Mai 282009
 


Gojira sortant de l’océan

Gojira (ゴジラ) appelé aussi godzilla est un daikaijû, un monstre japonais géant issu de la fiction. Son premier film a été fait en 1954, et depuis lors il a fait bien plus d’apparitions, et est devenu un symbole de la culture populaire. Au total Gojira est apparu dans 28 films, tous ont été produits par la Toho Company Ltd. Gojira est aussi apparu dans un grand nombre de bandes dessinées, jeux vidéos, dessins animés et nouvelles. Certains chercheurs pensent qu’à l’origine Gojira a été créé comme une tentative d’exorciser le spectre d’Hiroshima et de Nagasaki toujours présent parmis la population.

En 1998, Tristar Pictures ont produit un remake se déroulant dans la ville de New York, avec en acteur principal Matthew Broderick, et la participation de Jean Réno; le film s’est simplement appelé Godzilla. Malgré des critiques négatives et la réaction négative des fans de Gojira, le film fut malgré tout un succès commercial, rapportant presque 380 millions de dollars à travers le monde et donna naissance à une série télévisée et animée appelée “Godzilla: La série”.

1. Nom

Gojira (ゴジラ) est une combinaison de deux mots japonais: gorira (ゴリラ ,littéralement. “gorille”), et kujira (鯨 (くじら) ,littéralement. “baleine”), ce qui convient bien, parce que dans un plan de scénario, Gojira était décrit comme “un croisement entre un gorille et une baleine”, en faisant allusion à sa taille, sa force et ses origines aquatiques. Une histoire répandu est que “gojira” était actuellement le surnom d’un machiniste imposant au studio Toho. L’histoire n’a toutefois pas été vérifiée, car 50 ans après que le film original fut sorti, personne n’a revendiqué être l’employé dont le surnom ait été le nom de la créature et aucune photographie n’a jamais fait surface.

Le nom de gojira s’écrit aussi en kanji comme (呉爾羅), mais seulement pour la sonorité. Les puristes utilisent la prononciation japonaise [godʲʑira], mais beaucoup de gens, en particulier les américains et les anglicistes préfèrent le rendu anglophone du nom [gɑd’zɪlə] (avec la première syllabe qui se prononce comme le mot anglais pour “dieu” : “god” et le reste rimant avec les deux dernières syllabes de l’anglais pour gorille : “gorilla”… de plus l’écriture “zilla” se rapporte beaucoup au “zaurus” des noms de dinosaures… ce qui en écrivant “godzilla” fait penser à un “dieu lézard”). Lorsque Gojira fut créé (lorsque les translitération japonaise n’était pas si familaires), il était probable que la seconde syllabe ait été mal représenté par [dzi]; dans le système de romanisation du système Hepburn, le nom de Gojira aurait dû s’écrire “Godzira”. Ce qui tend à montrer que le nom “godzilla” vient d’une erreur d’interprétation américaine des kana.


Statue de Gojira devant les studios Toho

2. Apparitions

Gojira est est le personnage principal de tous les films de Gojira, quand bien même il y a de nombreuses incarnations différentes du monstre. Le grand écran n’est pas la seule place où le monstre est apparu; il y a un grand nombre de sources littéraires  qui ont étendu l’univers de Gojira. L’univers de Gojira et le personnage lui-même ont été les vedettes de bandes dessinées américaines (comics), manga, télévision japonaise et deux dessins animés.

