Juil 082011
 

Titre: エジソンの母
Titre (Romaji): Edison no Haha
Format: Renzoku, Série
Genre: drame humain, comédie, école
Episodes: 10
Chaine de diffusion: TBS
Période de diffusion: 11 janvier 2008 au 14 mars 2008
Horaire de diffusion: vendredi 22:00
Générique: “Ai wo Komete Hanataba” wo par Superfly

Sujet

L’histoire se concentre sur Ayukawa Noriko (Ito Misaki), une jeune institutrice de primaire. Un jour, un jeune garçon du nom de Kento, venant d’une autre école, est transféré dans sa classe. Dans son ancienne école, il était catalogué en tant qu’enfant à problèmes. En réalité, Kento, curieux, montre réellement le potentiel d’un prodige, et il incombe à Noriko de lui montrer comment le manipuler.

Cette histoire a été inspirée de l’enfance du célèbre physicien et inventeur Thomes Edison, qui lui aussi a été considéré comme enfant à problèmes par la plupart des adultes autour de lui.

Acteurs

Ito Misaki : Ayukawa Noriko
Sakai Maki : Hanafusa Aoi
Tanihara Shosuke : Miura
Shimizu Yuya : Hanafusa Kento
Sugita Kaoru : Mizuki
Matsushita Yuki : Kagami
Tanaka Yoji : Iwai Yuuzou
Hosoda Yoshihiko : Kubo sensei
Ito Masayuki : Noguchi Shouhei
Kamimura Kyoko : Hanafusa Chie

Invités

Yasuda Ken : Kento adulte (ep1)
Yamanaka So (ep4)
Katagiri Hairi : Matsudaira Kiyomi (ep5,10)
Shibuya Aki (ep5)
Nagae Hidekazu (ep7)
Shinohara Mai : hygieniste dentaire (ep9)
Yamada Risa : Kagami Natsumi (soeur de Kagami sensei)

Production

plan original: Yamaguchi Masatoshi
Scénariste: Omori Mika
Producteur: Kato Shoichi (加藤章一)
Metteur en scène: Muto Jun

Mon Avis

Une série sympathique sur l’éducation et notamment à l’école primaire. Elle porte une critique sur l’enseignement en école élémentaire au Japon et sur les capacité du système à permettre à tout le monde de pouvoir exploiter et développer son potentiel puisse-t-il être hors norme. La série porte aussi l’accent sur la formation d’un enseignant en primaire et sur ce qu’il faut à quelqu’un pour être capable d’enseigner efficacement à des enfants de cet age. La série montre aussi l’importance de l’éducation des parents, et sur le fait que de nos jours, les parents se déchargent de cette éducation sur l’école. Ce n’est pas à l’école à apprendre aux enfants ce qui est bien, ce qui est mal, comment se comporter correctement en société. Le rôle de l’école n’est pas d’éduquer mais d’instruire. Hors on arrive à une époque où ce n’est plus le cas, ce qui explique les nombreuses dérives.

On peut voir aussi Ito Misaki, dans le rôle de cette enseignante qui malgré ses 7 ans d’expérience est incapable d’agir, et reste concentrée sur sa petite personne en laissant le programme scolaire, les attentes des parents guider ses pas, l’actrice Ayukawa Noriko. Au point que durant les 9 premiers épisodes la seule chose qu’elle fait, c’est se plaindre et s’excuser.

Bon si la série traite de sujet intéressant, et présente des théories scientifiques et philosophiques de façon simple et compréhensibles il n’en reste pas que du fait que la série présente une enseignante faible, sans imagination, sans but, sans motivation, des enfants tout ce qu’il y a de plus indiscipliné… je n’ai pas pu apprécier.

Mais le fait que je n’ai pas aimé la série n’est pas dû au scénario, aux acteurs, à la musique… non seulement au sujet. Je ne supporte pas les enfants! Et le fait que la série soit basé dans une école primaire a provoqué ce rejet.  C’est la première série que je regarde en lisant un livre, en faisant autre chose, en passant en vitesse rapide, en coupant le son. J’ai détesté cette classe d’enfants, le rôle de Hanafusa-kun complètement indiscipliné, inconscient qui mériterait de se prendre une paire de fessées, plutôt que des encouragement. J’ai détesté cette enseignante, incapable, vide, inutile. Elle se définit comme ennuyeuse, en fait, elle n’est pas ennuyeuse, elle n’est pas tout simplement. Un cadavre aurait eu plus de réaction qu’elle (on applaudira les talents de l’actrice, car pour jouer un personnage aussi haissable que ça, faut le faire). J’ai hais la mère qui laisse toute passer, et au lieu de faire comprendre à son fils, l’encourage à continuer et passe son temps à s’excuser. J’ai hais tous ces personnages faibles, inutiles, insignifiants, sans motivation, sans passion. A un point que l’accent est mis sur les seconds rôles et les histoires parallèles qui mettent en exergue l’histoire principale.

Si les enfants ne vous insupportent pas, vous aurez dans Edison no Haha une excellente série. Les acteurs sont excellents, les concepts présentés et les critiques vraiment bien débattus, et le scénario est excellent. C’est juste dommage que ça se passe avec des enfants et que certains personnages agissent d’une façon que j’éxècre et m’ait poussé à les haïr.

Dans un sens c’est un point positif. Le but d’un film ou d’une série est de faire ressentir des choses. Si au final le film ou la série n’a rien fait ressentir du tout, alors c’est une perte de temps. Par contre qu’on ressente du plaisir ou au contraire de la colère ou tout autre sentiment, ça montre que le scénario, les acteurs n’ont pas laissé insensibles…

On peut noter aussi la superbe prestation de Tanaka Yoji qui jouait le barman mystérieux de la série HERO et qui interprète ici un directeur d’école primaire grandiose.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
32 ⁄ 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.