Août 232007
 

compilation issu du forum kwoon.info. La première partie de l’article est un poste écrit par Olivier Massoutier pour le forum Kwoon Info maintenant décédé (le forum, hein? Pas Olivier). Les photos sont également de lui, et d’ailleurs il s’agit de sa jambe. Merci à Olivier Massoutier pour avoir fait cet article, prêté sa jambe, et me permettre de le laisser en ligne sur cette page.

renforcement tibia 1
tout d’abord, le jambier antérieur est situé à “l’extérieur”, lui faire prendre du volume ne l’amènera pas devant. Il peut contribuer à l’augmentation de la masse en bout de levier mais , c’est tout.

renforcement tibia 2
la zone d’impact (quand on donne) est par là, arrête tibiale et face interne (avant d’être sur l’arrête interne qui est très sensible car il s’y trouve l’artère tibiale). La malléole interne est l’extrémité du tibia, elle est très utiliée également, notamment dans les styles d’Okinawa.

renforcement tibia 3
A prendre en considération également l’angle de percussion, qui ne doit pas être perpendiculaire au plan de flexion du genou, sinon , c’est lui qui va trinquer.

ensuite sur l’adversaire, c’est justement sur certains points des muscles que je vais taper, entres autres…
Renforcement tibia 4

Points intéressants à frapper et assez douloureux:

Renforcement tibia 5
Renforcement tibia 6
Renforcement tibia 7

Merci encore à Olivier Massoutier pour avoir offert sa jambe en modèle pour les photos et pour l’article.


Attention: Cet article s’adresse aux adultes ayant atteint leur maturité osseuse et squelettique et n’ayant aucune maladie liée aux os.
Si vous êtes dans une des situations (enfant, ado, maladie osseuse), veuillez vous faire assister d’un médecin ou d’un expert.

Comment renforcer le tibia

plusieurs méthodes
– Il y a l’haltère à rouler, la bouteille de Coca remplie de sable , le rotin flanché (en lamelles) , le sac de frappe remplie de maïs, etc…

EXERCICES :

Phase 1:
Travailler sur un sac rempli de sable.
Apprendre à bien taper et préparer le tibia à s´endurcir de plus en plus en accentuant petit à petit vitesse et cadence.

Phase 2:
Remplir une bouteille en verre d´eau chaude et la faire rouler sur le tibia de haut en bas pour aplatir l´os et favoriser le développement du muscle tibial( l´eau chaude est utilisé chez les danseuses thaïs pour assouplir leurs doigts en attendrissant les os et les articulations) .
Vous pouvez également faire rouler une bouteille de sable chaud ou un bâton cylindrique.

Phase 3:
La plus difficile et la plus sérieuse ( pour cela il faut aller en Thaïlande ou dans des pays tropicaux: frappe sur BANANIER.
Taper dessus avec poings / pieds / coudes / genoux et les tibias surtout, ce n’est pas de la folie car le bananier a un bois tendre en restant légèrement dur (constitué de plusieurs couches concentriques).
Certains boxeurs tapent dessus tellement de fois qu´ils arrivent à le faire tomber.
Précision : les dimensions de l´arbre restent raisonnables.
En Europe, vous pouvez vous entraîner sur des poteaux enroulés de cordes ou de pailles de riz.


Renforcement du muscle du tibia

Le renforcement des muscles extenseurs du gros orteil passe par le renforcement du Koshi (=la balle du pied) et le Tsumasaki (=extremité du gros orteil).
Car le renforcement du Koshi et du Tsumasaki va assurer la cohésion du gros orteil et de son ensemble, donc endurcir les fibulaires profonds de cette zone qui réalise cette cohésion.
Le peroneo sus phalangetien du gros orteil, est en fait la jonction du péroné et du ligament interosseux du gros orteil, si vos tsumasaki et vos koshi sont costaud, alors votre muscle extenseurs du gros orteils en sera autant.

Voici quelques trucs:

Dans la douche
Prenez dans vos mains vos orteils et profitez que l’eau chaude ait assoupli la zone pour faire avec meilleure aisance des extensions et des ramenés des orteils.
Avec vos mains, vous présentez à chaque fois la surface Koshi, puis vous ramenez les orteils en position normale pour marcher, vous relevez les orteils en accentuant avec les mains et en restant quelques secondes en extensions.
cela prépare à bien présenter le Koshi.

Posture pointe des pieds
Faîtes les exercices suivants sur la pointe des pieds (sur le Koshi).
Saut pieds joints.
Une dizaine de pas.
Equilibre sur un pied.
Lévé de genoux.

… il doit y avoir d’autres exos, enfin ca doit suffir cela.

Sur un sac
Taper le dessous du sac comme un coup de pied remontant dans les parties, avec l’extrémité du gros orteil (tsumasaki). Cela va assurer la cohésion du gros orteil et de son ensemble, d’où l’usage de la frappe en dessous le sac.
Au bout d’une dizaine de frappe bien dosée, vous aurez des douleurs à ce niveau arreter alors (ca prend forme mais augmenter la dose la prochaine fois).

