Mai 082012
 

Voici quelques vidéos des années 30/40 ventant les mérites d’une école de self-défense appelée improprement jûjutsu (mais bon il faut remettre dans le contexte historique, il s’agit de jûdô en fait présenté sous le nom jûjutsu). Il est intéressant de faire le parallèle avec ces écoles actuelles appelées injustement jûjutsu qui essayent de présenter leur background comme étant traditionnel, et présentent les mêmes choses. Grossièrement, en plus de 70 ans, peu de choses ont évoluées. On essaye toujours de faire croire que des femmes peuvent se défendre contre un adversaire plus fort et préparé avec ce type de technique. Les techniques présentées restent toutes les mêmes, surtout dans les sujets liés à la self-défense féminine. Les erreurs dans les situations et les techniques sont toujours les mêmes. On présente le jûjutsu appelé à tord “jujitsu” ici comme une solution ultime qui permet au faible de vaincre le fort. Or à l’heure actuelle, c’est toujours cette image qu’on essaye de vendre. Et lorsqu’on parle du faible, c’est forcément l’image de la femme que l’on présente. Ce type d’image est malheureusement toujours d’actualité.

Les techniques démontrées par les femmes en application à des situations de self-défense présentent toujours les mêmes erreurs techniques et sont inadaptable en condition réelle à moins d’un long et harassant entrainement un peu plus particulier que ce qu’offre ces écoles. Ces erreurs et techniques réalistes on les retrouve malheureusement dans de nombreux DVD de self-défense féminine. Car souvent la self-défense ne se situe pas dans la technique, mais dans l’état d’esprit avant agression et au moment de l’agression, puis de la stratégie pendant l’agression. Mais ce type de travail est difficilement présentable et utilisable sur un DVD.

Ces vidéos d’archives et historiques sont très intéressantes culturellement. Et c’est vraiment drôle de reprendre des DVD ou Blue Ray de self défense actuelle et de voir qu’à part la couleur et la forme physique et les vêtements, rien n’a évolué. Que ça soit dans les écoles modernes se voulant traditionnelles souvent appelées injustement jûjutsu ou dans des écoles composites spécialisées dans la self-défense comme le Krav Maga par exemple.

Heureusement les formations récentes de self-défense, FISFO, AITO, RDS, etc. Ainsi que des écoles plus percutantes comme le Wing Chun, la savate, offre des réponses à la self-défense féminine plus appropriées.

première vidéo: http://youtu.be/GX9clSmu2nQ

deuxième vidéo: http://youtu.be/SbFtFaNkXCc

troisième vidéo: http://youtu.be/83iWBsELJFw

quatrième vidéo: http://youtu.be/WmTni0AM-Uo

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
30 + 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.