Mar 292014
 

Lorsque je suis né, une fois débarrassé du liquide amniotique gluant et des traces de sang, et placé dans un de ces berceaux en plastique bleu (étant né avec une zigounette, on avait choisi le bleu pour moi), une bonne fée est apparu. Elle s’est penchée au dessus du berceau… et a vomi dedans.

J’ai bien essayé de me débarrasser de cette malédiction, mais même le Vaudou (Voodooooooo… couic le poulet!) est impuissant.

Cet article n’a pas pour but de me plaindre de quoi que ce soit, mais plutôt d’en rire. Car il y a des enchaînements de circonstances qui semblent tellement surnaturelles, qu’on pourrait les croire sorties tout droit d’un film ou d’un roman.

Jeudi 27 mars, je quitte le travail tôt pour pouvoir arriver chez moi rapidement, me changer et aller à l’entraînement. Je cours pour attraper un RER, car je ne peux pas encore prendre mon véhicule. J’arrive sur le quai. Une annonce sonore nous prévient que le problème relatif au train en panne qui bloquait la circulation à Gare de Lyon a été résolu mais que des retards de 15 à 30 minutes étaient à prévoir. Mais au comble du bonheur mon RER arrive au même moment à quai. Je saute dedans… mais dix minutes après, il n’a toujours pas démarré. Le conducteur nous annonce un acte de malveillance à Nanterre Préfecture (à une station d’où je suis) et que le trafic était bloqué. Finalement c’est 45 minutes après que j’arrive chez moi.

Du coup je décide de prendre ma moto pour aller à l’entraînement.

Au retour, j’arrive devant le portail de mon immeuble. Je passe au point mort, béquille la moto, descend et vais ouvrir le portail. Je remonte sur la moto, dé-béquille, passe la première… le moteur cale et le tableau de bord s’éteint.

??????? WTF!!! (What The Fuck O_o)

Je repasse au point mort, j’embraye, démarre, le moteur tourne. Je passe la première… je moteur se coupe. Du coup je suis obligé de pousser la moto jusqu’à sa place. Bref, la moteur démarre, mais impossible de rouler. En plus à la lumière de mon clapier, je me suis aperçu que quelqu’un avait méchamment rayé la visière de mon casque (35 euros à remplacer).

Vendredi 28 mars matin, du coup, je pars pour prendre le RER, mais un problème technique à Achères ville, et un incident d’exploitation, le trafic est très perturbé. Vu le nombre de personnes sur le quai, je me dis que si le RER qui arrive n’est pas vide, je n’arriverai pas à monter dedans. Bien que blindé, je me fraye un chemin en essayant de n’écraser personne. Les portes se referment sur moi en emprisonnant mon blouson, j’aurais dû écraser les gens devant moi, mais maintenant je ne peux plus bouger, ne suis bloqué par les portes refermées sur mon blouson. Arrivé à Nanterre (la station suivante), le RER s’immobilise. Arrivent sur le quai d’en face, plusieurs trains vides, qui s’arrêtent, font monter les gens et repartent. Mon RER, il reste bloqué sur le quai. Tous les gens avec moi, quitte mon RER pour aller prendre ceux d’en face, qui fonctionnent. Mais bloqué par les portes, je suis coincé et obligé de rester dans le RER. J’arrive 10 minutes en retard au boulot, avec des tâches de graisse sur le blouson qu’il me faudra faire nettoyer à sec.

Si ma vie avait été un film, ça aurait été un film comique…

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
22 + 22 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.