Sur le mur
Non non il ne s’agit pas de frapper le mur avec les orteils
Il faut juste réaliser des lows kick en présentant le Koshi au niveau du mur, ne pas frapper mais “poser” le koshi sur le mur pour que le tout prenne forme sans violence (c’est un peu le principe de l’artisan qui a des seiken énorme rien qu’en posant ses poings sur le carrelage).
En gros c’est un low kick en ralenti legerement appuyé sur le mur (avec genou fléchi).

Avec le bâton
C’est la phase finale, si vous pensez avoir suffisamment endurcis vos orteils par les procédés précédents.
Levé légerement votre jambe droite (talon à 30 cm du sol, orteils dirigés vers le ciel)
Prenez un bâton avec la main droite.
Taper sans force sur le gros orteil, cela va damer son extrémité qui devrait déjà être recouverts de cornes avec le training au sac.
(vous faites pareil avec côté gauche)
C’est le même principe que pour le sac, mais en plus efficace (pour cela vaux mieux avoir déjà travaillé j’vous laisse deviner pourquoi).


LES SEQUELLES ?

Avec un entraînement très sérieux, sans excès et rigoureux, vous n´aurez rien. Il n´y a jamais eu de vieux boxeurs qui s´est plaint de blessures dues à cet entraînement traditionnel. Certains Maîtres japonais on repris ceci (Oyama, Ashihara, les pratiquants du Daidojuku, du Shidokan?). Par ailleurs des endurcissements du Uechi Ryu par exemple comporte l’endurcissement similaire des tibia avec des tanren comme le Yachi Kitae, c’est à dire low kick contre low kick.
On peut faire des entraînements similaires avec les avants bras si vous avez l’intention d’avoir des poignets de fer (cf. Shinjo Kiyohide) et bloquer les percussions avec la volonté de casser l’assaillant dans le blocage (Rakka).
L’endurcissement des tibia est loin d’être hardcore comme pourrait le croire les néophytes et les critiques du Muay Thai qui sans y connaître la moindre chose diabolisent cette boxe sur cet aspect.

personnellement j’utilie un rouleau à patisserie IKEA pour passer sur l’arrête tibiale, et les poteaux en plastique souples de la DDE pour les frappes.

  10 Responses to “Renforcement des tibias”

Comments (10)
  1. Bonjour Jack,

    Merci pour cet article vraiment très instructif et fouillé (anatomie, méthode…).

    Marc

  2. Merci pour le topic !

    Ha oui une question ,à quelle fréquence faut il faire rouler la bouteille en verre en début d’entrainement ?

    Combien de temps et combien de fois par semaine ? merci !

    • Bonjour,

      Merci pour votre commentaire.
      Concernant votre question, il n’y a pas de prescription unique pour toutes et tous indépendamment de l’age et de la pratique.
      Cela dépend donc de votre âge, de ce que vous pratiquez, de combien de fois vous entrainez vous par semaine (car il faut respecter pour le squelette des temps de repos), de votre alimentation également.

      Du coup je n’ai malheureusement pas de réponse à vous donner ne vous connaissant pas et ne sachant rien sur vous. Pour faire un parallèle ce serait un médecin qui vous prescrirait des médicaments par téléphone sans vous connaitre, connaitre votre poids, votre age, et en savoir plus sur votre santé…

      Je suis désolé de ne pouvoir vous en dire plus. Contactez moi par email via le formulaire de contact si vous souhaitez en discuter.

      Cordialement,
      Jack

  3. Et qu’en est-il du renforcement par le travail de postures impliquant la cheville du pied d’appui en adduction (orienté vers l’intérieur de la base de sustentation : type Sanchin Dashi pour les karateka) ? Dans quelle mesure les forces de torsion appliquées sur le tibia peuvent engendrer un renforcement ?

    • Hello,

      Comme j’en avais parlé dans d’autres articles qui traitent du renforcement et qui n’est que ce que m’en a expliqué un de mes professeurs, le renforcement osseux s’obtient avant tout par la contraction du muscle. En effet, le muscle contracté va comprimer l’os et donc le stresser, ce faisant il va pousser les ostéoclaste à puiser du calcium dans le sang pour augmenter en densité. Du coup, tous les sports qui font travailler les muscles renforcent les os. Le travail de sanchin, du fait de l’alternance de contractions et décontraction (attention on parle de sanchin goju-ryu ou uechi-ryu, car actuellement ce n’est pas le même travail interne) va permettre de renforcer les tendons… En effet le micro balancement naturel du corps et les micro-mouvements permettent aux zones contractées, d’être contractée mais tout en étant en mouvement, et de ce fait les tendons vont être sollicités.

