Sep 212009
 

Kawaii (可愛い) est un des mots japonais qui lorsqu’on l’écoute pour la première fois, reste en mémoire. Et on finit par l’entendre de façon continue, et l’utiliser aussi pour  finalement trouver le concept qu’il représente ancré dans la société japonaise actuelle.

Kawaii, 可愛い est composé de :
可 (ka): passable, acceptable, possible, tolérable
lectures:

* On’yomi: か (ka), こく (koku)
* Kun’yomi: よい (yoi), べし (beshi), ばかり (bakari)

愛 (ai,あい): amour, affection

Qu’est ce que cela veut dire?

Il n’y a pas de traduction parfaite de kawaii, mais peut-être les adjectifs “mignon”, “adorable”, “pure”, “honnête”, “sensible” ou “immature” peuvent être utilisés. Dans certaines nouvelles, on peut voir des écrivains ou des traducteurs laisser le mot “kawaii” en japonais, sans le traduire pour éviter de restreindre le concept japonais à un mot comme “mignon”.

kawaii n’est pas mignon!!! C’est une erreur de traduction… ça va plus loin que ça. Kawaii c’est kawaii!

Kawaii représente le concept de ressembler et se comporter comme un enfant. Des gens considérés comme très kawaii sont très très innocents, timides, ils portent des habits très colorés et très gamins, ils marchent et s’asseyent comme s’ils étaient des enfants (si vous voyagez au Japon, faites attention à la façon dont certaines filles marchent et s’asseyent). Il y a des habits et des accessoires considérés comme “à la mode kawaii”, ils ont des couleurs vives et certains ressemblent à des habits de princesses.


habits et accessoires kawaii


vêtements kawaii


fille assise dans une position kawaii et portant des habits kawaii

Origine du phénomène kawaii

Le mot kawaii est un néologisme qui est apparu dans le langage japonais aux alentours de 1970. Toutefois certaines sources montrent que l’expression “可愛” (“ke ai”) a existé depuis longtemps dans la langue chinoise, signifiant “mignon” ou “aimable”.  Toutefois Kawaii est dérivé du mot Kawayui qui signifie plus ou moins la même chose. Kawaii a commencé à être utilisé pour la première fois pour décrire un style d’écriture utilisé par les adolescentes collégiennes et lycéennes. Le type d’écriture était appelé burikko-ji (traduisible par “écriture de chatton” ou “fausse écriture d’enfant”), la principale caractéristique de cette calligraphie est qu’il faut qu’elle ressemble comme si ça avait été écrit par un enfant. Les caractères sont très arrondit et il y a même des dessins et des visages entre les lignes (peut-être est-ce la raison pour laquelle les japonais d’aujourd’hui aiment tant les emoji alias les émoticônes). Vraisemblablement il apparait que durant les années 1980 presque 50% des filles japonaises entre 12 et 18 ans écrivaient en utilisant le burikko-ji.

La tendance s’est déplacé vers les plus jeunes et est devenu un phénomène important et une tendance générale, si bien que les bannières typographiques, les publicités et les symboles commerciaux sont devenus de plus en plus arrondit et parfois même puéril, et cela a commencé à affecter la mode des femmes adultes, etc. L’adjectif kawai est né en même temps que le burikko-ji est né, les deux concepts étant entrelacés, tous deux étant appari dans les écoles japonaises durant les années 1970 devenant un large courant national. Durant les années 1980, le concept a commencé à être exploité par les entreprises, il y a de nombreux produits avec une version sérieuse et une version kawaii. Il y a des tonnes de personnages de manga qui sont kawaii, les personnages mascottes sont kawaii… de nos jour il y a une industrie entière qui fait de l’argent avec le concept de kawaii et les produits associés.


Les pokémon sont des personnages kawaii créé par nintendo. Un Boeing 747 décoré avec des pokémon

Pourquoi kawaii est tellement populaire au Japon?

Certaines personnes prétendent que la culture de kawaii est né comme mouvement culturel contestataire contre la culture japonaise traditionnelle, contre la pression sociale que de nombreux jeunes gens ressentent lorsqu’ils finissent leur années universitaires et qu’ils deviennent des “adultes”, ils doivent devenir des personnes responsables, gagner de l’argent et créer une famille. De nombreux adultes cherchent des moyens d’échapper à cette pression sociale, et un de ces moyens est d’être kawaii, d’agir kawaii dans le cas des filles, d’acheter des choses kawaii, de s’habiller avec des habits kawaii, etc. C’est une façon de renier l’âge adulte, c’est une façon d’essayer d’éviter les responsabilités ennuyantes et typique des adultes.