Titre Officiel Toho Année Directeur Directeur effets spéciaux Titres alternatifs
Gojira                1954 Ishiro Honda Eiji Tsuburaya Gojira, King of the Monsters!
Gojira Attaque encore 1955 Motoyoshi Oda Eiji Tsuburaya Gigantis, the Fire Monster
King Kong vs Gojira 1962 Ishiro Honda Eiji Tsuburaya  
Mothra vs Gojira 1964 Ishiro Honda Eiji Tsuburaya Godzilla vs. the Thing, Godzilla vs. Mothra
Ghidorah, Le monstre à trois têtes 1964 Ishiro Honda Eiji Tsuburaya Ghidrah, the Three-Headed Monster
Invasion of Astro-Monster 1965 Ishiro Honda Eiji Tsuburaya Monster Zero, Godzilla vs. Monster Zero
Ebirah, Horror of the Deep 1966 Jun Fukuda Eiji Tsuburaya Godzilla vs. the Sea Monster
Le fils de Gojira 1967 Jun Fukuda Eiji Tsuburaya  
Destroy All Monsters 1968 Ishiro Honda Sadamasa Arikawa  
All Monsters Attack 1969 Ishiro Honda Ishiro Honda Godzilla’s Revenge
Gojira vs. Hedorah 1971 Yoshimitsu Banno Teruyoshi Nakano Godzilla vs. the Smog Monster
Gojira vs. Gigan 1972 Jun Fukuda Teruyoshi Nakano Godzilla on Monster Island
Gojira vs. Megalon 1973 Jun Fukuda Teruyoshi Nakano  
Gojira vs. Mechagojira 1974 Jun Fukuda Teruyoshi Nakano Godzilla vs. the Cosmic Monster, Gojira vs. the Bionic Monster
Terror of Mechagojira 1975 Ishiro Honda Teruyoshi Nakano The Terror of Godzilla
Le retour de Gojira 1984 Koji Hashimoto Teruyoshi Nakano Godzilla 1985
Gojira vs. Biorante 1989 Kazuki Omori Koichi Kawakita Gojira vs. Biollante
Gojira vs. King Ghidorah 1991 Kazuki Omori Koichi Kawakita Godzilla vs. King Ghidora
Gojira vs. Mothra 1992 Takao Okawara Koichi Kawakita   Godzilla and Mothra: The Battle for Earth
Gojira vs. Mechagojira II 1993 Takao Okawara Koichi Kawakita  
Gojira vs. Spacegojira 1994 Kensho Yamashita Koichi Kawakita  
Gojira vs. Destoroyah 1995 Takao Okawara Koichi Kawakita  
Gojira 2000: Millennium 1999 Takao Okawara Kenji Suzuki Godzilla 2000
Gojira vs. Megaguirus 2000 Masaaki Tezuka Kenji Suzuki  
Gojira, Mothra and King Ghidorah: Giant Monsters All-Out Attack 2001 Shusuke Kaneko Makoto Kamiya  
Gojira vs Mechagojira 2002 Masaaki Tezuka Yûichi Kikuchi  
Gojira: Tokyo S.O.S. 2003 Masaaki Tezuka Eiichi Asada  
Gojira: Final Wars 2004 Ryuhei Kitamura Eiichi Asada  

3. Séries Showa


Gojira de la série Showa
 
Les film de gojira de l’ère showa ont été la première série de films. Au total il y a 15 films de l’ère Showa, comptabilisant plus de la moitié des films de gojira existant actuellement.

Le premier film était simplement nommé “Gojira”. Dans ce film Gojira est décrit comme un terrible monstre destructeur. Suivant le succès du premier film Gojira, la Toho commença à filmer une suite. Dans cette suite, un second gojira est présenté combattant un autre monstre géant appelé Anguirus. Ce second film commenca une mode pour les films de Gojira, où Gojira doit combattre d’autres monstres géants. Dans ce film aussi, Gojira est décrit comme un méchant. Ce portrait, du monstre méchant, continue sur deux autres films. Dans le cinquième film “Ghidorah le monstre à trois têtes”, Gojira prend le rôle du héro. A partir de ce point jusqu’à la fin des séries Showa, Gojira resta décrit en héro, protégeant le Japon des attaques d’autres monstres, aliens, etc. A un certain moment, Gojira adopte même un fils, Minira, dans “le Fils de Gojira”, qui fera quelques apparitions dans les derniers films de l’ère Showa.

Les films de l’ère Showa jouent sur beaucoup de craintes et d’intérêts des gens durant une période de temps durant laquelle ils ont été fait. Par exemple, “Gojira” a été un film pour faire prendre conscience aux gens des dangers de l’utilisation et des tests des armes nucléaires. De la même façon, “Gojira contre Hedorah” a été fait pour porter le message à propos des dangers de la pollution. Comme l’exploration de l’espace et l’Age Spatial étaient des sujets très populaires durant la fin des années 1960 et le début des années 1970, de nombreux films de Gojira tournent autour de Gojira combattant des monstres extra-terrestres, ou tournent autour d’une invasion extra-terrestre d’une façon ou d’une autre. Par exemple, dans le film “Destroy All Monsters”, une race extra-terrestre qui réussit à prendre le contrôle de tous les monstres de la Terre, qui finirent par se libérer d’eux pour finalement détruire ceux qui avaient tenté de les contrôler.

4. Séries Heisei


Gojira de la série Heisei

Les films de Gojira de l’ère Heisei sont une seconde série de film. Au total, il a eu 7 films de l’ère Heisei, comptant ainsi un quart du total des films de Gojira existant.

Les films de l’ère Heisei diffèrent drastiquement de ceux de l’ère Showa de nombreuses façons. La plus grande différence est déjà le costume de Gojira qui a changé de look pour devenir plus terrifiant et plus intimidant que le costume précédent. Une autre grosse différence est que  Toho a écarté le rôle de Gojira en tant que héro du film. Alors que Gojira apparait parfois comme Anti-Héro, il reste toujours décrit comme dangereux pour l’humanité à travers les différents films. Ce qui change aussi c’est le fait que la série contient un fil conducteur global d’un sujet se passant sur la totalité des films. chaque film se passe avec une sorte de séquence se référant à un film précédent pour faire avancer le sujet de la série. Comme dans l’ère Showa, le premier film de l’ère Heisei, “Le Retour de Gojira”, Gojira est le seul monstre à faire son apparition. Mais tous les autres films de Gojira présentent Gojira combattant un autre monstre géant. Comme la série Showa où Gojira a eu un fils Minira, ici il apparait en compagnie de son propre fils. Dans le dernier film de l’ère Heisei, “Gojira vs Destoroyah”, il apparait que Gojira meurt, et son propre fils grandit pour devenir exactement comme Gojira était.