      Mais pour avoir un meilleur renforcement, il faut stresser l’os, progressivement, par des pressions de plus en plus intenses (claques mains ouvertes sur les zones, puis frappes)… Mais attention c’est un travail lent, très progressif, qui doit respecter le repos du corps. L’erreur, que font beaucoup de boxeur thaï européens, c’est pour accélérer la chose, d’aller rapidement au travail de choc dur sur l’os. Dans ce cas, pour se protéger, l’os va donner de son calcium au périoste qui lui va s’endurcir. Effectivement, après, les os sont “en béton”… seulement le périoste ne reste pas calcifié, et avec le temps, il se décalcifie rendant l’os moins solide: fractures de fatigue, os de verre, …

      N’étant pas un biologiste ou microbiologiste je ne pourrais pas répondre concrètement à votre question sur les forces de torsion appliquées au tibia.

      Sinon je vous invite à lire: https://www.shinryu.fr/4476-renforcement-et-endurcissement.html

      Merci pour votre commentaire. Quoi qu’il en soit, avant toute chose, je vous conseille d’aller voir des instructeurs ou professeurs diplômés et ayant de bonnes connaissances de l’anatomie et de la physiologie pour prendre conseil auprès d’eux, car si le renforcement et l’endurcissement sont de magnifiques outils pour vivre plus vieux, plus longtemps et en meilleur santé, ce sont aussi des outils dangereux qui mal utilisés peuvent détruire le corps très rapidement…

      Cordialement,
      Jack

  4. Je veux commencer le renforcement du tibia , qu’es ce que tu me conseil comme materiel pour les frappes jai penser a des tubes de pvc serais-ce assez flexible?

    • Bonjour,
      Je te prie de m’excuser par avance pour ma réponse, mais ne te connaissant pas, ne connaissant pas ton âge, ni ta pratique, ni ton état médical je ne peux malheureusement rien te dire de plus que ce qu’il y a dans l’article, et il donne pas mal de conseils, écrit par un spécialiste.
      Comprends bien que je ne veux pas te dire quoi que ce soit qui ait pour conséquence une blessure ou autre. Je ne suis pas professeur par correspondance et si je te dis quoi que ce soit, ce sera sur un tatami, au club et après que tu aies apporté ton certificat médical.
      En m’excusant encore pour ne pas apporter plus d’infos.
      Amicalement
      Jack

  5. Bonjour,
    J’utilise la méthode de la bouteille de verre remplie d’eau chaude que l’on fais rouler sur le tibia j’en fais 20 minutes par jour et 10minute par tibia.
    J’ai 15ans et 3 années de MMA derrière moi, pensez-vous que c’est dans l’excès si oui qu’elle peuvent être les effets a court et a long terme et a quel fréquence devrais-je en faire ?

    Merci pour votre article
    Cordialement

    • Bonjour,

      N’étant pas médecin ni dans aucune profession de la santé je ne pourrais pas vous le dire officiellement et publiquement, car je ne vous connais pas. Toutefois, votre âge (15 ans) fait que votre squelette est en plein formation évolution, mutation. De ce fait la musculation forte et le travail sur les os, peuvent entraîner des traumatismes qui peuvent être irréversibles. Le renforcement osseux ne se fait traditionnellement et sérieusement que sur des adultes ayant acquit leur maturité squelettique et osseuse. Sur des enfants et des adolescents, il faut y aller en douceur et très très progressivement. Le nombre d’années d’entrainement n’a rien à avoir avec le fait que vous pouvez ou non y aller gaiement.

      N’étant pas votre professeur ni médecin, et ne vous connaissant pas, je ne peux que vous conseiller d’arrêter ce type d’entrainement seul et d’attendre votre maturité squelettique et osseuse (vers 21 ans pour être sérieux) et d’éviter le renforcement par vous même.
      Si vous voulez faire du renforcement, renseignez vous auprès de votre professeur, ou de votre médecin.
      Toutefois, en club, on peut faire du renforcement avec des enfants et des adolescents, mais il faut que cela soit “doux” et on connait les élèves avec qui on travaille et comment on peut travailler.

      Le roulage de la bouteille d’eau chaude sur les tibias est excessif en fonction de la pression que vous y exercez. Mais là je ne vous connais pas et je ne sais pas comment vous le faites. Donc officiellement et publiquement je ne peux que vous conseiller d’arrêter et d’attendre avant de le faire.

      Si vous y allez trop fort, vous risquez d’endommager vos os. N’étant pas là pour vous voir faire, je ne peux que vous conseiller d’arrêter et d’attendre que vous soyez plus vieux.
      A votre âge il faut éviter de travailler seul, car vous risquez d’aller au-delà des capacités de votre corps et donc vers les lésions. Et à votre âge certaines affections et traumatismes osseux peuvent perturber les cellules ostéoclastes, et conduire à des maladies osseuses à long terme, voir des ostéosarcomes (cancer des os).

      Donc si vous voulez vraiment faire du renforcement, soyez encadré par un professionnel de ce type d’entrainement pour les enfants et ados ou un médecin, ne pratiquez pas par vous même, et ne le faites que sous la direction de quelqu’un de compétent. N’étant ni l’un ni l’autre, ne vous connaissant pas et ne pouvant vous voir le faire, je ne peux que vous recommander et vous conseiller d’arrêter de vous renforcer par vous même et d’attendre votre maturité osseuse et squelettique.

      Cordialement,
      Jack

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
22 − 7 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.