Avr 132009
 

Les origines de Osu/押忍

” 押忍!” D’où l’expression “osu!” peut venir? Pourquoi certains japonais l’utilisent ? Quelles sont les origines du mot. Une personne dira que c’est un raccourci pour “bonjour”, et une autre dira que cela signifie “Oui, chef!”. Qui a raison ?

Pour ceux qui pratiquent le karate shôtôkan ou kyokushinkai, vous entendrez ce terme fréquemment. Dans quels contextes est-il utilisé, pourquoi continue-t-on à l’utiliser en shôtôkan et kyokushinkai ?

Il y a deux principales théories  sur les origines linguistiques en japonais utilisant “押忍!”. Chaque théorie pèche justement par le fait que… elles ne sont justement que des théories.  Mais on peut faire beaucoup mieux que de simplement spéculer sur l’origine de l’expression.

Pour la première théorie, On peut se référer au japonais avec l’ouvrage : The Spoken Language in Japanese Life par le docteur Mizutani Osamu. Dr Mizutani est un professeur de linguistique à l’Université de Nagoya et est fréquemment publié dans “The Japan Times”,  un journal japonais en langue anglaise, comme un expert sur le sujet. Il a aussi un liste plutôt longue d’ouvrages publiés sur la langue japonaise issus de ses recherches.
A la page 59, il parle de l’expérience de gens échangeant des salutations. Il souhaite le bonjour aux gens dans la rue et note les réponses. Il dit toujours “おはようございます” (Ohayou  gozaimasu) ce qui signifie, très poliment,  “il est tôt”, et est communément utilisé pour “bonjour” au Japon.

Durant cette expérience, il a noté que cette salutation changeait tout autant que les situations changeaient. Les joggers, impliqués dans une activité physique, répondaient avec un niveau de langage plus brutal, plus dur, de même que pour les passant qui marchaient dans la rue avec une destination en tête.
Dans son etude, il a trouvé que la plupart des joggers lui répondait par “おはよっす!” (Ohayossu!), “おはようす” (Ohayousu!), “おうす!” (Ousu!), ou “押忍!” (Osu!).

A partir des réponses, on peu voir clairement le modèle dans la langue japonaise lorsque l’expression plus formelle “Ohayou gozaimasu” est contractée :
– Ohayou, plus familier et plus intime, usage habituel, décontracté entre amis, famille et voisins. Un travailleur a  l’habitude de le dire et de le recevoir en retour tous les matins lorsqu’il va au boulot  au Japon. Les clients et les visiteurs qui viennent à son bureau  disent le formel “Ohayou Gozaimasu”, parce qu’ils ne font pas partit du groupe.
– Ohayossu ou ohayousu, une expression plus masculine et plus athlétique. Il est possible de l’entendre d’un voisin que vous ne connaissez pas vraiment si vous le saluez alors qu’il fait son jogging et passe devant vous. Les usages du langage des hommes et des femmes diffèrent bien plus en japonais qu’en anglais ou français. Il y a des expressions masculines ou féminines distinctes, et les japonais trouvent vraiment inapproprié pour les hommes ou les femmes d’utiliser les formes de langage de l’autre sexe. De tes usages sont réservés aux travestis.
– Ossu ou ousu. Une expression de la masculinité très forte, très dure. Utilisée principalement par les jeunes garçons et tous ceux engagés ensembles dans des activités sportives. Il est généralement utilisé pour viser un de ses collègues/camarades, mais pas l’entraineur, professeur ou un ainé. Cette expression est évitée par les femmes, sauf pour la particularité des disciplines sportives, où les femmes utilisent ce mot régulièrement.

A partir de ces contractions à degrés croissants du mot utilisé par les japonais dans cette étude, il est vraiment apparent que toutes ces expressions ont un lien entre elles : Osu, ohayousu, ohayou et ohayou gozaimasu. Ainsi on peut penser que “Osu!” est une contraction de “Ohayou gozaimasu”. Mizutani écrit dans son livre que « Osu ! » est une expression brutale utilisée entre hommes pour dire “Salut toi”.