De la même façon que les films de l’ère Showa jouait avec les peurs et les intérêts des gens vivant à cette époque de production, les films de Gojira de l’ère Heisei ont fait des essai pour établir les films sur des sujets populaires de l’époque. Un bon exemple serait “Gojira vs Biorante” qui donne des mise en garde explicites contre la recherche génétique, “Gojira contre King Ghidorah” a touché légèrement aux sujets sur le communisme, impliquant un point de vue négatif, et a introduit le sujet du voyage dans le temps. D’autres thèmes de films incluent des commentaires sur la recherche de matériel dangereux et l’état de l’environnement. Certains sujets portent même sur l’état politique du monde, la guerre froide, notamment dans un épisode ou américain et russes se réunissent au Japon pour discuter de la façon d’éliminer Gojira: la solution, des bombes atomiques tirées de base spatiales sur Gojira, qui se trouve au Japon. Les japonais, se révoltent, que cela va détruire leur pays, mais les américains ET les russes expriment que la menace Gojira exige bien quelques sacrifices. De toutes façons, ça ne se passe pas chez eux. Finalement la menace Gojira sera écartée, mais malgré tout, suite à une erreur chez les russes un missile sera tiré sur le Japon, mais c’est sans compter l’aide américaine qui parviendra à détruire le missile soviétique sauvant le Japon et la situation (le film a été produit lors d’une période de pro-américanisme exacerbé).

5. Série Millénium

La série Millénium, appelée aussi Série de lère Shinsei, des films de Gojira est la troisième et dernière série de films jusqu’à maintenant. Il y a 6 de ces films, faisant de ces films un peu en dessous du quart du total final de la série.

La série Millénium tente de porter Gojira un peu plus en arrière vers ses racines en éliminant un peu de toutes les choses que ce que les films de l’ère Heisei ont mis au point. Les changements les plus notables, avec une exception, est l’absence de continuité réelle entre les films. Gojira est, toutefois, toujours un danger dans la série, et une force destructrice qui agit occasionnellement comme l’anti-héro.

La série millénium, comme les films des séries des ères Heisei et Showa, joue un peu sur les intérêts et les peurs des gens à l’époque, bien que les thèmes sont un peu moins accentués. Un exemple pourrait être dans le film “Gojira vs Megaguirus”, où le montre Megaguirus est créé par un trou noir articiellement créé, touchant ainsi un sujet répandu de science-fiction.

6. Télévision

Au Japon, Gojira fait de fréquentes apparitions comme célébrité invitée dans la série de tokusatsu Zone Fighter. Là, Gojira combat occasionnellement à côté d’autres monstres comme Gigan et King Ghidorah, deux monstres qui sont apparus précédemment dans des films de Gojira.

Gojira a fait ses débuts dans les séries américaine dans le “Saturday Morning Show Godzilla” d’Hanna-Barbera en 1978. Dans cette série, Gojira est appelé Goda un neveu Godzooky. En plus de sa carte de visite : le célèbre souffle atomique, qui devient simplement du feu dans la série, il lui a été donné le pouvoir de tirer des rayons laser de ses yeux. Gojira peut être invoqué par ses amis humains, des navigateurs sur le bateau USS Calico, avec un objet de signalsement ou par les pleurs de Godzooky. La série s’est déroulé jusqu’en 1981.

Une seconde série animée, basée sur le remake américainde 1998, est passé à la télévision sur Fox Kids. La série présente un bébéde Gojira qui a grandit jusqu’à sa taille adulte. Gojira traverse le monde avec un groupe d’humain appelé H.E.A.T., dont fait partie le scientifique Nick Tatopoulos, combattant des monstres géants. Gojira a les capacités et la forme de son parent (celui du film américain), mais les créateur de la série lui ont donné plus de puissance et une attitude qui ressemble plus au Gojira original japonais.

7. Force et Capacités


Gojira contre King Kong

A travers les années le dinosaure mutant Gojira a possédé de nombreux pouvoirs et capacités à utiliser contre ses ennemis. Gojira est considéré pour être le daikaijû le plus puissant.

