Août 042015
 


Cette vidéo est la première chanson de Kikuo Tsuchida (つちだきくお) et KBG84

Îles Kohajima

Les îles Kohajima (小浜島) (en langue Yaeyama*: Kumoo; en Okinawaien: Kubama), ou île Kohama, est une île faisant partie des îles Yaeyama au sud ouest de l’archipel des Ryukyu, et faisant partie de Taketomi, District de Yaeyama, Préfecture d’Okinawa, Japon. L’île a une superficie de 7.84 km², avec une superficie environnante de 16.6 km². L’île se trouve à environ 25 minutes de ferry de l’île Ishigakijima, qui est le centre de transports et centre d’affaire des îles Yaeyama.

Le Drama japonais de 2001 Churasan se déroule et a été tourné sur cette île. Shinobu Miyara, ancien membre de “Da Pump”, vient de Kohama-jima.

Accès

Kohamajima est accessible via différents ferry de Ishigaki Marina, Taketomi-jima et Iriomote-jima.

Ferry Yaeyama Kankō
– Port de Ishigaki-jima Port (Terminal Ritō): Environ 25 par aller, 11 ferries par jours du matin au soir. Un “ferry à voitures” fait le trajet 3 fois par semaines.
– Taketomi-jima: Environ 20 minutes par aller, une fois par jour.
– Port de Iriomotejima Ōhara: Environ 30 minute l’aller, une fois par jour.

An’ei Kankō
– Port de Ishigakijima (Terminal Ritō): Environ 25 minutes l’aller, 10 ferries par jour du matin au soir. Un “ferry à voitures” trois fois par semaine.

Ishigaki Island Dream Kankō
– Port de Ishigaki-jima(Terminal Ritō): Environ 25 minutes l’aller, 6 ferries par jour du matin au soir. Un voyage par jour s’apprête au port Ōhara à mi-parcours.
– Taketomi-jima: Environ 30 minutes l’aller, une fois par jour, avec un arrêt au port de Ishigaki-jima.

Attractions touristiques

Comme la série télévisée Churasan était très populaire dans tout le Japon, Kohamajima a été visitée par de nombreux touristes. Kohaguraso, une maison historique de Kohama, le seul village de l’île, est l’une des attractions touristiques les plus importantes, comme le drama s’est déroulé dans celle-ci. La maison, qui est construit dans le style traditionnel avec un toit en croupe et une véranda, est entouré par un mur de pierres de corail. Une autre attraction touristique est une route dans la partie orientale de l’île où la canne à sucre est cultivée. La route qui a obtenu le surnom de Route du Sucre peut être vue dans la série télévisée ainsi.

Le Mont Ufudaki est le point culminant de l’île. Sa hauteur est de 99 m. Le point de vue sur son sommet offre une vue panoramique sur toute l’île et sur l’île d’Iriomote, l’île voisine.

Le petit musée dans le village de Kohama mérite une visite également. Sur la plage orientale de Kohamajima il y a une porte blanche. Un vieil escalier encadré de lys blancs sur les deux côtés conduit à une petite pierre sacrée qui est sur une petite colline, dans un vieil arbre.

Yurukara

Il s’agit de Pikaryâ (ピカリャ~)  que l’on retrouve dans la vidéo. Il a été créé en 2010 par l’association du tourisme (Kankôkyôkai, 観光協会) du district de Taketomi-machi (竹富町) afin de développer le tourisme. Au grand prix des Yurukara de 2011 il est arrivé 30ème sur 249. Lorsque Pikarya- parle il finit toujours ses phrase avec une voyelle longue ondulante mais pas monocorde ()

KBG84

KBG84 signifie “Kohamajima Ba-chan Gasshodan” (小浜島ばあちゃん合唱団) et 84 est la moyenne d’âge des artistes (chanteuses et danseuses). C’est un groupe de 33 artistes venant de l’île de Kohama-jima (présentée plus haut).
L’acronyme KBG84 est un clin d’oeil au très célèbre groupe d’Idols AKB48 alias “AKihaBara 48” ou “AKiBa 48”.

Voici quelqu’un des retours d’interview des artistes.