Pour les curieux, il y a une expression plus brutale que “Osu!”.  “お!” (Oh!) est considéré comme plus brutal, plus viril, plus masculine et une manière  potentiellement plus rude  de dire bonjour que “Osu ! ».

Il y a une autre théorie sur les origines de ce mot, et elle est justifiée par la façon japonaise d’écrire le mot  “Osu !” . En général, chaque fois que le mot est écrit ceux sont les kanji suivant que l’on peut voir : 押忍


Osu est écrit en utilisant les kanji “pousser” et “souffrir”

Le premier kanji est le verbe japonais osu qui signifie pousser. C’est un mot commun, utilisé de la même manière que lorsqu’on dit “pousser la porte pour ouvrir” ou  “pousser ma voiture parce qu’elle est en panne”. Le second kanji est le verbe japonais shinobu qui signifie endurer ou cacher. L’expression est une contraction de ces deux mots ensemble. Ce qui crées plusieurs possibilités de la signification originale de l’expression.
– Pousser et souffrir. “Osu!” peut être une expression qui signifie qu’il faut persévérer lors de conditions difficiles. Ce qui serait une signification très japonaise et militaire, et puisque l’histoire du shôtôkan est enracinée dans une période de l’histoire japonaise très militaire, ça serait une explication plausible. Ainsi l’expression était régulièrement utilisée dans l’armée impériale durant l’époque de la première et deuxième guerre mondiale.  Ainsi arborer le drapeau japonais avec les rayons et dire  “Osu!” revient à porter le symbole allemand de la seconde guerre mondiale et faire le salut allemand propre à cette époque.
– Pousser et cacher. Cela peut signifier que l’on s’épuise à la tâche et qu’on ne le montre pas. C’est aussi un concept très japonais. Les japonais pensent qu’il n’est pas approprié de permettre à son visage de porter toutes nos émotions. Durant des séances d’entrainements internationales de karate au Japon, on peu noter que lorsque les visages des occidentaux sont grimaçant, distendus ou semblant être au bord de l’effondrement, les visages des japonais sont inexpressifs, ou comme si les têtes étaient sur le corps de quelqu’un qui ne se donne pas à cent pourcent (mais il n’en est  souvent rien). Ainsi cette signification semble très ressemblante.

– S’il vous plait monsieur, puis-je en avoir encore? Onegaishimasu est un autre mot qui peut être contracté en “Osu!” Onegaishimasu est un mot poli passé-partout qui signifie généralement “s’il vous plait” ou “désolé” . Lorsqu’on va au Japon, on peut remarquer que certaines personnes utilisent “Osu!” à la place.

Il est important de différencier entre l’origine de “Osu!” et son utilisation actuelle. Simplement parce que le fait que le mot soit  enraciné soit à “bonjour” soit à “pousser et souffrir ” ne veut pas dire que les japonais pensent cela lorsqu’ils disent l’expression. De la meme façon lorsque vous pensez à arrêter quelqu’un (en utilisant une expression française maintenant obsolète : holla) et que vous lui dites bonjour (hello). Il est difficile de faire une analogie, mais celle là n’est pas mal.

Les origines potentielles de l’expression “Osu!” sont un peu plus que des futilités du langage japonais. La véritable origine est inconnu à la fois des experts en karate que des japonais eux-mêmes. Quelque ce soit la façon de l’utiliser, que ce soit une expression pour “bonjour” ou “pousser” ne fait pas beaucoup de différence par rapport à comment et quand on l’utilisera de nos jours.

Bibliographie:
1.    Mizutani, Osamu. Japanese: The Spoken Language in Japanese Life. (Tokyo, Sotakusha, Inc., 1981), 59-60
2.    Hadaminsky & Spahn, The Kanji Dictionary. (Tokyo: Charles E. Tuttle Company, 1996).

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 ⁄ 10 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.