Jan 122009
 


Titre : スウィングガールズ – Swing Girls
Titre original : Swing Girls

Réalisation : Shinobu Yaguchi
Scénario : Junko Yaguchi et Shinobu Yaguchi
Production : Shintaro Horikawa et Daisuke Sekiguchi
Musique : Micky Yoshino et Hiroshi Kishimoto
Photographie : Takahide Shibanushi
Montage : Ryuji Miyajima
Pays d’origine : Japon
Format : Couleurs – 1,85:1 – Dolby Digital – 35 mm
Genre : Comédie musicale
Durée : 105 minutes

Japon  : 11 septembre 2004 (Tokyo)
Singapoure  : 17 mars 2005
France : 12 mai 2005  (Marché du Film à Cannes)
Thailande : 23 juin 2005
Hong Kong : 1 septembre 2005
Corée du Sud : 23 mars 2006
Allemagne : 28 octobre 2007  (Festival du film asiatique de Münich)

Acteurs:

– Juri Ueno  : Tomoko Suzuki
– Yûta Hiraoka : Takuo Nakamura
– Shihori Kanjiya : Yoshie Saito
– Yuika Motokariya … Kaori Sekiguchi
– Yukari Toyoshima … Naomi Tanaka
– Nagisa Abe : Reiko Shimoda
– Noriko Eguchi : Vendeuse du magasins d’intruments de musique
– Hana Kino : Manager au supermarché
– Fumiyo Kohinata : Yasumi Suzuki
– Fumiko Mizuta : Yuka Yamamoto
– Naomi Nishida : Masumi – étudiante à l’école de musique
– Mutsuko Sakura : Suzuki Mie (Grand-mère de Tomoko)
– Miho Shiraishi : Yayoi Itami
– Issei Takahashi : Chef d’orchestre
– Masaaki Takarai : professeur Kubota
– Naoto Takenaka : Tadahiko Ozawa (professeur de math)
– Yoji Tanaka : Manager du salon de jeu vidéos
– Kei Tani : Morishita
– Eriko Watanabe : Sanae Suzuki
– Asuka Yamaguchi : Chika Kubo


Swing Girls (スウィングガールズ, Suwingu Gâruzu) est une comédie co-écrite et réalisée par Shinobu Yaguchi sur les  efforts d’un groupe de lycéennes pour former un groupe de jazz.

Swing Girls prend place dans la préfecture rurale de Yamagata, au nord du Japon, et les personnages  utilisent souvent le dialecte local Yamagata-ben pour effet comique.

Le film a été classé au huitième rang du boxe office japonais en 2004, et a gagné sept prix au Japanese  Academy Awards de 2005, incluant les prix “du film le plus populaire” et “du nouveau talent de l’année”  pour Yuta Hiraoka and Juri Ueno.

L’équipe d’acteurs inclue Yuta Hiraoka (Takuo, le chef du groupe de Jazz), Juri Ueno (Tomoko), Shihori  Kanjiya (Yoshie), Yuika Motokariya (Sekiguchi) et Yukari Toyashima (Naomi). Les acteurs jouent leur propre  musique dans le film.

Le film n’a pas été particulièrement populaire en dehors du Japon, mais a été édité en DVD zone 4 après sa  sortie au Japon.