7.1 Souffle atomique/Rayon nucléaire/Rayon de feu


Souffle de Gojira (série Showa)

S’il y a une arme distinctive de Gojira et sa signature c’est bien son souffle atomique. Les plaques dorsales de Gojira brillent de façon luminescentes, et ensuite il laisse échapper de sa gueule un souffle concentré de radiations. Ce pouvoir est communément pris pour un souffle de feu. Gojira ne crache pas de feu comme les dragons. Gojira a été montré apparemment étant capable d’ajuster l’intensité de son rayon , variant d’un souffle de vapeur super brûlante (comme dans les films des années 1950 et 1960), à un rayon avec des propriétés explosives et des propriétés sismique (faisant trembler la cible), (dans les films de 1970 et après). Dans la plupart de ses films, son souffle est bleu-néon, comme dans “Gojira, Mothra and King Ghidoras: Giant Monsters All-Out Attack”, bien que dans certains films, comme “Gojira 2000” et “Gojira vs Megaguirus”, il était orange rougeâtre.

Dans “Gojira vs Megaguirus”, le rayon de Gojira présente des propriétés incendiaires et était suffisamment puissant pour faire exploser prématurément un trou noir miniature artificielle, alors que dans “Gojira: Final Wars”, il possède une portée incroyable, une puissance fantastique et une précision chirurgicale, capable de toucher des cibles dans l’espace et de tuer la plupart des daikaijû avec un seul tir. Dans une scène mémorable du film “Gojira vs Hedorah”, Gojira utilise même son rayon pour voler en visant le sol et en s’élevant comme une roquette. Son rayon permet aussi de charger des électrodes, faire fondre le metal et le roc, et évaporer l’eau instantanément.

Une autre variation du souffle atomique bleu standard dans les séries Heisei est le puissant souffle atomique rouge en spiral qu’il acquiert après avoir absorbé l’énergie vitale de Rodan et seulement sous certaines conditions (dans Gojira vs Destoroyah le souffle atomique en spiral a été complètement remplacé par le souffle atomique normal, à cause de l’incroyable quantité d’énergie que son coeur nucléaire émettait). Il est si puissant qu’un seul de ce souffle a été suffisant pour complètement détruire spacegojira et super mechagojira, bien que Destoroyah fut presque capable de supporter plusieurs tir. Le souffle atomique rouge en spiral a été utilisé dans les films de la série Heisei “Gojira vs Mechagojira II”, “Gojira vs Spacegojira”, “Gojira vs Destoroyah” et le film millénium “Gojira: Final Wars”.

7.2 Impulsion nucléaire, aura magnétique et autres pouvoirs

En plus de son souffle atomique mortel, Gojira peut aussi émettre de l’énergie atomique dans toutes les directions de chaque partie de son corps à courte distance, appelé impulsion nucléaire. Gojira utilise cette impulsion nucléaire en avalant son souffle, et il peut l’utiliser pour repousser ses adversaires en combat de proximité (comme dans “Gojira vs King Ghidorah”). L’impulsion a été vu la première fois dans son combat contre Biorante. Gojira utilise l’impulsion nucléaire dans les films de la série Heisei, et dans “Gojira 2000”, l’attaque a été utilisé pour tuer le mutant extra-terrestre Orga. Dans “Gojira: Final Wars” après avoir été submergé par l’énergie Ozaki, Gojira utilise quelque chose de similaire à l’impulsion nucléaire pour éviter que Kaiser Ghidorah lui prélève encore plus de son énergie.

Dans “Gojira vs mechagojira”, Gojira trouve un moyen de générer un puissant champ magnétique de son corps après avoir été frappé plusieurs fois par des éclairs, qui s’avère dévastateur contre son ennemi métallique. C’est la seule fois où Gojira utilise ce pouvoir.

7.3 Régénération

Gojira a aussi déployé une étrange capacité à résister aux blessures. En commençant par le premier film de Gojira, Gojira a montré une immunité aux armes conventionnelles, virtuellement imperméable aux attaques de la JSDF (Japan Self Defense Force, Force d’Auto Défense Japonaise, 自衛隊 ,Jieitai) et a même montré qu’il était résistant aux technologies du futur. Il a démontré une capacité à survivre après une immersion complète dans le magma pour une période longue. Il a même démontré la capacité à survivre en étant sur le lieu d’impact d’un asteroide (ground zero) et en étant enseveli sous des tonnes de glace pour des années à un moment, vraisemblablement coupé de toute source d’oxygène. Son cuir a été percé très occasionnellement  (et alors seulement par d’autres daikaijû comme Gaigan, Biorante, King Ghidorah, Destoroyah et Mechagojira).

