Mar 242018
 

Il y a au Japon dans la zone commerciale Tenjinbashisuji Shoutengai d’Osaka un cimetière à cigarettes.

La pancarte indique “たばこの墓場” (tabacco no hakaba), たばこ (tabako ou tabacco) signifie tabac ou cigarette et 墓場 (hakaba)  signifie cimetière.

墓場 est composé de deux kanji:

墓 : on’yômi: BO, kun’yômi: haka, qui signifie “tombe”

場 : on’yômi: Jô, Chô, kun’yomi : ba, qui signifie “lieu, place, endroit”

Hakaba est donc un endroit où il y a des tombes… donc un cimetière.

Au cours des dernières années, les entreprises ont également mis en place une ‘journée de tabagisme’ pour protéger la santé des employés, et les personnes qui ne fument pas contre la fumée de cigarette. Cette journée peut encourager à arrêter de fumer et c’est ce que le “cimetière de tabac” est censé véhiculer. Ainsi un fumeur peut décider d’arrêter de fumer quand il passe devant et enterrer son dernier paquet. C’est le “cimetière du tabac” qui se trouve devant la devanture du “magasin de tabac” de la boutique de cigarettes électroniques de la zone commerciale Tenjinbashisuji Shoutengai (天神橋筋商店街) d’Osaka (大阪市).

Yuji Yoshimoto de ‘CAMSON ART’ qui a construit le caractère, il semble que ce soit une petite mascotte spéciale dans la zone commerciale Tenjinbashisuji Shoutengai (天神橋筋商店街)  d’Osaka (大阪市). Après avoir été diplômé de l’Université des Arts d’Osaka en 1988, Monsieur Yoshimoto a travaillé dans une société de production vidéo à Osaka et a été directeur des vidéos d’entreprise, des publicités et des programmes télévisés. Il s’est spécialisé dans la production d’enseignes, de bannières, de style Nebuta. Et reçoit de nombreuses commandes.

Le cimetère de cigarette a été livré à un non-fumeur en juillet 2010.
A cette époque, le sujet du “non-fumeur”, était devenu un sujet brûlant dans le monde, les magasins de produits pour arrêter de fumer (comme les cigarettes électroniques) était encore faible, parce que la visibilité n’était pas là et il fallait quelque chose d’attractif pour rentrer dans une boutique de produits pour arrêter de fumer ou non tabagiques.

Le projet a duré plus d’un mois et demi. et a couté plus 300 000 yens de planification/conception.

Il n’y a pas de nom associé, les gens qui jettent leur cigarette et décident d’arrêter de fumer sont anonymes.

source: http://vitacool.jp/new/659

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.