“Lorsque j’ai entendu pour la première fois quelqu’un nous appeler ‘idols’ J’ai pensé qu’un ‘idol’ était quelqu’un qui avait vécu une longue vie et était aux portes du paradis”, dit la diva Tomi Menaka, 92and racontant dans un jardin vert sur fond de mer turquoise de Kohama. “Mais à Tokyo ils m’ont dit que c’était le nom pour un groupe de musique pop, ce qui m’a grandement rassuré, car j’ai vraiment pensé que ça voulait dire que j’étais en chemin pour le paradis” dit-elle en reprenant son souffle alors que ses collègues partent dans des petits gloussements. “Je n’ai jamais été à Tokyo ou Osaka. Je voulais y aller avant que je rejoigne le paradis”.

Au diable la canne ! Lorsqu’elle monte sur scène, les jambes de Tomi Menaka, 92 ans, ne flageolent plus : “je ne suis jamais aussi heureuse que lorsque nous chantons” dit-elle, vêtue d’un kimono rayé, foulard rouge ornant sa chevelure. En concert à Tokyo, elle jubile : “J’ai croisé sur place mes petits-enfants, je ne l’oublierai jamais, j’en étais émue aux larmes. Quand, à la sortie, tous les spectateurs nous ont serré la main, je me suis dit, on a réussi !”

Ce sont les travaux ménagers qui entretiennent la forme de Tomi Menaka plus que son régime alimentaire : “je veux de la viande et des choses sucrées”, rit-elle sous le regard désapprobateur de la doyenne du groupe, Haru Yamashiro, la doyenne du groupe, 97 ans, explique: “Je prends soin de ma santé en nettoyant ma maison, en lavant le sol et en faisant cuir le riz. Je reste à l’ombre quand il fait trop chaud, je ne veux pas bronzer, je dois prendre soin de ma peau. Je suis encore jeune d’esprit !”. Hideko Kedamori, 86 ans, rajoute : “Nous sommes toutes en pleine forme”.

“Nous nous sentons comme des stars à Tokyo”, explique Hideko Kedamori, 86 ans, “Tout le monde dans le public a un grand sourire, ce qui nous donne de l’énergie pour chanter de tout notre coeur. Nous avons été bénies d’être nées à Kohama. Nos paroles sur la nature et l’île parlent des baleines qui jaillissent de la mer ou des dauphins qui font des sauts-périlleux”.

“Nous continuons à nous assoir ensemble et à comérer sur la vie”, raconte Kedamori. “Si nous nous querellons, nous nous réconcilions rapidement, comme quand nous étions enfants. Nous sommes toutes ensemble unies par un même coeur. Une pour toutes et toutes pour un”.

Cet amour pour leur île de Kohama semble justifié, puisqu’en plus d’être extrêmement belle, ses habitants font partie de ceux qui ont l’espérance de vie la plus longue – leur régime étant plus léger que ceux qui habitent dans les terres et se composant de plus de légumes et de moins de sucre. En plus du chant, les membres de KBG84 n’hésitent pas à se lancer dans des chorégraphies synchronisées, prouvant que la vie peut être vraiment belle après 80 ans et que l’âge n’est qu’un nombre.

Site des artistes: http://kbg84.jp/
mail: info@kbg84.jp

Kikuo Tsuchida

Kikuo Tsuchida (つちだきくお, tsuchida kikuo), né en 1957 est un chanteur et acteur japonais originaire de la Préfecture d’Oita (大分県, Ōita-ken) une préfecture du Japon située à l’est sur l’île de Kyūshū. La préfecture d’Ōita est entourée des préfectures de Miyazaki, Kumamoto et Fukuoka. En 1990, il déménagea vers Kohama-jima, dans les îles Ryukyu. Il commença officiellement ses activités de chanteur en 1995. Depuis 1998, à chaque mois de juin, il donne un concert à Tokyo.

sa page web: http://kikuo.net

sources: http://www.japantimes.co.jp/culture/2015/07/10/music/heaven-can-wait-kbg-84-japans-geriatric-pop-queens/

Mon Avis

Personnellement, cette vidéo me donne du pep’s. Je me sens soudain jeune et plein de vie, plein de joie. Il est clair que cette vidéo me donne envie de retourner au Japon, mais surtout de visiter les îles de l’archipel des Ryukyu. La musique est sympa est très entrainante. Voir les gens sur la vidéo avec autant de joie et d’énergie est agréable et vraiment rafraichissant. La vidéo fait chaud au coeur et donne le moral. Pas seulement pour ses artistes qui nous offrent une performance de toute beauté, mais aussi pour les plans de l’île et de ses habitants. Et là je revoie le comportement des japonais en dehors du travail, qui s’éclatent, et sont vraiment joyeux.