En plus, Gojira possède une capacité régénérante extrêmement avancée et hautement efficace. Ce pouvoir est un sujet crucial de “Gojira vs Biorante” et “Gojira 2000”. Dans “Gojira 2000”, il est expliqué que la capacité régénérante de Gojira peut avoir quelque chose à voir avec  ses propriétés radioactives, et “Regenerator G1” est le nom donné à la substance de ses cellules qui est responsable de la prompte guérison de Gojira. Même les tissus neurals peuvent être reconstruit par la régénération de Gojira; un fait remarquable puisque les tissus neurals ne guérissent pas dans des organismes et des conditions naturelles. Dans “Gojira vs Biorante”, les scientifiques japonais utilisent des échantillons de cellules de Gojira (appelés Cellules G tout le long des films de la série Heisei) pour aider à créer l’ANEB. Le facteur guérisseur peut être transmis en héritage à toutes les créatures engendrées par l’ADN de Gojira, ces daikaijû étant biorante, Spacegojira et Orga. A la fin de “Gojira, Mothra and King Ghidorah: Giant Monsters All-Out Attack”, après que Gojira soit complètement anéantit, ou ce qu’ils croyaient, son corps peut être vu toujours battant sur la surface de l’océan, suggérant que le Regenerator G1 de Gojira lui permettra de se régénérer complètement à partir de son seul coeur, et même d’un acide aminé seul, ce qui suggère peut-être que c’est la façon dont il a survécu au Destructeur d’Oxygène en 1954. Ses capacités de guérison ne sont pas identiques et consistantes à travers la série toutefois, comme dans “Gojira: Tokyo SOS” il était toujours entrain de récupérer de ses blessures reçues dans le film précédent.

7.4 Capacités physiques

Gojira a montré un niveau varié de force physique. Il a été décrit soulevant et lançant des monstres qui dépassent son propre poids (comme King Ghidorah, Hedorah, Mechagojira et d’autres), et dans “Gojira: Final Wars” il a été capable de lancer Kumonga bien plus loins que l’horizon. Il est souvent montré utilisant diverses techniques d’arts martiaux dans les séries de l’ère Showa, ce qui donne un apport comique à la situation, et sprintant avec une vélocité étonnante considérant son poids, comme dans “Zone Fighter”. Dans les séries Millénium, il il a été capable de bondir haut dans les air. Toutefois, de nombreux films montre que Gojira préfère combattre ses adversaires à une certaines distance, spécialement dans les séries Heisei. Mais il a été montré virtuellement dans tous les films sans exception, même dans les séries Heisei, que Gojira est efficace à la fois en combat à distance et en Close Combat.

La longue queue de Gojira est aussi une arme formidable. Elle est montré comme étant souple et puissante, capable de frapper rapidement et renverses des batiments et des monstres ennemis. Il est capable de la balancer horizontalement et verticalement; une capacité que les reptiles normaux, dinosaures ou autre ne possèdent pas. Dans “Gojira vs Megalon”, il est capable de glisser sur sa queue pour donner un coup de pied sauté, de même que se soulever avec sa queue temporairement pour frapper king-kong d’un coup de pied, ce qui a été vu dans “King Kong vs Gojira”. Dans “Gojira vs Biorante” augmente le taux de dommages du super X-2 avec un rapide fouetté de la queue après l’avoir paralysé avec son souffle atomique. Dans “Gojira vs Mechagojira II”, il utilise sa puissante queue contre Mechagojira pour lui asséner des dommages qui atteignent le niveau 8. Dans toutes ses incarnations il est montré ayant de puissantes machoires et des dent et griffes tranchantes. Rarement, Gojira utilise aussi ses plaques caudales comme arme, comme dans “Gojira vs Megaguirus” lorsqu’il utilise leur pointe dentelée pour trancher les griffes de Megaguirus et dans “Gojira vs Hedorah”, lorsqu’il les utilise pour scier Hedorah en vol bas.

7.5 Radiation



Le corps de Gojira émet constamment ses propres radiations, de façon similaire à celles d’une fission nucléaire. La nature exacte de ces radiations n’est pas claire. Elles ont été montrées contaminant des sources d’eau, augmenter la température de l’eau des océans dans un périmètre limité et même créer des mutation (le pou aquatique géant dans “le Retour de Gojira”). Ses empreintes de pas, les objets ou personnes avec qui il a été en contact rapproché portent la trace qui réagit au compteur geiger, alors que Gojira lui-même fait réagir le compteur geiger à une distance de plusieurs centaines de mètres. Ses radiations, toutefois, ne semblent pas être vraiment destructrices, bien que dans le remake americain de 1998, les pêcheurs en contact avec Gojira, présentent des brûlûres dûes à la radioactivité, alors que dans les scènes sous-marine on peut voir Gojira nager au milieu des poissons de façon très proche sans qu’ils ne semblent affectés par sa radioactivé. Aussi, les zones sauvages par lesquelles Gojira est passé ne semblent pas faire mention  de signe visible de retombées ou de répercussions découlant de sa présence et les villes qu’il a attaqué ne sont jamais définitivement abandonnées.