Résumé

Le film commence dans une école au Japon. Il fait extrêmement chaud dehors, et les classes d’été  commencent. Notre histoire se focalise sur une classe de 13 filles, et d’un enseignant asocial et nerveux  nommé Ozawa. Alors qu’elles sont totalement dissipées, une des filles regarde par la fenêtre et voit la  fanfare de l’école partir supporter l’équipe de baseball. Seulement voilà, le livreur des paniers repas  arrive trop tard, et afin d’éviter un cours lassant, propose de partir pour apporter le repas à la  fanfare. Maisla paresse des filles aura le dessus et après maintes péripéties. Les repas arriveront  tardivement dans un états sanitaire peu recommendable. Ce qui aura pour effet de rendre malade un des  membres de la fanfare, Takuo Nakamura, qui, étant normalement responsable des repas, est accusé du désastre, et est chargé de reconstituer un orchestre. Une aubaine pour la classe de filles qui souhaite éviter d’aller en cours de mathématiques. Ainsi voilà Takuo Nakamura avec 13 filles complètement dissipées qui se moquent de la musique comme de l’an 40. Pas assez nombreuses pour un orchestres classiques  ou une fanfare, il a l’idée de faire un orchestre de jazz. Il commence donc un entrainement quasi militaire pour ces filles. Alors que les prémisses de semblant de morceaux se font entendre, la fanfare remise sur pied, reprends sa place et les jeunes filles se voient enlever leurs instruments qu’elles avaient commencé à aimer.
Mais la petite graine a été semée… et c’est donc ainsi que les jeunes filles découvriront qu’elles ne peuvent pas se passer de ces instruments et de ce qu’elles avaient commencé à créer. Ainsi elles devront trouver le moyen de s’acheter des instruments d’occasion. Mais où trouver l’argent? Les combines des jeunes filles pour trouver de l’argent sont des moments d’humour et de gags en série. Un vrai délice…
Finalement des évènements feront que seulement six filles commenceront le groupe avec des instruments rafistolé. Mais l’aide du professeur de math amateur de Jazz, leur permettra de progresser et de vibrer en musique. Ils seront rejoins par les autres filles pour former le groupe les “Swing Girls… and a boy” qui ira jusqu’à s’incrire à la rencontre de groupe de musiques.


Autour du Film

Le morceau joué par le groupe pour leur vidéo d’audition est “In the mood” par l’orchestre de Glenn  Miller.
Le premier morceau joué à la finale du concert est “Moonlight Serenade” par Glenn Miller.
Le second morceau joué est “Sing Sing Sing with a swing” par Benny Goodman.
Toutes les musiques qu’on entend durant le film sont réellement jouées par les acteurs eux-mêmes. Il n’y a  eu aucun doublage.
Plusieurs actrices n’avaient jamais jouées d’un instrument auparavant. Elles ont du prendre des cours  intensifs à la Yamaha Music School pendant de nombreux mois avant le début du tournage.
Pour promouvoir le film, acteurs et actrices ont donnés des concerts au Japon et aux États-Unis.

Récompenses

 * Nominations pour le prix du meilleur réalisateur, meilleur montage (Ryuji Miyajima), meilleur film,  meilleure musique, meilleur scénario et meilleur son (Hiromichi Kori), lors des Awards de la Japanese  Academy en 2005.
 * Prix du meilleur nouveau talent (Juri Ueno), lors du Mainichi Film Concours 2005.

source: http://en.wikipedia.org/wiki/Swing_girls

Mon Avis


Juri Uneo au saxophone

Un autre superbe film de Shinobu Yaguchi, auteur de Waterboys paru précédemment. On retrouve le même concept: un groupe de débutant se lance dans un projet et à force de travail et de percévérance atteindra un niveau respectable pour des amateurs. Malgré cette redondance, les acteurs sont vraiment crédibles. Le film est vraiment drôle sur font de musique Jazz. On retrouve Juri Ueno (nodame cantabile, les tortues nagent plus vite qu’on le croit, summer time machine blues), dans le rôle de meneuse de ce groupe de filles, et de saxophoniste, Naoto Takenaka (waterboys, Nodame Cantabile, Happiness of katakuris, Kurosagi, azumi) dans le rôle du professeur de math entre autre. La musique est superbe et la mise en scène grandiose. Les gags sont désopilants, on rit aux eclats… La comédie est douce, sans obscénité, sans violence, avec une douce naïveté angélique. Le film est vraiment agréable à voir, et très sympathique. Et connaitre le jazz par ce moyen est divin. On est emporté par la musique, et on la sent nous parler. L’écouter devient un comme une conversation, et tout cela avec le jeux des acteurs donne une scène incroyable et un film magnifique, émouvant, drôle et poignant.

Une merveilleuse réalisation. Merci à vous monsieur Shinobu Yaguchi pour ces réalisations délicieuses.

vidéo concert inal : http://youtu.be/AGd1DxnVO6o

 Leave a Reply

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

(requis)

(requis)

Solve : *
16 ⁄ 16 =


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.