Août 162013
 

Pour traiter d’un sujet pas évident, j’ai choisis cette image d’une jeune prodige japonaise en karate, qui selon la vidéo aurait 6 ans. Vous pouvez voir sa vidéo ici: http://www.youtube.com/watch?v=jBP8-6DtBBs
Vu que les vidéos de youtube sont souvent rapidement supprimées vous pouvez la télécharger ici: https://www.shinryu.fr/video/Enpi_Kankudai_6ans.mp4

Voici une autre vidéo d’une petite karateka de 6 ans: http://www.youtube.com/watch?v=NTntN1rkq_Q

Et là, une jeune pratiquante de 5 ans: http://www.youtube.com/watch?v=vKu6mjmzgDw

Ici une très jeune pratiquante de 4 ans: http://www.youtube.com/watch?v=ga_v9p0X94U

Mon message porte sur les enfants, notamment leur perception des arts-martiaux et surtout à travers internet. J’avais déjà fait un poste précédent sur ma vision des arts-martiaux sur internet: Les arts martiaux sur internet. Mais suite à un message trouvé sur internet qui m’a profondément choqué, je me suis dit qu’il fallait que je me fende d’une réflexion.

Je suis tombé sur un forum sur les arts martiaux et les sports de combat et en passant rapidement quelques sujets je suis tombé sur un article qui m’a vraiment choqué.

La présentation de l’internaute est la suivante: 

Salut a tous les membre de ce site je suis ****** (******) jabite en france…dans les pyrénés atlantique,en aquitaine, […] (on a un gros intermaché…ok tous l’monde sen fou…). J’ai déja pratiqué un petit peu de judo (vraiment tres peu) et je me suis commandé un putching ball… mon objectif est dapprendre a me défendre en cas dattaque…meme si je ne suis pas adulte ces plutot des mecs de mon collège…” (je cache son pseudonyme, son prénom et sa ville pour éviter qu’on le reconnaisse).

Je vous passe l’orthographe déplorable indigne d’un collégien en 2ème ou 3ème année (surtout que l’orthographe s’apprend en cours élémentaire: bled, bescherelle, que de souvenirs)…

Ce à quoi un adulte du forum répond:

Oh non ! Je peux t’assurer que si quelqu’un te cherche et que tu lui renvoie la monnaie de sa pièce en le bombant correctement, le type ne reviendra plus. Si tu lui a fait bien mal, le type ne reviendra pas car il aura peur, peur de ressentir à nouveau une douleur similaire. C’est tjs le plus fort qui l’emporte. Deviens fort et tu seras respecté.C’est comme ça que ça marche.

et

Mais d’après mon expérience personnelle, quand on est fort, les gens nous respectent car ils nous craignent et on a la paix.

Donc l’enfant est au collège il a donc entre 11/12 ans et 14/15 ans  Il dit se faire embêter par des enfants du même collège deux ans plus vieux, ça signifie qu’il n’est ni en 4ème, ni en 3ème donc qu’il a entre 11 et 13 ans.

Sur un forum, des adultes vont prôner la violence et dire à un gamin de 11, 12 ou 13 ans, que seul la loi du plus fort prédomine. Que seul le plus fort se fait respecter? Tout le contraire d’une éducation correcte et des valeurs d’une vie correcte en société. Et le pire c’est que la plupart des intervenant ne condamnent pas ces paroles (qui ne dit mot consent).

Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me choque qu’on puisse dire ça à un enfant. Ces paroles sont des paroles de racailles. Et ce type de parole en self-défense est tout sauf vrai. Car la violence engendre la violence. Un jour on est le plus fort et le lendemain, on est le plus fort à l’hôpital car les plus faibles se sont mis à plusieurs. Que peux faire un plus fort contre une embuscade? Une attaque dans le dos?

Ce type de conseils, conduit à ces types de faits divers:

Et voilà ce que disent des adultes sur un forum sur les arts martiaux? “Vas-y défonce-leur la tronche à ces salauds de 4ème/3ème, montre leur que tu es le plus fort, il n’y a que la force et la violence qui prévalent“. Bel esprit pour un pratiquant d’arts martiaux, bel esprit pour un adulte. Mais comment peut-on être bête au point de conseiller à un enfant la violence et de frapper, car c’est clairement ce qui est dit. Et si jamais suite à ces conseils, cela finissait sur un drame, qui serait le responsable? Le forum? Le posteur? L’enfant? Les parents de l’enfant?

Et voilà ce qui arrive quand on est le plus fort et que les plus faibles se regroupent pour se venger: un article d’un fait divers à Marseille (6 avril 2013), un collégien de 15 ans laissé pour mort devant son collège par un groupe d’individus à cause d’une insulte (une rate en moins… ça fait cher l’insulte quand même). On commence par des coups de poing et ça se termine par coup de couteau? Ou par un coup de fusil ou de revolver?