Dans les séries Showa, Gojira est carnivore (il est présenté comme l’étant, bien qu’on ne le voit jamais manger quoique ce soit), alors que dans la série Heisei, il est insinué que Gojira se nourri de radiation et que plus il en absorbe et plus il devient grand et puissant. On peut le voir attaquer des sous-marins nucléaires, des centrales nucléaires et il a été réanimé par une tempête radioactive. Il est supposé que son coeur est l’équivalent théorique d’un réacteur nucléaire. Ce décrêt est porté jusqu’à la série Millénium bien qu’il ne soit pas suivit comme un sujet significatif particulier.

7.6 Amphibien

Gojira est décrit dans le film original par le Docteur Yamane comme une forme de transition entre les vertébrés aquatiques et terrestres. Il passe la plupart de sa vie dans la mer, sortant sur la terre pour ravager les constructions humaines et/ou sauver la situation.Capable de marcher sur le sol au fond de l’eau ou de nager en ondulant sa queue comme un crocodile, parfois avec ses plaques dorsales déchirant la surface, Gojira est certainement capable d’extraire l’oxygène de l’eau (parfois restant dans les profondeurs des océans pour des périodes allant de plusieurs mois à plusieurs années) bien qu’il n’y ait pas d’explication officielle ou de référence sur cette capacité. Gojira semble aussi être capable de contrôler sa propre flottabilité, restant souvent sur la surface d’eaux profondes dans une position verticale et en la maintenant même sous des contraintes extrêmes, ou s’enfonçant sous l’eau sans aucun effort. De la même façon que sa capacité à respirer sous l’eau, cela n’a pas été expliqué. Il peut aussi supporter la pression des grands fonds sans aucune difficulté. Etre submergé ne l’empêche pas d’utiliser  son souffle atomique. Il est aussi bon combattant sous l’eau qu’il ne l’est sur terre et engage des adversaires dans la mer à de multiples occasions, combattant King Kong, King Ghidorah, Ebirah, Battra, Biorante, Mothra, Hedorah (dans “Gojira: Final Wars”, bien que non montré), et Kamoebas (dans “Gojira: Tokyo SOS”, et encore une fois pas montré) soit sous ou soit à la surface des vagues.

7.7 Intelligence

L’extension de l’intelligence de Gojira varient à travers les histoire du sujet, mais Gojira est souvent décrit comme un monstre avec un certain niveau d’intelligence. Dans le Gojira des origines et ses premières suites il est décrit comme un animal avec une intelligence animale simpliste mais dans la progression des séries Showa il est vu comme étant aussi intelligent qu’un humain, capable de pensées abstraites, liant la cause à l’effet, et  ayant un haut niveau de conscience personnelle. Gojira a été montré capable de se rendre compte que son souffle atomique permettait de charger des électrodes permettant de faire sécher Hedorah, dans “Gojira vs Hedorah” et de communiquer avec d’autres monstres. Gojira a été capable de communiquer avec Mothra et Rodan dans “Ghidorah, le monstre à trois têtes”. On peut même l’entendre ‘parler’ à Anguirus dans “Gojira vs Gigan” (dans la version américaine il parle un anglais distordu alors que dans la version japonaise il communique via des bulles). Gojira a même été décrit ayant un certain sens de l’humour, comme montré lorsque le titan atomique se moque de Rodan (et apparemment utilisant un langage chatié) dans “Ghidoras, le monstre à trois têtes”.

Dans “Gojira vs Megalon”, on le voit même répondre à la demande effectué par Jet Jaguar de venir au secours. Dans ce film Gojira dialogue avec le robot et va même jusqu’à l’accompagner pour affronter Gigan et Megalon. Gojira ira jusqu’à combattre en équipe avec Jet Jaguar, à l’aider et le soutenir en faisant preuve de sollicitude dans ce combat de catch à 4, en deux contre deux. Dans ce film il fait preuve de nombreux traits d’humanité où il devient le partenaire de Jet Jaguar.

La série Heisei tend plus à montrer une intelligence animale et instinctive que dans la contrepartie Showa, comme démontrée par sa réponse conditionnée dans “Le Retour de Gojira” bien qu’il soit capable de pensée indépendante et selon Miki Saegusa aussi de sentiments de type humain. Ce qui est corroboré par son deuil à la mort de Gojira junior dans “Gojira vs Destoroyah”. Cela a aussi été insinué dans “Gojira vs King Ghidorah” qu’il peut aussi se rappeler un passé ancien.Le Gojira heisei a des pouvoirs de télépathie à un certain niveau, peut-être le plus puissant existant. Son évasion des JSDF dans “Gojira vs Biorante” semble porter des implications de prémonition, il a quelque part une sorte de lien télépathique avec Gojira Junior et il démontre plusieurs fois une capacité à localiser des ennemis à de très grandes distances (démontrées dans les films des séries Showa et Millénium).

Dans la série Millénium, Le comportement de Gojira est à nouveau celui d’un simple animal. Il est capable de pensées abstraites et mêmes stratégiques mais très peu montrée jusqu’à aucun anthropomorphisme.

