Juil 242009
 


Bentô (弁当 ou べんとう) est un portion unique ou un repas fait maison de la cuisine japonaise à emporter . Un bentô traditionnel consiste de riz, de poisson ou de viande, et un ou plusieurs légumes cuits, crus ou marinés comme plat d’accompagnement. Les conteneurs s’étendent des produits industriels produits en masse à la vaisselle en bois laqué produit artisanalement, à la main. Bien que le bentô soit disponible dans de nombreuses places à travers le Japon, on le trouve essentiellement dans des épiceries (konbini, petites épicerie japonaises ouvertes 24h/24, 7j/7), des boutiques à bentô (弁当屋, bentô-ya), des gares et des supermarchés, il est toujours habituel pour les japonais qui les font à la main de passer un temps considérable dessus et de dépenser une énergie peu commune pour cette boîte à repas.


boite à bentô avec forme avec contenu

Les bentô peuvent être arrangés de façon très élaborée. Des concours se tiennent souvent, dans lequel ceux qui les préparent à la main concourent pour l’arrangement le plus esthétique et le plus plaisant. La nourriture est souvent décorée pour ressembler à des gens, des animaux, ou des personnages et des objets comme des fleurs ou des plantes. Ce type de bentô élaboré est appelé kyaraben (kyaraben ou karaben (キャラ弁), est une contraction du caractère bentô et de caractère (キャラクター弁当 ,kyarakutâ bentô pour bentô-personnage).


boite à bento commune avec contenu personnalisé

Les bentô ainsi arrangés ont pour but très utile de faire manger aux enfants des produits qu’ils n’aiment pas habituellement. Et ainsi ils peuvent manger de façon équilibrée et de façon ludique. Toutefois, l’engouement pour les bentô pousse les parents à faire des repas de plus en plus élaborés à la demande des enfants, puisqu’ils comparent entre eux leur repas, causant ainsi une réelle rivalité et concurrence entre les parents préparant le bentô pour redoubler d’ingéniosité et de talent pour que le bentô de leur(s) enfant(s) soit bien plus beau et semble bien meilleur que celui des autres.


bentô merukuru alias mercre-san en forme de hello Kitty

Grossièrement, à l’heure actuellement on nomme bentô le repas, mais aussi le conteneur du repas.


bentô de type karaben (on reconnait domo-kun mascotte de NHK)

1. Histoire

L’origine du bentô peut être remontée jusqu’à la fin de la période Kamakura (1185 à 1333), lorsque le riz cuit et séché appelé hoshi-ii (糒 or 干し飯, littéralement “repas séché”) était développé. Hoshi-ii pouvait être mangé en l’état ou bouilli dans l’eau pour faire du riz cuisiné, et était rangé dans un petit sac. Dans la période Azuchi-Momoyama (1568 à 1600), des boites de bois laquées comme celles d’aujourd’hui étaient produites et les bentô pouvaient être dégustés lors de hanami ou pendant le thé.

Durant la paisible et prospère période Edo (1603 à 1867), la culture du bentô s’est répandu et est devenu plus raffinée. Les voyageurs et les touristes portaient un simple koshibentô (腰弁当, “bentô de taille”), consistant en plusieurs onigiri enroulé dans une feuille de bambou ou dans une boite de bambous tressés. Un des styles de bentô les plus populaires est appelé makuno-uchi bentô (“bentô entre-acte”), et a été fait durant cette période. Les gens qui allaient voir des spectacles de Nô ou de Kabuki mangeaient des bentô préparé entre les maku (actes). De nombreux livres de cuisine étaient publiés détaillant comment cuisiner, comment emballer, et ce qu’il fallait préparer pour des occasions comme Hanami ou Hinamatsuri.


bentô totoro

Durant la période Meiji (1868 à 1912), le premier ekibentô ou ekiben (駅弁当 or 駅弁, “bentô de gare ferroviaire”) a été vendu. Il y a plusieurs écrits qui affirment l’endroit où a été vendu ce premier ekiben, mais on pense qu’il a été vendu le 16 juillet 1885, à la gare ferroviaire de Utsunomiya, et contenait 2 onigiri et une portion de takuan emballés dans des feuilles de bambou. Comme les premières écoles ne proposaient pas de repas, les étudiants et les professeurs emportaient leur bentô, comme de nombreux employés. Un style de bentô “européen” avec des sandwiches était aussi proposé à la vente à cette période.

Durant la période Taishô (1912 à 1926), les boites bentô en aluminium sont devenus un objet de luxe  à cause de la simplicité à nettoyer et leur apparence argentée. Aussi, un mouvement d’abolir la pratique du bentô à l’école est devenu une solution sociale. Des disparités dans la richesse se sont développées durant cette période, suivant un boom des exportations durant la première guerre mondiale et les échecs des cultures consécutives dans la région de Tohoku. Un bentô reflétait trop souvent la richesse d’un étudiant, et de nombreuses personnes se demandaient si cela n’avait pas une influence défavorable sur l’enfant à la fois physiquement, dû à l’absence de régime adéquat et sur sa psychologie, d’avoir un bentô grossier plutôt que plus élaboré avec des nourritures riches et merveilleusement préparées, présentées et emballées. Après la seconde guerre mondiale, la pratique d’amener un bentô à l’école a graduellement décliné et a été remplacée par de la nourriture uniforme fournie à tous les étudiants et professeurs.