Quand on voit ce type d’actualité, que l’on est majeur, vivant avec un pied dans la violence (une pratique martiale est toujours violente), comment peut-on tenir ce genre de discours, à un enfant qui plus est?

Ne serait-il pas mieux de leur livrer un conte sur la voix de la sagesse, le budo, l’art de vaincre sans combattre? Que l’ennemi durant l’enfance sera peut-être l’ami de demain? Etc. 

Je ne mettrai pas le lien de ce forum car n’y étant pas inscrit je ne peux donc pas ramener le poste à l’administrateur et je ne compte pas m’y inscrire juste pour ça, car donne le ton pour l’état d’esprit général du forum qui n’est pas le miens. Mais ça laisse la porte ouverte à une discussion de “peut-on ouvrir la porte aux mineurs sur des discussions d’adultes, et notamment sur les arts martiaux”? Surtout quand des détraqués arpentent le net, des délinquants en mal de prouver leur suprématie virtuelle à défaut d’en avoir une réelle, des adultes nourri à TF1 et M6 qui boiront les infos en croyant connaître le monde et leur pays mieux que quiconque… Et la responsabilité des parents est clairement engagée. Permettre à son enfant de surfer sur internet, d’avoir son adresse email, de s’inscrire n’importe où, à 12 ou 13 ans, c’est clairement un problème. Les parents sont soit complètement crétins, soit inconscients. C’est comme si les parents mettaient eux-même leur enfant entre les mains de racailles afin que ceux-ci lui fasse son éducation civique. Sur un autre ordre d’idée ça revient à mettre son enfant dans les mains d’un Marc Dutroux. 

Quoiqu’il en soit faire l’apologie de la violence à des enfants alors qu’au contraire, ce n’est pas ce qu’il faut leur dire. Il ne faut pas leur cacher la réalité de la dureté de la société, surtout avec une succession de gouvernements laxistes dirigés par des abrutis tous aussi bêtes les uns que les autres qui ont amené une situation déjà tendue à pourrir. Mais il ne faut pas les amener à chercher comme seule et unique solution la violence.

Et pour finir un dernier mot sur la violence en France, provoquée et couvée par les successions d’hommes politiques déconnecté de la réalité… Voilà ce qui se passe quand cette même réalité les rattrape:

Heureusement qu’il y a parfois des événements qui ramènent les pieds sur terre à nos chers élus qui vivent dans l’opulence et sont complètement déconnecté des besoins des concitoyens qu’ils sont censés représenter et qui les élisent.

Quoi qu’il en soit, afin que des vies de familles et d’enfants ne soient pas détruites, il est important de ne pas donner aux enfants l’impression que la loi du talion est la seule solution, lorsqu’elle ne l’est pas forcément. Et qu’avant de chercher une solution par la force et la violence pour une banale broutille de “se faire embêter”, il y a beaucoup d’autres solutions.

C’est facile de se cacher derrière l’anonymat et de raconter des conneries, mais là, on est en présence d’un gosse, d’un gamin, d’une personne immature, très bête qui va prendre pour argent comptant les conseils des adultes encore plus débiles encore, vu qu’elle ne comprend pas la parole des plus sages “ouaw !  tres tres spirituelle (j’ai rien compris)” qui lui expliquait que la violence et l’utilisation de la force n’était pas une solution. Forcément quand une enfant au QI d’huître rencontre un adulte au QI de poule (et encore c’est insulter ces nobles gallinacées) ils ne peuvent que se comprendre l’un et l’autre. Ce qui revient au problème posé précédemment de la présence libre de gosses sur internet sans la supervision des parents…

Et vous? Qu’apprenez vous aux enfants?

  2 Responses to “Arts Martiaux, Enfants et internet”

Comments (2)
  1. L’exemple dont tu parle est plutot revelateur d’un gamin qui parle à un gamin. Un gamin de 18-20 ans (profondement immature qui plus est) qui répond à un gamin de 13 un peu laissé à lui meme. Enfin c’est mon sentiment.

    Autrement l’apprentissage à l’utilisation de la force est vraiment interessant avec ses propres enfants, on a le devoir de leur donner les outils pour se defendre et la responsabilité de faire en sorte qu’ils ne l’utlisent qu’a bon escient. Je leur rabache qu’on utilise la force pour se defendre, pas pour se venger. Donc sur l’instant c’est le bon moment après c’est plus la peine et meme après c’est interdit. Mais quelle fierté quand ma fille me rapporte qu’elle a su se defendre contre “un grand” :-D

  2. Bonjour Jack,

    Tous mes enfants pratiquent ou ont pratiqué un sport martial. La petite dernière est au shotokan, la grande a fait du kendo, la benjamine est tombé amoureuse du taegwon do et toutes ont commencé par du judo pour des durées variables.

    Et pourtant, tu poses des questions auxquelles je n’ai pas de réponse. Je vais y réfléchir à nouveau, sait-on jamais…

    Marc

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
4 × 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.