Mar 282018
 

Shippei (しっぺい) est le Yuru-Kyara de la ville de Iwata.

La ville de Iwata (磐田市, Iwata-shi) se trouve dans le département de Shizuoka (静岡県, Shizuoka-ken) et se trouve dans le district de Iwata (磐田郡, Iwata-gun).

Iwata est une ancienne colonie, et contient les ruines de la période Nara capitale provinciale et Kokubun-ji de la province Tôtômi. Au cours de la période Edo, elle a développé comme une station de poste sur le Tokaido et contenait Mitsuke-juku, l’une des 53 stations sur la route.

À la sortie nord de la gare JR Iwata, se trouve le temple du grand camphrier (arbre) du Zendoji. Il faisait autrefois partie du temple Zendoji et on pense qu’il a 700 ans. Sa hauteur est de 18,3 mètres et son diamètre à hauteur de poitrine est de 2,87 m. la structure de la racine renflée sur le sol créant un deuxième niveau, et la circonférence à la portion de toucher la surface est de 32,9 mètres.

Au cours de la réforme cadastrale du début de la période Meiji, le 1er Octobre 1889, le village Mitsuke du district Iwata devient la ville Mitsuke. Le même jour, le village Nakaizumi et le village Ninomiya ont fusionné pour former la ville Nakaizumi. Ces deux villes ont fusionné le 1er Novembre 1940 avec le village Saikai et le village Tenryû pour former la nouvelle ville de Iwata. Iwata est devenu la ville Iwata le 1er Avril 1948.

Le 1er Avril 2005, les villes de Fukude, Ryuyo et Toyoda, et le village de Toyooka (tous du district Iwata) ont été fusionnés pour faire partie de la ville de Iwata.

Dans cet image Shippei fait la promotion du thé d’Iwata  (茶) . Car si la région de Shizuoka est réputée pour son thé vert, la ville de Iwata n’est pas en reste, on le nomme Iwata-ocha (いわた茶).

Le début de la culture du thé dans la ville d’Iwata remonte au début de l’ère Meiji il y a cent ans. La zone Yabukita avec l’après-guerre commence à se développer avec l’achèvement de Iwatahara en 1958, lorsque le projet de développement sur le terrain préfectoral Iwatahara est réalisée. Dès 1968 les aspects de l’industrie du thé Iwata a été complètement changé.
Le thé qui est la culture principale de la région est une superficie cultivée d’environ 650 ha et la production de thé compte environ 530 personnes. Il y a environ 50 usines de thé, et il a été largement développé par avec l’intérêt pour le thé sencha ordinaire et au thé cuit à la vapeur. Le thé a un goût harmonieux mais est aussi astringent, et il offre un parfum rafraîchissant.
Les plantations de thé sont répartis sur le plateau Iwatahara, parce que le terrain profite d’un climat plat et doux. La cueillette du thé nouveau commence dès avril.

Alors pour le thé, quoi de mieux que la chanson 茶摘み – Chatsumi

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.