Août 282014
 

C’est à ce moment que le pouvoir des kanji est important et que lorsqu’on utilise des mots japonais il faut connaitre leur écriture japonaise en kanji. kuso-ryû est à ne pas confondre avec kûso-ryû (空想竜) qui signifie “dragon imaginaire”. Je ne reviendrai pas sur ce que j’avais déjà dit sur l’importance de l’utilisation correcte des termes japonais

Kusoryû Karate Jûjutsu est le nom japonais d’une école traditionnelle, authentique plusieurs fois millénaire qui remonte aux tous premiers affrontements de l’humanité entre ses propres membres. Lorsque le cerveau humain a imprimé dans un neurone le fait que la main et le pied pouvait aller dans la figure du type devant pour lui prendre ce qui lui appartenait ou préserver ce qui appartenait d’un vol manifeste. On pourrait dire que cette école est l’origine de toutes les écoles d’arts martiaux ancestrales et modernes et qu’elle a existé de tout temps. Appelée un temps “Unkoryû Karate Jûjutsu”, le nom a été abandonné car trop proche de “Ankôryû” ou “Hankoryû” qui sont des formes respectables de pratiques corporelles. De plus “Unkoryû” a malheureusement une connotation enfantine.

Cette école a une principe majeur qui a été repris par de nombreux professeurs d’art martiaux qui ont créé leurs courants, mais aussi par de célèbres politiciens qui ont compris, que les principes des arts-martiaux pouvaient être repris en politique et pour diriger un pays. Car après tout, que sont les électeurs pour un politiciens, à part une bande de connards à qui il faut niquer la gueule? Et la preuve que ça marche bien, ça fait plus de 225 ans que cela fonctionne, et personne ne s’en plaint vraiment au point d’introduire une révolution majeure. Cela fait 225 ans que la classe politique, la classe bourgeoise explose le fragile et sensible sphincter rectal de la classe moyenne qui travaille. Et cette dernière, accepte docilement son sort sans rien faire pour changer à la situation. Mais là où le Kusoryû Karate Jûjutsu a cela d’exceptionnel et de plus fort, c’est qu’il prend ce qu’il y a de meilleur pour en inverser la polarité. Ce principe est le fondement même de cette école, mère de toute l’humanité. C’est prendre ce qu’il y a de meilleur et d’en faire quelque chose encore pire que la pire des médiocrités. Et c’est de là que l’école tire son nom: prendre le meilleur et en faire de la merde!

Kusoryû (糞流, école de merde) Karate (空手, main vide) Jûjutsu (柔術, science de la souplesse), est une école qui consiste à un ensemble de technique souples pour faire de la merde avec les mains vides. Vulgairement: “Rien dans les mains, rien dans les poches, je prends un concept et j’en fais de la merde”. Parce que de tout temps, depuis les débuts de l’humanité, il y a toujours eu des gens qui avaient à coeur de tirer leur espèce vers le bas, une sorte de théorie de l’évolution inversée. Il y a toujours eu des gens qui avaient à coeur  de faire de la merde, de faire diminuer le QI de leur espèce, et de les faire redescendre au stade primaire, voir pourquoi pas, jusqu’à remonter dans les arbres d’où nous venons. Et il y a également tout un tas de décérébrés aux QI égal à celui d’une poule (et encore c’est insulter ces nobles gallinacées) qui ont toujours utilisé de brillantes idées, des inventions révolutionnaires, des concepts intéressants pour faire le pire, détourner l’utilisation qui pourraient sauver l’humanité afin de mieux la détruire.

Cette école  traditionnelle a été énormément reprise ces derniers temps par des visionnaires comme Sarkozy et Hollande, qui ont vu en elle un formidable vecteur de prendre des idées grandioses (promesses) et d’en faire une merde noire (réalité) pour niquer la gueule de la classe moyenne. Et cela marche formidablement. Mais c’est un détail, puisque les niqués acceptent sans broncher avec des expressions telles que “de toutes façons, on n’y peut rien”, “on ne peut rien y faire”, “ça a toujours été comme ça”, “c’est comme ça ailleurs”, “faut accepter”, “on est chanceux déjà d’être dans cette situation, il y a plus malchanceux”. Libre à toutes et à tous de penser (à tord) que c’est partout pareil, ou que c’est parce qu’il y a pire qu’il ne faut rien faire… Mais peu importe nous ne sommes pas là pour parler géo-politique, sociologie ou psychologie collective…

Ce qui est intéressant c’est de voir la pratique du Kusoryû Karate Jûjutsu dans les milieux élitistes et très fermés des arts martiaux. Tellement élitistes et tellement fermés que les pratiquants des arts n’arrivent pas à s’entendre entre eux, à un point tel qu’ils n’arrivent même pas à s’entendre au sein d’un même courant. Et pourquoi? Parce que justement il y a ces principes de Kusoryû Karate Jûjutsu. Donnez à quelqu’un un peu de pouvoir, et il vous prendra n’importe quoi et utilisera justement ces techniques de Kusoryû pour faire de la merde, et foutre la merde.