D’autres personnes émettent la théorie que la culture kawaii est ancrée dans la société japonaise depuis un long moment. Le Kawaii déferle de la nature amae (甘え) japonaise, du désir d’être protégé et aimé, que l’on prenne soin de nous, ce que nous autre humains avons (les enfants en ont beaucoup); mais au Japon il est parfois plus accepté “de montrer notre amae” en public que dans certaines autres sociétés. La puérilité évoque l’empathie et les connections emotionnelles, les objets et les gens qui ont la “kawaiitude” sont capables de reçevoir des sentiments positifs des autres. Une image innocente et vulnérable est une façon d’exprimer aux autres et de reçevoir des autres, des sentiments sympathiques et amicaux.

Au Japon il est possible de voir des conducteurs de camion avec des figurines de “Hello Kitty” sur leur camion, le personnage mascotte du “FBI japonais” est un personnage kawaii (http://www.keishicho.metro.tokyo.jp/sikumi/pipo/pipo.htm, si vous suivez le lien vous verrez une partie du site officiel du FBI japonais!!!! Même s’il ressemble à celui d’un jardin d’enfant, ça n’en est pas un), les banques ont aussi un personnage mascotte kawaii, même des préservatifs ont des personnages kawaii dessus, les 47 préfectures du Japon ont toutes leur personnage mascotte kawaii, il y a des Boeing 747 décorés de personnages kawaii, ont peut même voir des hommes d’affaire avec une cravate kawaii et ayant même la figurines de doraemon pendant de leur téléphone portable. On peut trouver au Japon, des exemples à n’en plus finir, c’est simplement stupéfiant, le Japon est un pays kawaii.


Même les préservatifs ont des personnages kawaii imprimés dessus

personnages mascottes kawaii

Les personnages mascottes sont considérés comme kawaii s’ils ont une grosse tête, et si leur corps à des formes courbées, si leurs bras sont courts, s’ils ont peu de doigts ou pas du tout, s’ils ont des jambes courtes. Aussi, les personnages kawaii ont habituellement une petite bouche, un petit nez et de grands yeux, mais parfois ils n’ont même pas de bouche comme Hello Kitty.

Hello Kitty est un des personnage japonais kawaii le plus international. Il est né durant les années 19707 ensemble avec la calligraphie burikko-ji et le concept “kawaii”.


Hello kitty est un prototype de personnage kawaii


Encore plus kawaii, des personnages qui n’ont ni bras, ni jambes


On trouve même des panneaux de signalisation kawaii

Différence entre kawaii et beauté

Quelque chose de kawaii et quelque chose de beau peuvent être très différents. On peut parfois entendre des discussions de japonais parlant d’une chanteuse si elle est belle ou kawaii. Quelque chose ou quelqu’un est considéré comme beau ou belle lorsqu’il ou elle est élégant ou élégante, lorsqu’il ou elle a des lignes stylisées et lorsqu’il ou elle émet un aura sérieux et mature. De l’autre côté, si quelque chose est puéril, s’il a un aspect vulnérable, si les lignes sont arrondit… alors c’est kawaii. Par exemple un petit bébé chien est kawaii, mais s’il est d’une race qui grandit et devient gros, alors il devient un beau chien ou peut-être pas, mais ce qui est sûr c’est qu’il cesse d’être kawaii lorsqu’il devient un grand chien.


Cette jeune fille porte des habits kawaii, des tonnes d’accessoires kawaii et prend une position kawaii, mais je ne trouve pas qu’elle soit très jolie

Mannequins kawaii

Un des “gros” problème du Japon avec leur mannequins est que la plupart d’entre elles sont plus kawaii que belles. La plupart d’entre elles ont un visage arrondit et kawaii, elles sont une peau très douce, et elles sont des jambes plus courtes que les autres mannequins internationaux. Beaucoup de mannequins japonais sont très célèbres au Japon mais ne peuvent jamais faire carrière en dehors de leur pays. Par exemple, un des plus célèbres mannequin japonais est Yuri Ebihara. Elle est très populaire au Japon car elle est troooooop belle-kawaii, mais elle ne mesure que 1m68, et c’est un inconvénient majeur pour qu’elle puisse devenir internationalement connu.  Mais ça ne semble pas la gêner plus que ça, elle est très fière d’être l’idéal kawaii, en fait elle s’est confessé dans un show télévisé qu’en vieillissant elle a de plus en plus peur de perdre sa kawaiitude, elle a dit qu’elle fera tout pour même encore plus kawaii lorsqu’elle atteindra ses trente ans.

Yuri Ebihara est considérée par les hommes japonais comme une des femmes les plus désirables au Japon. Son visage et son expression sont beaux et kawaii à la fois. En Europe ou  aux Etats-Unis, je pense que les hommes préfères des femmes plus belles et plus sexy que des filles avec des visages innocents ou kawaii.


Yuri Ebihara


faire le signe “V” est considéré comme kawaii

source: A geek in japan

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 + 21 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.