Sep 172018
 

Une des raisons qui me fait reprendre le blog, c’est qu’ainsi j’ai un moyen de me passer des réseaux sociaux et surtout de Facebook et Twitter.

Ces deux plateformes de communication sont devenus des centres de désinformation et d’une activité déprimante. Les gens partagent les articles (pas tous vrais en plus) les plus anxiogènes qui soient… En deux tour de roulette de souris, rien qu’à lire l’actualité ces 5 dernière minutes, j’ai déjà eu envie de me prendre, me mettre une balle dans la tête, boire un demi-verre de ciguë (chouette il est à moitié plein), de me Claude-Françoiser, De me taper une bourre à plus de 200 km/h en moto sans protection pour finir contre un arbre (même si c’est pas sympa pour l’arbre), voir tout ça en même temps. C’est une évidence, ces plateformes sont déprimantes.

Je suivais un groupe de pompier qui racontait leurs interventions. Génial me direz vous? Oui génial… au début. Au début ils racontaient comment ils avaient sauvé des gens, ramené une personne en arrêt cardiaque à la vie, accouché une maman, descendu un chat d’un arbre, aidé une petite mamie qui se sentait mal, etc… Mais depuis, presque à chaque fois qu’il raconte une intervention… ils sont agressés par de la racaille…

Pour un article sur des policiers qui se jettent à l’eau pour sauver une personne qui se noient combien de centaines d’articles, sur des policiers agressés par de la racaille. Et s’ils sortent leur arme pour sauver leur peau ou celle des gens qu’ils ont en charge de protéger, ils se font littéralement lyncher par la racaille du net, les SJW.

Bref, Au même titre que les informations à la télé, que la presse papier,  les réseaux sociaux deviennent anxiogènes et me mettent mal à l’aise. Et donc je vais m’éloigner de cela pour garder le moral et être de bonne humeur et joyeux…

Aujourd’hui, j’ai passé une journée assez courte, pour une fois que je peux rentrer tôt. Arrivé au boulot à 9h, je suis rentré chez moi vers 20h. C’est le pied, je vais enfin avoir une petite soirée pour moi. Bon je n’ai pas vu le temps passer, plus de 10 heures à coder un algo de corrections de Code Postaux et de nom de ville… Avec un schéma relationnel à se faire perdre Indiana Jones.

Du coup j’ai regardé “Lake Placid Legacy”… Bon la série des “Lake Placid”, c’est comme pour les films de requins… “Le gros croco mange les gens, les gens partent tuer le gros croco, le gros croco les mange… bikini!”

Mais en plus, il y avait quelques bons acteurs: Bridget Fonda, Michael Ironside, Corin Nemec (Parker Lewis), John Schneider (Bo Duke pour ceux qui s’en rappellent), Sarah Lafleur, Mark Evans, etc… Les effets spéciaux étaient spécialement pas très réalistes et donc à la hauteur également… C’était du bon nanar… truculent!

Mais là… “Lake Placid Legacy”, c’était juste chiant. Au début j’en pouvais plus d’entendre les hurlements de truie des héroïnes… surtout de l’héroïne soldat des forces spéciales qui a fait l’Afganistant et tout et tout, et qui arrête pas de hurler et de chialer. Ensuite arrivent les pleureuses du groupe… l’une a le vertige et forcément il faut descendre 5 mètres à la corde, l’autre est claustrophobe et forcément il faut nager sous l’eau dans un tunnel… et ça… ça dure… ça dure…

Bref, après avoir coupé le son parce que j’en pouvais plus, j’ai fini par regarder le film en accéléré 16x. Finalement je n’ai rien raté, le film est chiant et il n’y a rien à voir. Et pourtant il y avait des moyens, le gros croco est vraiment bien modélisé… Mais rien à faire… c’est juste chiant!

 

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.