Jan 022008
 

空手のタマゴ – 黒帯への道 (Karate no Tamago – Kuro Obi e no michi)
karate no tamago : le débutant en karate
kuro obi he no michi : le chemin vers la ceinture noire

karate no tamago est un manga japonais non paru en France dessiné par  Sakaoka Noboru (坂丘 のぼる)
Il raconte les péripéties de jeunes pratiquants dans leur découverte du karate, leur pratique et leur chemin vers la ceinture noire (黒帯への道).
La série est supervisé par 月刊「空手道 (un magazine de karaté) et chaque volume est fait en collaboration avec les plus grands experts japonais de karaté (faisant partie de l’histoire du karate).
Chaque volume raconte des péripéties avec des styles de karate différents:
Chaque volume permet de montrer les valeurs transportées par le karaté mais aussi les méthodes d’entrainement traditionnelles et les combats jissen.
Les ouvrages sont autant divertissants qu’historique et culturel. On y apprend les particularités des styles, leur histoire, les différences avec les autres écoles, mais on y donne aussi des conseils de nutrition, d’entraînement, de musculation, d’assouplissement, de combat dans les règles et les tactiques de chaque école. Ceux sont des ouvrages qui vont plus loin que le manga classique, car il apporte aussi les conseils et les recommandations ainsi que les exemples (techniques, kata, bunkai) des plus grands experts japonais de karate.

Ce manga, est bien plus qu’une simple bande-dessinée, il introduit des concepts historiques et culturels liés à chaque style, mais aussi donne des informations pratiques sur l’entrainement au quotidien et des conseils pour entretenir une bonne hygiène de vie.
De plus les bandes dessinées souvent très réalistes montrent une réelle recherche du dessinateur dans les différents styles.
Chaque planche est accompagnée de commentaire de l’expert, mais même sans cela on peut aisément constater rien que par les dessins, les différences entre les écoles en terme de technique et de stratégie de combat (dans le volume 1: shôtôkan <> kyokushinkai <> gôjûkai <> Taekwondo).
L’aspect compétition est décrit comme un pavé sur le chemin du karate mais pas comme une finalité et on peut voir dans ce volume que les pratiquants qui s’entrainement en shôtôkan et taekwondo le fond dans une optique plein contact. Il est vrai que les coups sont contrôlées, mais lors des combats sportifs, les coups sont portés à pleine puissance selon les régles du combat. De plus chaque art donne droit à une application dans la vie, les caractères principaux qui doivent se défendre ou défendre d’autres personnes attaquées par des malandrins (pas trop méchants quand même, les malandrins…). Et montre que le but de la pratique du karate n’est pas la compétition mais bel et bien l’utilisation pour défendre sa peau, ses convictions, autrui… voir même porter atteinte à autrui, ce qui bien que condamnable est un but pour certaines personnes.
Ce qui est montré dans ce volume c’est que, bien que la compétition ne soit qu’un pavé sur la route, la pratique de ces arts va plus loin que l’idée de compétition, self défense, et donc l’idée du budô en tant qu’idée philosophique et principe de vie en harmonie avec la société est clairement démontrée.

C’est une excellente publicité pour le karate! Et cela car:
– La part culturelle et historique associée à chaque style est très présente, et ainsi le citoyen lambda peut découvrir qu’il n’y pas 1 karate mais des écoles de karate, que chaque école a une histoire différente, un patrimoine différent, des principes techniques différents, et une stratégie de combat différent, mais qu’au final, une idée de base de la pratique à long terme comme un mode de vie, une recherche et surtout une passion
– La pratique du karate est souvent amenée par l’envie d’être plus fort face à une violence, mais qu’au final elle ne rend pas plus violent, au contraire, de part l’enseignement d’un professeur équilibré, la pratique nous emmène souvent sur un chemin de non violence (quitte à devoir mettre quelques claques)
– La pratique du karate (correctement faite selon l’enseignement du professeur) est bonne pour la santé, et souvent permet de corriger des problèmes de la vie de tous les jours (surpoids, …)
– La pratique du karate encourage une socialisation (rencontre de partenaires, créations de liens sociaux avec des gens d’origine ethnique, socio-professionnelle différente… )
– La pratique du karate n’est pas réservée aux hommes, les femmes peuvent trouver leur voie et même y excéler.


volume 1 : shôtôkan, kyokushinkai, gôjû-ryû, taekwondo
ISBN-10: 4892247340
ISBN-13: 978-4892247347
date: septembre 1999


volume 2: wado-ryû, nippon kenpô, shito ryû, nippon kobudo
ISBN-10: 4892247774
ISBN-13: 978-4892247774
date: mai 2002

volume 3: Uechi-ryû, Bai He Quan, Jet Kune Do (parution le 24 septembre 2008)
Titre: karate no tamago kuroobi e no michi 3 zoukan nunchiyaku 3
Auteur: fukushiyoudou sakaoka noboru
ISBN-10: 4892240389
ISBN-13 : 978-4892240386
Date de publication: 19 septembre 2008

La partie Uechi-ryu du volume 3 est superbe, on y présente le style de façon magnifique, culturelle… et on peut y voir représenté sensei Shimoji et sa technique de casse avec le bout des orteils.


Les planches de l’histoire concernant le Uechi-ryu sont disponibles ici:

https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story1.jpg
https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story2.jpg
https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story3.jpg
https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story4.jpg
https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story5.jpg
https://www.shinryu.fr/img/years/2008/article/karate_no_tamago/karatenotamago_uechi_story6.jpg

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
13 − 11 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.