Dans le paysage martial français, on retrouve justement des pratiquants qui se prévalent de dizaines d’années de pratique, élèves des plus grands maîtres, et vivent de leur statut d’expert. Alors qu’en réalité, leur condition physique ne leur a jamais permis de suivre assidûment réellement les cours, si ce n’est la condition physique c’est le temps. Ou leur deux mains gauches faisaient dire à l’enseignant respectable, “qu’il ne faudrait pas qu’il s’entraine avec une vraie arme, sinon ils finiraient par se blesser eux-mêmes”. Bref, leur statut imposé de diverses façons, les rendait respectable et respecté, au point tel que des nouveaux venus, les encensait, sans jamais vraiment les avoir vu à l’oeuvre ou sans jamais les avoir vu se comporter réellement. Tant et si bien, qu’ils prenent les merveilleux enseignements de leurs maîtres pour en faire de la merde. Dans ce paysage on retrouve des gens qui vont participer au stage d’un maître, ou simplement être présent à la fin du stage, pour se faire prendre en photo auprès d’eux afin de justifier leur statut d’élève, voir pire, d’héritier légitime…

On trouve également dans le paysage mondial des gens sans réel talent, sans réelle pratique, sans réelle légitimité, monter une structure pour établir et justifier leur école, leur grade, leur niveau, et leur fédération. De telles personnes utilisent les principes du Kusoryû pour transformer les exemples d’écoles honorables pour emprunter leurs techniques, leur nom et en faire de la merde.

Un site anglophone recense cela, il s’agit de http://www.bullshido.net

Et on trouve des vidéos comme ceci: https://www.youtube.com/watch?v=NMiNFh1Rk4s

Magnifique école de Kusoryû, on prend le karate et on le transforme en étron fumant et bien gluant.

On trouve aussi les yellow bamboo qui basent leur kusoryû sur le kiaijutsu: https://www.youtube.com/watch?v=WhnvETs4F6Q

On trouve ça pour le Wing Chun: https://www.youtube.com/watch?v=v7KxuDYfpSQ

Cela pour les arts martiaux chinois: https://www.youtube.com/watch?v=SE6BjEkh2wE

ou ça qui ridiculise un peu les écoles qui sont à la base de ce qui est présenté: http://www.spi0n.com/etrange-sport-de-combat-free-running-fight/

Et je ne citerai pas évidemment: JJBu qui, s’il peuvent se prévaloir d’une origine authentique, il ne peut s’agir que de  celle du kusoryû.

Et même chez des gens qui ont une pratique de qualité et un niveau technique excellent reconnu par leurs paires et dans le milieu de la pratique, on trouve toujours des morceaux de kusoryû pour transformer un art honorable en cirque: https://www.youtube.com/watch?v=wJop1_U2lq8

Et tant que le Kusoryû existera, et sera pratiqué, on pourra toujours rire de ces compilations: https://www.youtube.com/watch?v=ZcOFPgB-Mf4

Certains maîtres en Kusoryû oublieront un des principes fondamentaux: ne pas se heurter à la réalité ou à la comparaison: https://www.youtube.com/watch?v=oMgVmFzBrus

Si vous connaissez des professeurs utilisant le principe du kusoryû, des écoles de kusoryû qui cachent leur origine en utilisant des noms divers (Choi Kwang Do, Jesus-Ryu (si!si! Ca existe!), Wa-jitsu, l’école de jujitsu d’un certain businessman plus doué pour faire des DVD qu’assurer une pédagogie dans ses cours, etc.), ou des vidéos de kusoryû, n’hésitez pas à commenter ^^.

  2 Responses to “糞流空手柔術 – Kusoryû Karate Jûjutsu”

Comments (2)
  1. Drôle :)
    Plusieurs questions :
    – pourquoi le Choi Kwang Do ? (j’en avais une vague vague idée de l’existence, mais rien sur le fond).
    – t’as un lien vers le Jesus ryu ?
    Ça en fait deux, c’est déjà pas mal.

    Si tu veux répondre en privé, tu as mon (autre) mail ;)

    • Pourquoi le Choi Kwang Do, d’une part c’est un exemple parmi tant d’autres, et c’est surtout parce que je suis tombé sur des vidéos telles que:
      https://www.youtube.com/watch?v=OHCtapaXY_Y
      Les passages de ceinture noire sont toujours très intéressant pour montrer un peu l’avenir que prend l’école…
      Après tu as des vidéos de pratiquants d’élite: https://www.youtube.com/watch?v=sfwDlyATH-I
      Ensuite l’histoire du pratiquant blessé par ses entrainements qui remet en cause son école et non la façon dont lui s’y est entrainé afin de créer son style avec son nom et un business lucratif…
      bien sûr j’aurais pu dire la même chose des écoles de karate, et des arts dérivés de ces écoles… mais y a plus de monde… alors que Choi Kwang Do, ça fait moins de monde pour vouloir me casser la figure (et puis vu le QI des pratiquants de truc, nulles doutes qu’ils ne savent pas se servir d’autre chose que d’une machine à écrire et au maximum de la télécommande de leur télé… donc ils ne liront pas ce blog… sinon ils feraient autre chose que du truc-do).

      Concernant le Jésus-Ryû c’est en fait du “Yeshua’s Ryu karate” (Yeshua -> Yoshua -> Joshua -> Jesus):
      https://www.youtube.com/watch?v=rK42ZX-Vdos
      C’est rigolo de faire toute une démo au ralenti et ne jamais rien montrer à vitesse réelle…
      Et même pire pour les coups de pieds, il n’a pas ce qu’il faut pour les montrer au ralentit, et son assise son ancrage est pitoyable. Sans oublier que son pied emporte son corps et déplace le centre de son polygone de sustentation. Du Bullshit à l’état pure… un parfait exemple de Kuso-ryû!

      Je suis tombé dessus en faisant une recherche avec les mots clefs: ridiculous + martial + arts

      Au plaisir de te lire

      Amicalement
      Jack

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
2 + 2 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.