Août 042014
 

Metteur en scène: Anthony C. Ferrante
Producteur: David Michael Latt
Scénario: Thunder Levin
Musique: Christopher Canon Chris Ridenhour
Cinematographie: Ben Demaree
Edition: Ana Florit, Vashi Nedomansky
Société de production :The Asylum
Distribution: Syfy
Date de sortie: 20 juillet 2014
Durée: 90 minutes
Pays: USA
Langue: Anglais

Sharknado 2: The second one est un film catastrophe américain de 2014 et une suite au téléfilm de 2013 Sharknado. Il a été dirigé par Anthony C. Ferrante, Tara Reid et Ian Ziering reprenant leurs rôles du premier film; rejoignent également le casting Vivica A. Fox, Kari Wuhrer, Kelly Osbourne, Juda Friedlander, et une foule de célébrités. Le film a été diffusé pour la première fois le 30 Juillet 2014 sur la chaine SyFy et a été un réel succès.

Histoire

Suite à l’épisode de Los Angeles, Fin Shepard et son ex-femme April Wexler sont sur ​​un vol à destination de New York pendant une tempête, quand Fin voit des requins en dehors de l’avion. Dans une scène qui rappelle un épisode de Twilight Zone, Fin tente d’alerter l’équipage, mais personne ne le croit. Alors que l’avion descend à travers la tempête, il est abattu par les requins en plein vol avec la perte d’un moteur. Certains requins entrent dans l’avion, tuant des passagers et l’équipage. April est partiellement aspiré à l’extérieur du plan à travers un des trous faits par un requin. Un marshal de l’air tente de la sauver et lui prête son arme de poing. Malgré plusieurs tirs un requin lui arrache la main. Le marshal de l’air la tire à l’intérieur pendant que Fin fait attérir l’avion.

La sœur de Fin, Ellen Brody, et sa famille sont à New York en visite. Son mari, Martin, prend leur fils, Vaughn, à un match des Mets au Citi Field et elle prend leur fille, Mora à la Statue de la Liberté, où elle rencontre ses amis, Polly et Chrissie, qui lui racontent l’accident d’avion.

A l’aéroport, Fin met en garde le public contre la tempête imminente, mais personne ne le prend au sérieux. Après avoir accompagné April à l’hôpital où elle subit une intervention chirurgicale, Fin prend un appel d’Ellen et lui dit de revenir à Manhattan dès que possible et elle lui dit que Martin est au match. Là-bas Fin rencontre Skye. Elle tente de renouer leur relation, mais il lui dit que lui et April sont toujours ensemble malgrè leur divorce. La tempête ayant coupé court la rencontre de Base Ball tout le monde quitte le stade en panique. Devant la pluie de requin les gens suivent Fin dans le métro.

Ellen et ses amis prennent le ferry pour Manhattan quand un requin saute dans le ferry et tue Chrissie. Les trois autres femmes échappent aux requins mais se retrouvent à devoir échapper à la tête de la statue de la liberté qui les suit comme une boule de bowling. Les inondations et les requins rattrapent le train de Fin et son groupe. Vaughn frappe l’arrêt d’urgence pour arrêter le train avin de descendre sur les quais. Tous se mettent à la recherche d’armes et d’explosifs. Fin souhaite retenter de détruire les tornades comme il l’avait fait à Los Angeles…

Acteurs

Tara Reid: April Wexler
Ian Ziering: Finley “Fin” Shepard
Vivica A. Fox: Skye
Kari Wuhrer: Ellen Brody
Robert Hays: Captain Robert “Bob” Wilson, pilote du Vol 209 Santa Mira
Kelly Osbourne: Hôtesse de l’air
Judah Friedlander: Brian
Andy Dick: Officier de police
Judd Hirsch: Ben, conducteur de taxi
Mark McGrath: Martin Brody
Billy Ray Cyrus: Doctor Quint, un médecin
Kurt Angle: Chef des pompier
Benjy Bronk: SDF
Jared Fogle: un homme mangeant un sandwich dans le métro
Downtown Julie Brown: une infirmière
Sandra Denton: Polly
Tiffany Shepis: Chrissy
Perez Hilton
Richard Kind: Harland “The Blaster” McGuinness
Biz Markie: Vinnie, un pizzaiolo
Kelly Ripa: elle-même
Michael Strahan: lui-même
Michael Gelman: lui-même
Al Roker: lui-même
Matt Lauer: lui-même
Daymond John: lui-même
Stephanie Abrams: elle-même
Dante Palminteri: Vaughn Brody
Courtney Baxter: Mora Brody
Rachel True: Officier Jonni Valentine, vol 209 Santa Mira
Wil Wheaton: Passager du vol 209  Santa Mira
Anne Wheaton: Passager du vol 209  Santa Mira

Jeu vidéo

Développeur: Other Ocean Interactive
Editeur: Majesco Entertainment
Plate-forme: iOS
Sortie: 25 Juillet, 2014
Genre: Course sans fin
Mode: Solo
Distribution: numérique

Sharknado: Le Jeu Vidéo est jeu vidéo type course sans fin 2014 développé par Other Ocean Interactive et édité par Majesco. Le jeu est basé sur le film de 2014 Sharknado 2: The Second One.

gameplay

Dans Sharknado, le joueur contrôle le personnage principal Fin, qui a désespérément besoin de s’enfuir dans un New York infesté de requins.

