Nov 052007
 

Titre original: 茶の味 – Cha no Aji

Autres titres:
– Nokchaui mat  South Korea
– The Taste of Tea  International (English title)

Metteur en scène: Katsuhito Ishii

Scénario : Katsuhito Ishii

Produit par
Hilo Iizum …. producteur executif
Kazuto Takida …. producteur
Kazutoshi Wadakura …. producteur
 
Musique Originale de: Tempo Little  
 
Cinematographie par : Kosuke Matushima  
 
Edition du film : Katsuhito Ishii  
 
Production : Yuji Tsuzuki  
 
Costume : Ikuko Utsunomiya  
 
Animation:
Takeshi Koike …. animateur en chef

Parution:
Japan : 17 juillet 2004  (Tokyo)
France : 13 mai 2004    (Festival de Cannes)
République Tchèque : 2 juillet 2004  (Festival de Karlovy Vary)
Corée du Sud : 19 juillet 2004  (Festival international du film fantastique de Puchon)
USA : 12 octobre 2004  (festival international de Chicago)
France : 7 novembre 2004  (Asiaexpo de Lyon)
France : 28 novembre 2004  (festival de Belfort)
Argentine : 11 mars 2005  (Festival Mar del Plata Film)
France : 20 avril 2005
Pays Bas : 28 may 2005  (Festival du film japonais de Dejima)
Belgique : 17 août 2005
Brésil : 23 septembre 2005  (Festival international de Rio de Janeiro)
Pays Bas : 15 décembre 2005
Hongrie : 31 mars 2006  (Festival international Titanic)
Argentine : 25 mai 2006
Corée du Sud : 23 novembre 2006
USA : 23 février 2007  (New York City, New York)

Acteurs:

Maya Banno : Sachiko Haruno – fille
Takahiro Sato : Hajime Haruno – fils
Tadanobu Asano : Ayano Haruno – oncle
Satomi Tezuka: Yoshiko Haruno – mère
Tatsuya Gashuin : Akira Todoroki – grand-père
Tomoko Nakajima : Akira Terako
Ikki Todoroki : lui-même
Tomokazu Miura : Nobuo Haruno – père
Anna Tsuchiya : Aoi Suzuishi
Saki Aibu : Hotaru
Hideaki Anno : Kasugabe
Keisuke Horibe : homme dans la magasin de ramen
Ryo Kase : Rokutaro Hamadayama
Rinko Kikuchi : Yuriko Kikuchi
Kirin Kin : Grand-mère
Tsuyoshi Kusanagi : Projectioniste
Ken’ichi Matsuyama : Jeune homme en T-shirt rouge
Shunichiro Miki
Kenji Mizuhashi : Maki Hoshino
Yoshiyuki Morishita
Kaiji Moriyama : Danceur
Yûka Nomura : Femme dans le magasin de ramen
Yoshinori Okada : Omiya
Machiko Ono
Daigaku Sekine : Detective
Kotaro Shiga
Issei Takahashi : Président du club de Go
Shinji Takeda : Directeur
Seiji Tanaka
Yoji Tanaka
Susumu Terajima : Homme tatoué
Emi Wakui : Voix (narrateur)

Récompenses:

Dejima Japanese Film Festival (2005)
Prix du public : Katsuhito Ishii

Entrevues Film Festival (2004)
Audience Award     Feature Film : Katsuhito Ishii
 
Festival Fant-Asia (2005)
Meilleur film asiatique : Katsuhito Ishii
 
Festival international Hawaii (2004)
Meilleur film : Katsuhito Ishii

Prix Hochi (2004)
Meilleure nouvelle actrice : Anna Tsuchiya
aussi pour Shimotsuma monogatari (2004)
 
Prix Kinema Junpo (2005)
Meilleure nouvelle actrice : Anna Tsuchiya
aussi pour Shimotsuma monogatari (2004)
 
Concours Mainichi (2005)
Sponichi Grand Prize New Talent Award : Anna Tsuchiya
aussi pour Shimotsuma monogatari (2004)
 
Sitges – Festival international du film de Catalone (2004)
Récompense Orient Express – Mention Spéciale : Katsuhito Ishii

Festival de Yokohama (2005)
Meilleur nouveau talent :  Anna Tsuchiya
aussi pour Shimotsuma monogatari (2004).

Dans une petite commune de la campagne japonaise, la famille Haruno vit à son rythme ses petits tracas de la vie quotidienne, au rythme du partage d’une tasse de thé.
Sachiko, la fillette de six ans ne parvient pas à se débarrasser de son encombrant double, toujours plus envahissant.
Son grand frère Hajime (Takahiro Sato) est obsédé par la nouvelle fille du lycée, Suzuishi (Anna Tsuchiya), alors que l’oncle Ayano (Tadanobu Asano) est de retour de Tokyo pour rendre visite à sa soeur et à la famille.
La mère Yoshiko (Satomi Tezuka) tente un come-back dans le monde de l’animation, soutenu par le grand-père jadis ancien dessinateur émérite, qui lui donne des conseils en “character design” grâce à ses mimiques fantasques, prenant les poses de héros imaginaires.
Le destin de ces êtres unis se déroule sous les yeux du père, Nobuo (Tomokazu Miura), hypnotiseur de profession, et la bienveillance d’un grand-père excentrique (Tatsuya Gasyuin), qui prépare une surprise étonnante à sa petite famille…

Voici un film qui laisse derrière lui une véritable sensation de bien-être et de plénitude.
Sa simplicité apaise, sa malice fait sourire, sa sincérité touche.
Une chronique agréablement décousue, mêlant harmonieusement tragique et grotesque, avec des séquences mémorables.
Comme celle où un dessinateur de BD très maniéré se fait casser la figure par une employée malingre.
Une telle fantaisie est un trésor, par les temps qui courent.

The Taste of Tea est un petit bijou.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
24 × 14 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.