7.8 Faiblesse

Malgré son incroyable puissance, Gojira a montré quelques faiblesses et points faibles au cours des ans. Dans “King Kong vs Gojira” et “Mothra vs Gojira” il est présenté comme étant vulnérable à l’électricité, reculant même devant une source de courant même la plus insignifiante et comme montré dans divers films où il est attaqué par des canons maser (Microwave Amplification by Stimulated Emission of Radiation est un dispositif permettant d’émettre un faisceau cohérent de micro-ondes inventé en 1953 à l’université Columbia par Charles Townes, James Gordon et Herbert Zeiger) et par les rayons à gravité électrique de King Ghidorah; bien que les barrières électriques ne semblent pas affecter le Gojira originald’aucune façon que ce soir. Additionnellement, les éclairs, une forme d’électricité naturelle que l’on trouve dans la nature, est montré pour provoquer l’effet inverse, et permettent de réanimer et revitaliser Gojira. Dans “Le Retour de Gojira”, on apprend que Gojira est vulnérable au cadmium, bien que son système immunitaire soit capable de surmonter l’empoisonnement. Plus tard on apprend que Gojira a un second cerveau dans la colonne vertébrale, et super Mechagojira a été capable de paralyser Gojira en détruisant ce second cerveau; toutefois, il fut réaniimé par Rodan et les films postérieurs ignorent tous ce talon d’Achille. Il a été aussi suggeré dans “Gojira vs Spacegojira” que Gojira a une point faible sous chaque aiselle. Toutefois, la validité dette affirmation a été très curieuse et ce prétendu point faible n’a jamais été réutilisé avec succès par la suite. La masse imposante de Gojira a aussi été décrite comme un désavantage pour lui, lui posant des difficultés pour tenir face à une personne plus agile que lui comme Megaguirus, qui a été capable de le surpasser  et de forcer Gojira a se reposer lourdement sur son endurance et sa résistance. Aussi, comme il a un degré d’endurance bien au-delà de la norme, sans commune mesure, ses ennemis contrent en essayant de l’ecraser et de le battre.

A ce jour, les seules armes jamais montrées pour être proche de l’efficacité contre Gojira ont été le Oxygen Destroyer (destructeur d’oxygène) du professeur Serizawa et l’ANEB (Anti-Nuclear Energy Bacteria, bactérie anti énergie nucléaire) de Shiragami. Dans “Gojira vs Destoroyah”, l’Oxygen Destroyer a créé le monstre Destoroyah. De plus, dans la série Millénium, le squelette de Gojira a été récupéré pour créer Mechagojira, (même si Gojira a été complètement désintégré dans le film original).

L’ANEB est un composé chimique développé à partir des cellules de Gojira et conçu pour consummer la radioactivité. La bactérie réussit à réduire la radioactivité à l’intérieur du corps de Gojira a un tel point qu’elle a pour effet de le faire hiberner dans la mer pour 3 ans. Gojira sera récussité dans “Gojira vs King Ghidorah” lorsque des voyageurs venant du futur altérant la ligne temporelle, ont créé un Gojira plus large et plus puissant. Il n’y eut pas d’autres essais d’utiliser l’ANEB contre Gojira.

8. Armes anti Gojira

Compte tenu de la taille, de la puissance et des capacités de régénération, il est invulnérable à la plupart des formes d’attaque conventionnelle. Toutefois, avec les années, il y a eu des armes qui ont été capables de blesser, d’endommager et de faire souffrir Gojira.

