Avr 172010
 


Compte rendu du stage: http://www.uechiryu.fr/article-cr-stage-de-uechi-ryu-17-avril-2010-48804898.html

C’est diminué physiquement que j’ai commencé ce stage. Ayant passé la nuit à rendre mes viscères, j’étais dans un état déplorable. Après 3O minutes de pratique d’échauffement, de renforcement, de kihon j’étais déjà épuisé… Et mon ventre faisait encore des siennes… Et ça ne fait que commencer. On passe ensuite aux techniques de renforcements: kitae waza. Là aussi, c’est difficile, j’en ai dégusté mardi, jeudi et vendredi… et là mon corps dit stop… mais il faut tenir, dans ces conditions le mental est très important. Je travaille avec David, et on ne s’est pas trop ménagé… mais toujours dans la bonne humeur.

Après une courte pause, on passe aux ukemi. Bien qu’ayant pratiqué toutes les formes d’ukemi durant plusieurs année, le corps lui ne s’en rappelle pas aussi bien, et le retour est difficile. La tête finit par tourner un peu à force de rouler, et l’onde de choc qui se propage dans le corps finit par être désagréable… A moins que ce soit les tapis? Bien sûr, c’est toujours la faute des tapis ^_^’. On passe ensuite aux techniques de combats avec projection. Il faut profiter du fait d’avoir des tatamis. Donc on défend sur mae geri et mawashigeri en déviant l’attaque et en plantant au sol la jambe ayant attaqué pour la faucher. Je travaille avec Patrick, qui est un peu plus grand que moi et légèrement plus léger. Et c’est vraiment agréable de sentir toute cette masse et cette puissance derrière les coups, le fait de devoir se déplacer correctement et exécuter la défense saus fausse note.

Puis on passe au kumite. Dans un premier tempson travaille au bouclier, enchainement de Low-kick (mawashi geri gedan) et mawashi geri chûdan (ou jôdan). Le but est toujours de percuter pour aller au KO ou au travail de sape. Puis on enchaine low kick, mawashi chûdan (ou jôdan) par hiza geri, osae uke et tsuki. Le travail de saisie, d’aggriper les vêtements, la peau, les muscles, les os est une spécificité de l’Uechi-ryû et justifie le travail de renforcement des doigts (ligaments), pour non seulement durcir les armes naturelles (shoken, boshiken, nukite), mais renforcer le travail de saisie et de préhension. Puis on passe au travail d’enchainement de mae geri en coup d’arrêt (jambe avant puis jambe arrière) enchainé par mawashi geri chûdan (ou jôdan), hiza geri et osae uke puis tsuki.. toujours sur bouclier… alors on cogne, on cogne fort et on se fatigue.

Puis on rentre dans le jû kumite libre, on travaille uniquement les attaques de jambes pour celui qui attaque. Le défenseur tente d’esquiver, de parer les attaques dans le but de rentrer les techniques vues précédemment. C’est pas évident comme travail de se focaliser sur les attaques qui peuvent être diverses et d’enchainer, sans pour autant négliger le reste, car si on se place dans un contexte de combat, on pourrait très bien être attaqué par des techniques de poing. L’étape suivante est le combat souple, total… selon les régles de l’Uechi-ryû: saisies autorisées (voir conseillées et même obligatoires pour déséquilibrer, planter, perturber l’adversaire), corps à corps, combat au sol… bref on y va gaiement, mais souplement, en accord avec le partenaire on peut appuyer un peu. Chaque combat, est entrecoupé de renforcement musculaires: abdos, pompes, dips, squat. Au bout de 30 minutes, le corps avait du mal à suivre, là c’est le cerveau qui se déconnecte.

2h30 se sont écoulées depuis le début, Je suis déjà lessivé. c’est le moment de passer aux kata. Curieusement, les mouvements sont fait sans forces, il n’y a plus de tension musculaire dans les épaules… On fait donc les kata sanchin, kanshiwa, kanshu, seichin, seisan, seiryu, kanchin jusqu’à sanseiryu que je ne connais pas.

Le stage de samedi finit sur des étirements, le corps et l’esprit sont épuisé… Je n’ai plus mal au ventre… et je me sens vraiment bien… Complètement épuisé mais bien… Une superbe après-midi dans une magnifique ambiance, sérieuse, motivée, sympathique et amicale.

Merci à mes partenaires du jour et à tous les gens qui nous ont rejoint pour ce stage.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
5 + 20 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.