Tokyo Broadcasting System
Distribution : Tōhō et Version Originale / Condor
Pays d’origine : Drapeau du Japon Japon
Genre : Film d’amour fantastique
Durée : 127 minutes
Dates de sortie :
Japon : 1er juin 2013
États-Unis : 7 octobre 2013
France : 26 mars 2014
France : 22 août 2014 en DVD chez Condor Entertainment

Real (リアル〜完全なる首長竜の日〜, Real: Kanzennaru Shuchō Ryū no Hi) est un film d’amour fantastique japonais réalisée par Kiyoshi Kurosawa sorti le 1er juin 2013 au Japon, le 7 octobre 2013 aux États-Unis et le 26 mars 2014 en France.

Il s’agit d’une adaptation du roman de Rokurô Inui: “A Perfect Day for Plesiosaur”

Sujet

Koichi (Takeru Satoh) et Atsumi (Haruka Ayase) sont amis depuis leur rencontre à l’école primaire. Ils vivent ensemble depuis qu’Atsumi est venu à Tokyo pour être mangaka. Koichi, professeur dans un club de sport, se plaint qu’Atsumi ne pense qu’au manga et à ses délais à tenir.

Suite à la tentative de suicide d’Atsumi, elle est plongée dans le coma. Les neurochirurgiens, pour l’obliger à sortir de cet état, ont inventé un protocole médical qui permet d’entrer dans l’inconscient d’Atsumi grâce à des ondes électromagnétiques. Koichi est la personne la plus compatible pour s’immiscer dans les pensées de son amie, comprendre son geste et la faire sortir du coma.

Acteurs

Takeru Satō & Ryohei Aoki (jeune) : Koichi Fujita
Haruka Ayase & Ririka Kawashima (jeune) : Atsumi Kazu
Joe Odagiri : M. Sawano, l’éditeur
Shota Sometani : Shingo Takagi, l’assistant d’Atsumi
Miki Nakatani : Dr Eiko Aihara
Keisuke Horibe : Dr Yonemura
Yutaka Matsushige : Haruhiko, père d’Atsumi
Kyōko Koizumi : Makiko, mère de Koichi
Kenta Hamano – Officier de police

source: https://fr.wikipedia.org/wiki/Real_%28film%29

Mon Avis

Je ne suis pas fan des comédies romantiques et encore moins des films d’amour qui se révèlent souvent mièvres, niais et sans substance, souvent parodie de comportement soi-disant humain mais plutôt penchant pour des relations d’être aux QI d’huître ou de poule. Mais là, on est pas du tout dans ce registre. On est plutôt dans l’enquête psychologique, dans le parapsychologique.

Dès le début le film montre des choses incohérentes, qu’on ne comprend pas, qu’on n’arrive pas à cerner. On se demande: “mais qu’est-ce que ça fout là, ça?”. Et au fur et à mesure où le film se construit que l’on arrive à comprendre le mystère qui se cache derrière cette histoire. Notamment avec l’histoire du Plésiosaure. Je me suis posé des questions jusqu’à la fin, jusqu’à ce que la réponse logique soit donné et que toute l’histoire depuis le début se mette en place. Et avec le recul, on se dit “mince, j’aurais pu le savoir, j’aurais pu le deviner”.

Comme Christopher Nolan dans Inception l’auteur Kiyoshi Kurosawa explore les frontières du rêve et de la réalité, de la vie et de la mort. Cette oeuvre est la première incursion du réalisateur japonais dans l’univers de la science-fiction. Le résultat est d’une grande maîtrise et d’une beauté onirique à couper le souffle.

On y suit l’exploration d’un homme dans l’inconscient de sa bien-aimée plongée dans un coma profond. Les deux personnages vont y affronter leurs peurs, leurs angoisses et les fantômes du passé qui apporte blocage et remise en question dans le cocon de l’appartement qui a abrité leur amour. Le réel et le surnaturel se mélangent, les créations horribles de  la mangaka, envahissent peu à peu l’écran, jusqu’à l’affrontement final, épique, avec un gigantesque plésiosaure, animal marin préhistorique et chimère mythologique. Ce beau voyage dans la psyché de l’être aimé, inquiète autant qu’il fascine. Et la scène finale est de toute beauté.

On peut y voir Ayase Haruka  (JIN, JIN2, Mr Brain, Rookies, HERO, Happy Flight, Ichi), je suis pas très fan de cette actrice, que je trouve un peu mièvre dans son jeu et sans substance. Mais dans ce film elle passe bien. Et également Satô Takeru (Rurouni Kenshin, Rurouni Kenshin Kyoto Inferno, Rurouni Kenshin the legends end, etc.) et qui est également plutôt bon.

Un film superbe qui m’a fait me poser de nombreuses questions et m’a poussé à réfléchir. J’ai vraiment adoré!

trailer: http://youtu.be/_LmmVPYXj-Q

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 ⁄ 4 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.