Sortie

Le jeu a été annoncé le 10 Juillet 2014. Jeff Li, vice-président de Syfy, a déclaré que leur “quête était d’obtenir un jeu avant ou au moment de la sortie du deuxième film. Nous n’avons pas donné au développeur du jeu beaucoup de temps. Habituellement, ils veulent plus d’un an, mais ici nous avons dit que nous devont avoir un jeu de qualité afin qu’il puisse surfer sur la vague Sharknado 2”. Selon The Hollywood Reporter, si le jeu est un succès, ils vont probablement passer à un autre jeu pour les consoles.

Suite

SyFy a annoncé qu’il y aurait un  Sharknado 3, qui devrait paraitre en 2015.

Mon Avis

Ce film est la quintessence du nanar. Sortie sur SyFy le 30 juillet 2014, le film était disponible le 31 juillet 2014. Mais étant en déplacement professionnel, je n’ai pu le récupérer que le 2 août et le visionner le 3 août. Globalement ce film, je l’attendais beaucoup et je n’ai pas été déçu! The Asylum nous a fait un petit bijou, Le nombre d’acteurs assez connus, mais de célébrités venat s’amuser sur le tournage comme simple figurant ou comme ayant un petit rôle est tout simplement délirant. On retrouve donc Ian Ziering (Berverly Hills), Tara Reid (The Big Lebowsky, American Pie, Alone in the Dark) auxquels viennent se rajouter: Vivica A. Fox (Independance Day, Kill Bill), Kari Wührer (Beastmaster 2, Anaconda, Berserker, The Prophecy, Married with children, Robert Hays (Y a-t-il un pilote dans l’avion), Tiffany Shepis (Tromeo et Juliet, Scarecrow, The Ghouls, Zombies!Zombies! Zombies!), Mark McGrath (chanteur des Sugar Ray) ainsi que des présentateurs de télé, des musiciens, des footballeurs professionnels, etc. cf la liste des caméo du film.

S’il n’y a pas de filles en bikini qui se font manger, ce n’est pas grave, car The Asylum nous resservent tout un tas de clichés: les femmes complètement décérébrées qui s’approchent du danger plutôt que de s’en éloigner (et donc se font tuer), ou qui courent en ligne droite pour éviter la tête de la statue de la liberté, énorme qui roulent vers elles, plutôt que tourner à droit ou à gauche dans une rue perpendiculaire pour éviter le trajet rectiligne et uniforme de l’écraseur. Ou encore qui s’arrêtent de courir pour reprendre leur souffle (et se font tuer à ce moment). Ou encore le discours du héro permettant de redynamiser le population. Ou encore le héro qui demande l’héroïne en mariage du haut de l’empire state building, celle-ci répond oui, et tout le monde en bas a vu la scène de 300 mètres plus bas et a entendu la réponse et vont applaudir et crier des bravos.

On retrouve de nombreux clins d’oeil à d’autres nanars antérieurs,  la femme qui a perdu sa main et se fait greffer une scie circulaire (clin d’oeil à Evil Dead 3: l’armée des ténèbres), la tête de la statue de la liberté décapitée qui roule pour tout écraser sur son chemin (Cloverfield), l’attaque dans les égouts par un crocodile géant, etc.

Si certaines scènes sont un peu bâclées et plus suggérées que montrées, il y a néanmoins des scènes d’antologie: l’attaque du 747 par des requins volants.

Globalement le film reprend ce qui avait rendu célèbre son prédécesseur: combattre des requins tombés du ciel à la tronçonneuse, rentrer dans la bouche d’un requin tronçonneuse en avant et en ressortir, couper en col un requin tombé du ciel. Mais cette fois-ci le film innove avec des scènes improbables et grandioses: le héro se retrouve projeté en l’air, saisie une chaine, et chevauche un requin en l’air. Les scènes des journaux télévisés et de la météo sont tellement délirantes, tellement parodiques qu’avoir intercalé cela dans le film relève du génie.

On voit clairement que dans le film, les caméo s’éclatent comme des petits fous et qu’ils se sont vraiment bien amusés. Le film ne se prend pas au sérieux. Ils sont même essayé de faire plus délirant, plus débile que le premier.

J’ai passé un super moment devant ce film, il m’a bien éclaté et j’ai bien rit!

trailer: http://youtu.be/fWY4-u9Ewdc

 Tagged with:

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
6 + 13 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.