Les bentô regagnèrent leur popularité dans les années 1980, avec l’aide du four micro-onde et la prolifération des épiceries (konbini). De plus, les boites en métal et en bois très chères furent remplacées dans la plupart des magasins de bentô par des boites en polystyrène jetable et peu couteuses. Toutefois, même les bentô fait maison firent leur réapparition, et elles sont une fois encore vues familièrement, mais pas universellement, dans les écoles. Les bentô sont toujours utilisés par les travailleurs comme repas à emporter, par les familles en voyage, pour les pique-nique et sorties d’école, et les activités sportives, etc. Le bentô fait à la maison, est emballé dans un tissu furoshiki (風呂敷), qui sert à la fois de sac et de nappe. On trouve par ailleurs de nombreux carré de tissu furoshiki destiné à emballer des choses diverses, imprimés avec des impressions que l’on retrouve sur des kimono, ou avec des symboles japonais (ryû, hakutsuru, koi, dorobo, …).


bentô traditionnel fait maison

Les bentô sont aussi populaire à Taiwan. Bendong (taiwanais: piân-tong) ou Biendang (便當, “paquetage commode”) a fait son chemin jusqu’à Taiwan dans la première moitié du vingtième siècle à partir du Japon, où il reste très populaire même actuellement. Le terme est un mot d’emprunt à partir du mot japonais en Minnan Taiwanais ou en mandarin taiwanais.

Les aéroports offrent aussi une version analogue de l’ekiben: un bento remplit de cuisine locale, à manger en attendant un avion, ou durant le vol.

2. Types de bento

* Shôkadô bentô (松花堂弁当) est une boite bentô traditionnelle laquée en noire. Elle a inspiré le design du Thinkpad d’IBM (plus tard vendu comme Lenovo).
* Chûka bentô (中華弁当) sont remplis de nourriture chinoise. Comme les chinois ont des repas froids, c’est plus un amuse-gueule ou un snack. La nourriture associée avec le chûka bentô a été inventée au Japon.
* Kamameshi bentô (釜飯弁当) sont vendus dans les gare à la préfecture de Nagano. Ils sont cuisinés et servis dans des pots en argile. Le pot est un objet souvenir.
* Makunouchi bentô (幕の内弁当) est un style de bentô classique avec du riz, un fruit ume masséré (umeboshi), du saumon grillé tranché, un oeuf dur, etc.
* Noriben (海苔弁) est le bentô le plus simple, avec du nori trempé dans de la sauce de soja recouvrant du riz cuit.
* Sake bentô (鮭弁当) est un bento simple avec des tranches de saumon grillé (鮭, sake) comme plat principal.
* Shidashi bentô (仕出し弁当) est réalisé dans un restaurant et livré pendant le repas. Ce bentô est souvent mangé à une réunion comme des funérailles, ou une fête. Il est habituellement rempli de nourritures traditionnelles japonaises comme les tempura, le riz et des légumes massérés. Mais des shidashi bentô remplis de nourriture européenne sont aussi disponibles.
* Sushizume (鮨詰め) littéralement “sushi empaquetés” est un bentô rempli de sushi.
* Tori bentô (鳥弁当) consite en pièces de poulet cuisinés dans de la sauce et servi sur du riz. C’est un bentô très populaire dans la préfecture de Gunma.
* Hinomaru bentô (日の丸弁当) est le nom d’un bentô qui consiste en du riz nature avec un umeboshi en son centre. Le nom vient du Hinomaru, qui est le drapeau japonais, composé d’un arrière plan blanc et d’un cercle rouge au centre. Les véritables hinomaru bentô  ne contiennent que du riz et un umeboshi au centre, sans aucun plat d’accompagnement. Les boite bentô en métal, populaire au Japon il y a pas mal de temps, étaient souvent corrodés par l’acide de l’umeboshi, faisant un trou au milieu du couvercle.


bentô hamtaro

3. Autres

* Hokaben (ホカ弁) est une sorte de bentô acheté dans des magasins de bentô à emporter. Du riz fraichement cuisinés chauds (hokka hokka) est habituellement servi avec des plats d’accompagnement fraichement préparés. Le nom a été popularisé par la chaine de magasins de bentô à emporter Hokka Hokka Tei.
* Hayaben (早弁), littéralement “bentô tôt/bentô du matin” , est  un bentô à manger avant le déjeuner, et avant d’avoir un repas après.
* Dokaben (ドカベン) est un manga de baseball dont le titre vient du nom de l’énorme boite bentô (dokaben) de Taro Yamada un des principaux sujets du manga.
* Ekiben est un bentô vendu dans les gare ferroviaires (eki). Il ya plusieurs sortes de ekiben. La plupart sont peu onéreux et bien remplis.


bentô Anpaman

4. Communauté bentô

Bien qu’originaire du Japon, l’idée des boîte à repas, bentô, s’est répandu à travers le monde via internet. De nombreux auteurs ont des blogs dédiés entièrement à la promotion d’images de repas bentô, de recettes et d’idées. La communauté bentô n’a que quelques années, mais, avec la conscience grandissante de l’importance de la santé, de l’économie et de la vie écologique, sa popularité n’a cessé de croitre et la pratique du bentô est devenu une pratique mondiale. Les membres de la communauté sont fiers de posters des images de leurs créations de repas et cela a donné la possibilité à des livre de cuisine de bentô d’émerger dont les sorties sont programmées dans un futur très proche.


Bentô super mario bros

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Bento

5. Où acheter des Bentô?

K-Mart
6 Rue St. Anne
75001 Paris
Bentô tous faits en magasin (le soir à partir de 19h, pas testé en journée)

Jujiya
46 Rue Sainte-Anne
75002 Paris
http://www.otodoke.fr/
bentô japonais au choix (plat principal et accompagnements de 8 à 9.5 euros)

Ace Gourmet Bento
18 rue Thérèse
75001 Paris
bentô coréen au choix (plat principal et accompagnements de 8 à 10 euros)

Testés et approuvés.

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
29 + 19 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.