Mar 072012
 

Dans le cours d’aujourd’hui qui était pour beaucoup un cours de reprise on a commencé par l’échauffement habituel en enchainant les Junbi Undô, puis les Hojo Undô et enfin quelques techniques d’attaques et défenses en déplacement.

On profite d’une petite pause dédiée à l’hydratation pour féliciter Jonathan et Caitlin tous deux arrivés premier de la coupe de Ligue des Yvelines “Elite” et donc qualifiés pour la coupe de France, en combat. (compte rendu en photo ici).


Debout de gauche à droite: Jonathan, Didier et Caitlin. A genou, François qui n’a pas pu se qualifier.

Je suis content pour Jonathan qui a fait un excellent combat en gagnant 10-0 contre son adversaire, car à sa dernière compétition, il avait massacré son pauvre adversaire et avait été disqualifié suite à un peu trop de contact. Du coup il a été un peu secoué par cela et a eu quelques moments de doute. Mais cette victoire lui a permis de rendre compte de ses capacités. Surtout qu’à son âge, et à cause de sa taille et de son poids, il s’entraine avec les adultes… Ce qui lui amène beaucoup de difficultés, mais lui permet de beaucoup progresser et au final de voir qu’ensuite avec des adversaires de sa carrure, tout est plus simple…

Nous passons ensuite aux kata: sanchin, kanshiwa, kanshu et seichin. Chaque kata est réalisé deux fois.


La position tsuru dachi avec la technique morote hirate gedan barai sukui uke de seichin

Alors le groupe est séparé en deux, d’un côté les moins avancés qui révisent les premiers kata avec sensei Shimabukuro. Et de l’autre ceux qui connaissent les kata plus avancés qui vont étudier avec Didier seisan, seiryu, kanchin et sanseiryu. A chaque kata qu’une personne ne connait pas elle quitte le groupe pour travailler seul le dernier kata qu’elle a étudié. Inutile de passer à un kata supérieur si on ne connait pas le précédent.

Puis après avoir fait sanseiryu deux fois, on passe aux kitae-waza. Je travaille avec Raph, et on y va tranquillement, en s’amusant un peu… mais malheureusement toute chose amusante a une fin et on passe ensuite aux combats. Il doit rester plus d’une demi-heure d’entrainement, et les adolescents nous ont quitté. Nous sommes donc entre adultes. Le principe est simple, deux minutes de combat, on change de partenaire et on enchaine un deuxième combat de deux minutes, puis on passe au renforcement abdos et pompes avant de recommencer deux combats de deux minutes puis repasser aux abdos et pompes et ainsi de suite…

Les combats sont en plein contact, on utilise des protections de poings, de tibia (surtout contre les moins gradés) et on saisit, on frappe au coude, au genou, on va au sol si besoin, on enchaine low-kick… Mais souplement, et on s’adapte au partenaire.

Conclusion, surtout y aller souplement et ne pas tout donner dès les premiers combats. Car ça travaille bien le cardio, et après des séries de renforcement, les combats suivants sont moins simples.

On termine par de la presse et des développés couchés en utilisant le partenaire (enfin son poids surtout). Puis des étirements…

Super entrainement qui remotive à se remettre dedans à fond…

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
1 + 19 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.