Juil 142018
 

Vils faquins de touristes français au Japon… Ou… comment j’ai honte de mes compatriotes qui viennent au Japon et que j’ai le malheur de croiser…

Je profite du 14 juillet 2018 pour dénoncer le comportement de nombreux compatriotes qui se trouvent actuellement au Japon et que j’ai le déplaisir de croiser…

Parce qu’ils se croient les seuls français au Japon, Ils ne font pas attention à ce qu’ils disent haut et fort et à la façon dont ils se comportent.

Provocateurs, injurieux, égoïstes, égocentriques, imbus de vous mêmes, prenant les autochtones de haut, les rabaissant, se moquant d’eux haut et fort, se moquant du pays qu’ils visitent…

Pour parler un peu des comportemenbt que j’ai vu ici, il y a entre autre:

Les gens qui se baladent le torse découvert ou de façon provocante en disant “j’attends qu’on me dise quelque chose pour péter un scandale”. Ceux qui disent croyant ne pas être compris “ces xxxxx ne comprennent pas le français, on peut leur dire n’importe quoi” ou pire “ces xxxxxxx ne parlent même pas le français, quel pays de xxxxxxxx”… Et j’en passe… tellement j’ai honte de ce que j’ai entendu…

Le plus fréquent sont  les gens qui insultent les japonais en français en étant conscients qu’ils ne sont pas compris…

J’ai même côtoyé des français avec qui je devais traverser une route pas loin de Meiji Jingu.
De mon côté je disais: ” à 100 mètre il y a un passage pour piéton, prenons le”.
La personne me répondait “mais non, il n’y a qu’à enjamber la barrière et traverser la rue”
Ce à quoi je répondais “Ce n’est pas autorisé, et aucun japonais ne le fais”
Et j’ai eu pour réponse “JE M’EN FOUS JE SUIS FRANÇAIS!!!!” Et la personne d’enjamber la barrière et traverser la rue… pendant que je ne faisais que 100 mètres pour prendre la passage pour piétons.

Alors le “JE M’EN FOUS JE SUIS FRANÇAIS, JE FAIS CE QUE JE VEUX” (sous entendre “étant français je n’ai pas à me plier aux règles des autres”), qu’est-ce que j’ai pu l’entendre de la part des touristes français au Japon pour justifier des choses qu’ils ne feraient même pas en France. Et ce sont ces mêmes personnes qui vont râler quand les étrangers en France, ne suivent pas les règles françaises en disant “tu es en France, tu parles français”, “tu es en France, tu dois respecter les règles françaises”…

Il y a la fois où je visitais un sanctuaire shinto à Kyoto, dans un des temples du sanctuaire, un français beuglait comme un porc. Je lui fais remarquer qu’on est dans un lieu sacré et qu’il est demandé de faire silence (en montrant un petit dessin pour faire comprendre à ceux qui ne parlent aucune des six langues qui indiquait la même chose). La réponse a été: “Je gère un groupe, moi!” Genre cela justifie de montrer de l’irrespect envers le lieu, envers les autres visiteurs, envers le personnel présent, envers les règles mises en place. Je gère un groupe de français, je suis français, je ne crois pas dans le shintoïsme ou le bouddhisme et donc ça m’autorise à ne pas respecter les lieux, les croyances des autres…

Les nombreuses fois où je revenais du Japon, je rencontrais des français qui se vantaient de la façon dont ils “niquaient”, “baisaient” les japonaises… une par jour… un véritable tourisme sexuel… J’ai même entendu des français se vanter d’avoir dépensé leurs derniers yens dans un coup qui a eu pour conséquence de les faire dormir dans la rue la nuit suivante, mais qui valait l’argent dépensé. Et ils se sont changés dans le train, s’arrosant de déodorant car ne pouvant se laver.

Et je ne parle pas des nombreuses fois où dans un lieu de visite (château, temple, sanctuaire, musée), il était écrit “interdit de prendre des photos” avec un dessin d’appareils photos barrés. Genre faut avoir un QI d’huître pour pas comprendre. Les gens prenaient des photos quand même en disant “je m’en fous, si on me dit quelque chose, je ferais celui qui ne comprend pas le japonais ni l’anglais”.

De la même façon, j’étais à une démonstration shintoïste, un français à côté de moi filmait alors que c’était interdit. Je lui fais remarquer et il me dit, “je m’en fous, occupe toi de ce qui te regarde” (mais en plus vulgaire). Finalement une des personnes lui fait remarquer qu’il ne faut pas prendre de photo ou filmer. Il range son appareil… et quand le gars qui lui a fait remarquer a le dos tourné, je le vois recommencer.

Et je ne parle pas des français qui ne savent pas dire les paroles de bonnes manières de base dans la langue du pays qu’ils visitent alors que c’est la moindre des politesses et la moindre des formes de respect : bonjour, bon appétit, merci, s’il vous plait, etc. Et le pire c’est souvent qu’ils s’énervent quand une personne à qui ils s’adressent ne leur répond pas en anglais. Comme si tous les français parlaient l’anglais en France et pouvaient venir en aide à n’importe quel étranger… LOL!

Et beaucoup de français pensent être les seuls au Japon et oublient que peut-être, l’étranger à côté d’eux, est français lui aussi… quand j’entends ce que les français disent… mais qu’est-ce que j’ai honte… qu’est-ce que j’ai honte…

Et quand on voit que les gens qui critiquent les vagues migratoires en France, les gens qui se comportent en France comme dans leur patrie d’origine et ne respecte pas les lois en place… et que ces mêmes personnes font la même chose à l’étranger quand ils y vont… c’est franchement cocasse…

Quand je croise ces vils faquins de touristes français au Japon, j’ai honte qu’on m’associe à eux, j’ai honte d’être français…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.