Contrairement à ce que l’on pourrait penser il ne s’agit pas d’exploitation de personnes âgées, et encore moins  d’une façon de se moquer des personnes du troisième âge. Bien au contraire! Mon ami Lionel m’a expliqué qu’à Okinawa il était culturel et traditionnel, que les “anciens” montent sur les tatamis et exécutent un kata ou des mouvements. Certes, bien moins explosifs, bien moins spectaculaire qu’un jeune, mais ils ont le mérite de montrer qu’ils sont toujours là et qu’ils pratiquent toujours. Et ils sont respectés par les jeunes et même admirés pour cela. Et c’est le cas ici les artistes chanteuses et danseuses, sont des artistes à part entière. Ce qu’elles présentent est le résultat de nombreuses heures de répétitions, et d’un travail dont nous pouvons voir le résultat.

Et en plus ces artistes, ces stars jouent sur scène à guichet complet à Tokyo, inutile de dire que quelqu’un non entrainé ne pourrait pas. Autrement dit il y a un travail physique et intense qui se respecte et qui est admirable. Et c’est pour ça que je parle du groupe en utilisant le mot “artistes” car les chanteuses, les divas sont des artistes et impossible de dire le contraire. Faire une tournée telle que la leur nécessite de l’entrainement, et un entrainement sérieux.

Personnellement, quand je vois cette vidéo j’en ai presque les larmes aux yeux tellement cette vidéo respire la joie, le bonheur, la vie. J’ai une grande admiration et un très grand respect pour ces artistes qui montrent une magnifique performance.

La musique que l’on entend en fond avec des pincements aigüe est du Sanshin (Shamisen okinawaien en peau de Habu, une vipère okinawaienne). Les sonorités sont spécifiques des airs musicaux d’Okinawa. Ce qui malgré la musique pop rattache cette performance à la culture d’Okinawa.

D’ailleurs il semblerait que leur kimono soit fait en Bashôfu dont j’ai parlé précédemment…

vidéo: https://www.youtube.com/watch?v=3ANQOHRxFwM

Paroles:
登る朝日に 両手を合わせ 希望の光  みんなに届け

おじいも おばあも 踊りだす みんな集まって さぁ踊ろう
大人も 子供も 踊りだす みんな集まって さぁ踊ろう
輝く星 美しい海  南の楽園  小浜島  今日はお祭りさ  ハイ ハイ ハイ
海ではクジラがしお吹いて  Come on and Dance. and One More Time
イルカがくるりと宙返り  Come on and Dance. and One More Time
マンタがつられてバタフライ  Come on and Dance. and One More Time
サンゴの中から 海ガメ顔出し ハイヤ イヤササ こんにちは
輝く星 美しい海  南の楽園  小浜島  今日はお祭りさ  ハイ ハイ ハイ
ハイヤ ハイヤ イヤササ ハイヤ ハイヤ イヤササ

おじいも おばあも 踊りだす みんな集まって さぁ踊ろう
大人も 子供も 踊りだす みんな集まって さぁ踊ろう
陸では水牛 モウモウダンス  Come on and Dance. and One More Time
子山羊もつられて カチャーシー  Come on and Dance. and One More Time
ハイヤ ハイヤ イヤササ ハイヤ ハイヤ イヤササ
山猫ピカリャ~ ジャズダンス  Come on and Dance. Hey! One More Time
畑の中から ハブが顔出し ハイヤ イヤササ こんにちは

ありがとう 美しい海 南の楽園 小浜島 我ふるさと

沈む夕日に 両手を合わせ 希望の光 みんなに届け

 

* langue Yayeyama (八重山物言/ヤイマムニ, Yaimamuni) est une langue du sud des Ryukyu parlée dans les île Yaeyamajima au sud-est des île Miyakojima  dans l’archipel des Ryukyu.
La série “Docteur Koto Shinryojo” est d’ailleurs tournée dans l’île de Yonaguni-jima (与那国島) faisant partie des île Yaeyama: https://www.shinryu.fr/4638-dr-koto-shinryojo-saison-1.html

  One Response to “KBG84 – Come on and Dance”

Comments (1)
  1. MERCI

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
28 × 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.