Mar 312014
 

Titre original : Ninja
Réalisation : Isaac Florentine
Scénario : Boaz Davidson & Michael Hurst
Pays d’origine : USA
Genre : action en pyjama noir
Durée : 86 minutes
Année : 2009
Avec : Scott Adkins, Tsuyoshi Ihara, Mika Hijii, Todd Jensen, Togo Igawa

Sujet

Un occidental, orphelin américain adopté, apprend le Ninjutsu dans une école japonaise. Le directeur de l’école lui demande de retourner à New York pour protéger le légendaire Yoroi Bitsu, un coffre qui contient les armes du dernier Ninja Koga.

Acteurs

Scott Adkins : Casey Bowman
Tsuyoshi Ihara : Masazuka
Mika Hijii : Namiko Takeda
Todd Jensen : Detective Traxler
Miles Anderson : Temple
Garrick Hagon : Professor Garrison
Togo Igawa : Sensei Takeda
Valentin Ganev : Klimitov
Atanas Srebrev : Detective Yukovich
Nikolai Sotirov : Adamovich
Meglena Karalambova : Rachel
Kathrerine Khuat : Kiko
Kenji Motomiya : Akira
Masaki Onishi : Ryuu
Fumio Demura : Dai Shihan

Mon avis

Le film commence avec de belles démonstrations de kobudo. La superbe plastique du héros américain et quelques séquences de kata de karate (oui oui dans un dojo de Ninjutsu on pratique des kata de karate). On nous parle des fiers guerriers Ninja Koga et de leurs armes de tueurs censés donner une mort lente et douloureuse. Ainsi que le fameux poison dont le seul antidote est le secret des ninja, tous contenu dans le Yoroibitsu, coffre secret du clan Koga.. Et donc on nous parle que les arts de guerre sont devenus des budo. Et c’est donc sous le thème de la nomination d’un nouveau soke. Ce sont le héros, orphelin américain et le méchant avec une vraie tête de méchant, Masatsuka qui sont en compétition. Mais Masatsuka est un méchant , il déshonore le clan en laissant échapper sa colère et est banni.

Et donc Masatsuka devient un assassin, et revient buter tous ses anciens camarades. S’ensuit une chasse entre Masatsuka et le Yoroibitsu caché aux Etats-Unis.

Rien que le début, est à mourir de rire, on a l’impression que les clubs d’aikido, et kendo, de karate du coin ont été conviés à faire de la figuration.

Le film fait toutefois une petite erreur culturelle, et linguistique: Yoroibitsu (鎧櫃) signifie “coffre à armure” composé du kanji Yoroi (鎧) qui signifie armure et Hitsu (櫃) qui signifie le coffre. Le Yoroibitsu est originellement un coffre en bois laqué appartenant aux samurai permettant d’y ranger l’armure complète et la casque (kabuto) et ça n’a rien d’un coffre secret contentant les armes secrètes des ninja. Mais bon, j’ai vu le film en VF, et donc il s’agit peut-être d’une liberté lié au doublage.

Après, on se prend tout les clichés sur les ninjas, mis au goût du jour. Combats Katana contre pistolets, sociétés secrètes… Amourette entre la fille du soke et le beau héro américain tout plein de muscles. Bref tellement de choses pas très japonaises, mais plutôt un ensembles d’idées reçues qu’on la plupart des gens sur le Japon. Même la fameuse fille du soke fait tellement japonaise que ça enlève toute crédibilité au film. Sans compter que l’histoire du héro est tout sauf crédible. Son père GI basé à Okinawa, sa mère s’enfuit, son père alcoolique et ivrogne se tue, l’enfant orphelin est recueilli par une école de Ninjtsu à Tokyo… Okinawa <-> Tokyo… heuuuu, y a que moi que ça choque?

Sans compter que les héros sont bêtes comme leurs pieds à un point tel que ça fait peur. Visiblement l’intelligence ne fait pas parti de l’enseignement des ninjas. Les combats durent des plombes et l’efficacité des héros est plus que remise en cause. Pour la fille du soke et le futur soke, ça fait franchement peur.

Bref, une belle bouse.

Il y a de belles chorégraphies de combat, mais globalement le film ne tient pas la route. Ça aurait dû être un film comique et s’appeler un ninja à New York. Les héros sont trop nuls. Mais pour finir par une note positive, le film présente quand même le ninja du futur, se servant de la technologie: lunette de vision nocturne, armure, etc… Finalement, les ninja évoluent quand même un peu.

trailer: https://www.youtube.com/watch?v=zTOMS-zaXXU

Et si vous ne voulez pas vous emmerder avec le film, vous pouvez regarder uniquement les scènes de combat: http://youtu.be/Y4KMNB_v_9s

  One Response to “Ninja (2009)”

Comments (1)
  1. Bonjour Jack,

    Vu!

    Effectivement, c’est nul.

    A bientôt,
    Marc

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
18 ⁄ 9 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.