Note: la liste suivante ne concerne que les armes faites par l’homme. Les autres monstres et forces de la nature ne compte pas.
* Oxygen destroyer (destructeur d’oxygène)
* Super X – (première apparition dans “Le Retour de Gojira”) Le Super X est un hovercraft, construit avec des missiles au cadmium, des bouclier à radiations et des lasers haute densité pour combattre Gojira. Ses missiles au cadmium ont réussi à assommer Gojira en ralentissant les réactions nucléaires dans son corps, mais Gojira a été revitalisé par un nuage radiactif consécutif d’un missile nucléaire russe. Le super X a mené un beau combat mais a été détruit lorsqu’au final Gojira a lancé un batiment dessus. Plus tard dans les séries, des version améliorées du Super X apparaissent (dans “Gojira vs Biorante” et “Gojira vs Destoroyah”).
* Mecha-King Ghidorah – (première apparition dans Gojira vs King Ghidorah) Ce mecha a été construit avec comme base le cadavre de l’ennemi mortel de Gojira, King Ghidorah et a été piloté par un voyageur du futur, Emmy Kano. Bien qu’essuyant de nombreux dommage de la part de Gojira, Mecha-King Ghidorah a été capable tenir bon et longtemps jusqu’à ce que Gojira relâche son souffle atomique le tuant une fois de plus et l’envoyant tomber dans l’océan.
* Mechagojira – (première apparition dans “Gojira vs Mechagojira”) Le premier Mechagojira a été créé comme arme de destruction par les Simians. Il était à l’origine couvert d’une pseudo couverture de chair. Machagojira sema la destruction à travers le Japon et se battit même contre l’allié de longue date de Gojira: Anguirus. Gojira se montra et mis à jour “le mauvais Gojira” comme un imposteur robot. Le corps de Mechagojira a été construit avec un alliage presque indestructible appelé “Titanium de l’Espace”, et était équipé avec un très forte puissance de feu et avait des roquettes pour voler. Gojira l’a vaincu en lui arrachant la tête. Mechagojira reviendra dans un film ultérieur avec un nouvel allié, Titanosaurus, dans “Terror of Mechagojira”.
* Une seconde version de Mechagojira, est apparu dans Gojira vs Mechagojira II. Celui là a été construit par la JSDF (Japan Self défense Force, Force d’Auto Défense Japonaise), comme une arme de défense contre Gojira et d’autres monstres comme Rodan. Il fut construit à partir d’une technologie futuristes des restes de Mecha-King Ghidorah. Il a toujours un large éventail d’armes et est capable de voler. Il est même capable de s’arrimer à une navette d’embarcation appelée Garuda pour former Super-Mechagojira. Il a réussit à repousser Gojira avec succès et aurait presque pu le battre si Rodan n’avait pas sacrifié sa vie pour sauver Gojira. Mechagojira fut ensuite détruit par Gojira.
* Une troisième version de Mechagojira apparait dans “Gojira vs Mechagojira” (2002). Cette fois au lieu d’être un mecha conduit par des humains, ce mecha appelé Kiryu dans le film, est autonome et construit autout du squelette du Gojira original. Toutefois, l’ADN des os induirent à mechagojira de se rappeler qu’il a été Gojira, et il commença à tout saccager.

9. Dans la culture populaire

Gojira est un des symboles les plus reconnaissables de la culture populaire japonaise à travers le monde et reste une facette importante des films japonais, incarna le principe du kaiju dans le genre tokusatsu. Il a été considéré comme une métaphore filmographique pour les Etats-Unis, aussi bien qu’une allegory des armes nucléaires en général. Les premier films de Gojira, spécialement le Gojira original, décrivent Gojira comme un monstre nucléaire effrayant. Gojira représente les peurs que beaucoup de japonais gardent suite aux attaques nucléaire de Hiroshima et Nagasaki, et la possibilité d’une recurrence.

Au fur et à mesure que les séries progressent, Gojira progresse aussi, passant d’une créature moins destructuve à un personnage plus héroïque comme les films devenaient autorisé aux enfants. Depuis lors, le personnage est tombé quelque part au milieu, parfois décrit comme le protecteur de la Terre (principalement du Japon ^^) de menaces externes et d’autres fois comme porteur de destruction. Gojira est le troisième personnage de fiction a avoir gagné un MTV Lifetime Achievement Award, qui lui a été remis en 1996.

10. Gojirasaurus

Le Gojirasaurus est un genre de dinosaure nommé d’après Gojira. Il a été découvert à Revuelto Creek, Quay County, Nouveau Mexique. Le spécimen type est un squelette partiel d’un pré-adulte, d’environ 5.5 mètres de long, ce qui permet d’extrapoler son poids à environ 150-200 kg. Un adulte mesurerait donc environ 6.5 mètresde long. Il a vécu durant l’ère Norien de la pèriode Trias, entre 220 et 209 million d’années.

Le Gojirasaurus est un membre de l’ordre des Coelophysoidea, qui étaient de petits théropodes. Le Gojirasaurus était peut-être le plus gros dinosaure carnivore connu de la période du Trias et considéré comme énorme à ce moment. Des dents dentelées, quatre côtes, quatre vertèbres, et quelques autres os ont été découverts.

11. Eléments comiques

Dans de nombreux films de gojira on peut voir certains éléments comiques et/ou burlesques frisant parfois le ridicule. Dans “Gojira contre Ebira”, on le voit faire un tournoi de beach volley avec le monstre Ebira qui se trouve dans l’eau, avec en guise de balle un rocher. Dans “Gojira contre Megalon” on peut apercevoir des poses de Gojira facon karate, Megalon sautant comme un lapin, Godzilla sautant les deux pieds en avant en glissant sur la queue, Jet Jaguar qui immobile un monstre pour permettre à Gojira de le frapper, Gigan qui menace de couper la tête à Jet Jaguar qu’il a immobilisé si ce dernier attaquait, Jet Jaguar qui sert la main à Gojira après avoir été sauvé, Gojira qui entame une danse de la victoire… Bref de nombreux éléments humoristiques qui auront pour conséquence de faire crisser les dents des puristes et ravir les fan.


 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
13 − 8 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.